Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

S’entraîner au golf l’hiver: Créer son propre practice à la maison!

Pas envie de jouer au golf sur la banquise cet hiver ?

Si vous êtes comme moi, et n’habitez pas dans une des rares régions de France où il fait à peu près  beau 11 mois sur 12, vous êtes sans doute confrontés au fait de devoir remiser vos clubs au garage une bonne partie de l’année…Mais si justement votre garage devenait votre nouveau terrain de jeu !

C’est exactement ce que j’ai voulu faire, bénéficiant d’une surface suffisante pour imaginer confectionner mon propre centre d’entrainement indoor à la maison.

Sommaire de cet article consacré à l’entrainement l’hiver, et au fait de recréer un practice indoor chez soi :

Ma problématique ?

A Lyon, pour être honnête, de novembre à fin février, je n’ai aucune envie de sortir pour aller sur le parcours, ou encore moins envie de faire une séance de practice.

Dix ans en arrière, quand je suis parti de Paris, j’étais persuadé que j’allais gagner en temps de jeu effectif de golf, convaincu que le climat serait forcément plus clément…

J’ai vite déchanté !

Mis à part si j’avais habité au sud de Valence, le climat Lyonnais n’a rien de bien plus sexy que le froid parisien.

Dans mes années où je jouais très intensément au golf, je me souviens que je cherchais des solutions pour ne pas m’arrêter de m’entraîner l’hiver.

Practice couvert et éclairé le soir, salle indoor…pardi ! Rien de tout cela n’existait à l’époque, et aujourd’hui, cela commence à peine à changer, mais rien qui soit réellement industrialisé comme on peut le trouver aux Etats-Unis ou au Japon, où le golf est beaucoup plus intégré aux centres des villes avec des offres complètement réfléchies pour les citadins aux amplitudes horaires importantes.

Conséquence, comme bon nombre de golfeurs, j’arrêtais de jouer un long laps de temps, et à chaque reprise, le même problème !

La mauvaise sensation de devoir un peu recommencer à zéro au niveau de la technique, et pire, les repères visuels sur les premiers parcours du début de saison.

N’avez-vous jamais ressenti cette gêne dans l’analyse des distances au moment de rejouer un premier parcours ?

Pour ce problème, j’avoue ne pas encore avoir trouvé d’astuces mis à part le fait d’émigrer très au sud pour continuer à arpenter le parcours, par contre, pour ce qui est du swing, cette année, c’est décidé, fini les grandes périodes sans taper.

D’autant qu’après avoir investi plusieurs dizaines d’heures en préparation athlétique pour améliorer la cinématique de mon swing avec Beathletik (voir les articles sur ce projet), je n’ai vraiment pas envie de perdre tout le travail accompli pour cause d’hibernation.

C’est ainsi que je me suis mis en quête d’installer un practice de golf dans mon garage

Oui, je n’aime pas le froid, et oui, l’hiver, je n’aime pas sortir de chez moi pour aller me geler le pantalon sur un practice…

Mais que dire d’installer un poste de practice qui ne nécessite pas de prendre ma voiture pour ne même pas aller faire un parcours ?

Jetez-moi la première balle si vous n’avez jamais pensé comme moi !

practice-perso.JPG

Pour parvenir à mon objectif, je me suis mis en quête de trois éléments qui m’ont semblé indispensable pour rendre mon expérience utile et ludique :

  • En premier lieu, un filet de practice adapté à l’espace à ma disposition,  et suffisamment résistant pour être en sécurité
  • En second lieu, un tapis de practice qui soit suffisamment grand pour ne pas l’envoyer valser avec la balle à chaque coup.
  • Et en dernier lieu, le petit must pour rendre l’expérience intéressante, un radar de swing me donnant la vitesse de swing, la vitesse de balle, le smash factor, le taux de spin, et bref, tous les éléments de base pour comprendre un swing.

Evidemment, dans un garage, je ne vais pas reproduire les conditions exactes d’un poste de practice, et pouvoir visualiser mes frappes à 150 mètres.

En effet, au mieux, je vais pouvoir placer mon filet à 3 ou 4 mètres de mon tapis !

Le radar est donc l’outil indispensable pour que l’expérience soit un minimum utile, et même ludique.

Je peux vous garantir qu’en tapant des balles sur un filet de practice, vous n’avez pas le loisir de pouvoir analyser la qualité de votre balle sans aide extérieure.

Partant de ce cahier des charges,  j’ai cherché des solutions correspondant à mon besoin

Comme tout un chacun, j’ai utilisé notre ami « google » pour chercher à la fois une offre adaptée et raisonnable en prix.

Je tiens à préciser que ce qui va suivre n’a fait l’objet d’aucun sponsoring d’aucune marque.

C’est juste le reflet d’une expérience que vous pourriez faire vous-même.

En premier, j’ai cherché le filet de practice qui rendrait l’expérience possible.

En tapant tout simplement « Filet de practice » sur Google, je suis tombé sur différents sites, dont en premier « Pro-advanced.com »

Un premier produit a retenu mon attention ! Le Pro-return qui se monte prétendument en moins de 5 secondes, stoppe vos balles, et vous les renvoie.

L’intérêt de ce filet est en fait sa dimension de 3 mètres sur 2 qui correspond aux dimensions idéales, et à vrai dire maximum pour un espace confiné comme un garage.

Pour vous dire la vérité, j’ai voulu bénéficier d’une remise en arguant de ma qualité de rédacteur pour un site de golf. Vous constaterez par vous-même qu’à 159 € le filet de practice, vous avez un peu envie de réfléchir au prix avant de vous lancer…

Sur le moment, je me suis dit que c’était un investissement super rentable.

Imaginez qu’au lieu de vous rendre au practice près de chez vous où vous payer le saut de 50 balles à  2 euros, vous amortissez cet investissement à partir de 80 séances de practice !

Si je ne les fais pas dans une année, je pense au moins amortir sur 2 ans…Et en tant que golfeur qui s’entraine souvent et beaucoup, l’argument a de quoi m’intéresser.

Sans réponse pendant plus d’une dizaine de jours, je me suis finalement intéressé à  un autre produit.

Hasard du calendrier, le début d’hiver est aussi l’occasion des soldes

En me rendant sur le site onlinegolf.fr, site français du plus gros distributeur de matériel de golf britannique, je trouve un produit presque similaire.

Le « links choice » n’a pas un nom de marque ronflant, par contre, son prix est très attractif !

Promotionné à 57,99 € au lieu de 72 €, il correspond au besoin.

2 mètres en hauteur, 3 mètres en largeur, et 1,5 mètre en profondeur, des caractéristiques qui correspondent largement à la place disponible dans mon garage.

Vendu avec une douzaine de balles, et un tapis de practice, je commande ce produit en me disant que le risque est moindre.

Par contre, bien que le filet soit proposé avec un tapis, je pousse l’exercice jusqu’au bout en achetant un tapis adapté en complément.

Bien m’en appris, car si je n’ai rien à redire du filet, le petit tapis livré avec n’a pas survécu à plus de deux grattes, et déjà, je l’ai en partie déchiré.

J’ai donc acheté sur le même site, un tapis proposant deux longueurs d’herbes synthétiques – tapis SKLZ -  censées reproduire les conditions fermes d’un fairway sec, et les conditions d’un rough un peu plus dense. Le tout monté sur un tapis en caoutchouc qui a deux mérites : ne pas s’envoler à chaque swing, et résister aux chocs.

Après quelques minutes à installer le tout, me voilà prêt à m’exercer dans mon garage, sachant que l’été, je pourrai tout à fait transposer cette installation dans le jardin.

Pour finir, j’ai eu l’occasion de tester le dernier radar ES14 de la marque Ernest Sport.

Un radar qui a un grand mérite à mes yeux : Le prix !

Pour près de 600 euros, vous pouvez avoir accès à des données de mesures d’un niveau professionnel, et comparable à celles d’un trackman, vendu minimum 8000 euros sous certaines conditions !

Muni du radar, j’ai pu commencer à m’entraîner dans mon garage

Et je dois dire que l’expérience a été totalement conforme à mes attentes !

Non seulement, j’ai pu m’entraîner à n’importe quel moment de ma journée, et avec le radar, l’expérience a été tout à fait utile, car j’ai pu mesurer l’efficience de mes coups, et procéder à des corrections en fonction.

practice-indoor.jpg

Depuis que j’ai installé mon centre d’entrainement à la maison, je m’entraîne deux à trois fois par semaine sur des séances qui n’ont pas besoin d’être très longues, comme si je voulais rentabiliser le déplacement…

Seul petit inconvénient qui dans mon cas n’est pas encore trop dérangeant…le bruit ! Imaginez frapper un drive à pleine puissance dans un espace clos et confiné !

Vous obtenez deux bruits sourds ! A l’impact avec le club, puis au contact du filet !

Au final, si vous avez un espace disponible de 3 mètres de large, au moins 2 mètres en hauteur, et 4 mètres de recul, vous pouvez largement installer votre propre centre d’entrainement.

Partant de cette expérience, j’ai poussé l’idée encore un peu plus loin, et je vais vous proposer un deuxième sujet consacré aux simulateurs de golf, dont les prix ont beaucoup baissé, et commencent à être très intéressant, même pour un particulier…

En attendant, je vous souhaite un bon entraînement !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 5321
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.