Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Ricoh Women’s British Open 2017: Les filles font tomber les scores

Ricoh Women’s British Open 2017: Les filles font tomber les scores

Michelle Wie en tête, les meilleures joueuses de golf au monde ont réalisé une très belle prestation d’ensemble, ce jeudi, pour le premier tour du RICOH Women’s British Open 2017, disputé sur le links du Kingsbarns Golf Club, situé au Nord-Est d’Edimbourg, en Ecosse. Dans une situation critique, en particulier pour les joueuses européennes, privées de tournois la majeure partie de l’année, le niveau de jeu affiché au cours du premier tour illustre à quel point le golf féminin peut-être spectaculaire en même temps que gracieux.

ban-internal2.jpg

Pour l’occasion du premier tour du majeur britannique féminin, Michelle Wie a frappé un grand coup à Kingsbarns.

L’américaine de 27 ans, bébé star du golf mondial dans les années 2000, est devenue au fil des années une championne reconnue, titrée en majeur, sans oublier qu’elle est régulièrement au sommet de la distance au drive chez les femmes.

Ce jeudi, Michelle Wie a une nouvelle fois démontrée qu’elle pouvait être un immense talent en rendant une carte de 64, soit le record absolu pour ce links de bord de mer.

8 coups sous le par dans une partie émaillée d’un seul bogey sur le trou numéro 2, Michelle Wie a sorti un sacré niveau de jeu sur la majeure partie du parcours, se distinguant en emmenant un bois 9 et un bois 11 dans son sac !  

Leader du tournoi avec deux coups d’avances, la performance de Michelle Wie ne masque pas celles des autres joueuses du tournoi.

Quelques chiffres pour illustrer la qualité du jeu présenté par les meilleures joueuses du monde sur l’un des plus gros événements de l’année !

La moyenne de drive la plus élevée a été de 285 yards (260 mètres).

10 joueuses ont réussi la prouesse de prendre 100% des fairways possibles sur un tour de golf, soit 14 sur 14, en considérant qu’il y a 4 par-3 sur le parcours.

Le nombre de putts le plus bas sur un tour est tombé à seulement 26, pratiquement 10 de moins que pour la moyenne des putts des amateurs masculins !

Enfin, 7 joueuses ont pris 100% des greens en régulation toujours au cours de ce premier tour.

Alors, certes, les golfeuses partent un peu moins loin que les hommes, mais effectivement, il faut bien admettre qu’il faut être sacrément solide dans son golf, pour accomplir de telles statistiques, en particulier sur un links au nord de l’Ecosse, où le vent n’est jamais très loin de vous perturber.

Michelle Wie a pour sa part rendu 9 birdies (50% du parcours) pour battre le précédent record de la chinoise Xiyu Lin réalisé en 2013 à l’occasion d’une qualification pour l’Open britannique.

Son record lui permet de dépasser au leaderboard, un groupe composé des meilleures joueuses du monde, dont sa compatriote Lexi Thompson, considérée comme l’une des favorites pour la victoire finale.

Pour ne pas minimiser la performance de Wie, notez qu’elle a rentré consécutivement des birdies du 11 au 18, ne manquant l’occasion qu’au 13 et au 15 !

« Mon début de partie m’a contrarié, mais finalement, je me suis bien amusée. A chaque fois que vous jouez 64 sur un parcours tel que KIngsbarns, vous ne pouvez pas être autre chose que contente. »

Au passage, Michelle Wie vante l’intérêt de jouer un majeur sur un tel parcours « Je pense que nous sommes très chanceuses de pouvoir jouer un British Open sur un tel parcours. Nous avons déjà joué sur de superbes parcours comme Lytham ou St Andrews. Pour moi, Kingsbarns est assurément l’un des plus grands parcours. Il propose des vues incroyables. Il est si spectaculaire. C’est vraiment un parcours très amusant. Je suis très fière de moi pour avoir su prendre l’avantage par rapport aux conditions que nous avons eu dans la matinée. »

Et dire qu’avec cette performance, Wie ne compte qu’un seul coup d’avance sur la coréene IK Kim ou deux coups sur l’américaine Lindy Duncan en 66.

Lexi Thompson et Meil Reid sont en embuscades à 67. Autant dire que le premier tour n’a pas encore d’impact sur l’issue finale du tournoi.

La météo a encore fait des siennes sur ce tournoi écossais. La partie de la coréenne IK Kim a été reportée de plus d’une heure en raison d’un risque d'orages.

Pour ne rien enlever à la performance des filles, le vent a bien entendu perturbé les parties. La coréenne admettant qu’il était difficile de rester concentré dans ces conditions.

Ceci dit, toutes les joueuses n’ont pas été logées à la même enseigne. L’anglaise Mel Reid a bénéficié d’un passage plus calme pour envoyer une belle carte de score.

Les conditions changeantes pourraient bien avoir une grande influence sur le scénario final de ce majeur féminin.

filles-ricoh.jpg

Dernier élément à relever pour signifier la qualité du jeu féminin, Laura Davies, la légende de ce sport a joué 68, soit cinq coups sous le par dans les pires conditions.

Pour être toujours dans le coup contre les jeunettes du tour féminin, Chapeau Madame Davies, qui au passage fête son 37eme départ consécutif sur un majeur féminin !

Crédit photo : Getty Images

Posté par le dans Golf féminin
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 78
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 17/08/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements