Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Quelle importance pour le matériel de golf dans son jeu de golf ?

Le futur driver de Rory McIlroy en 2013 : Nike VRS Covert

Comment faut-il interpréter les propos du numéro un mondial de golf, Rory McIlroy, qui interrogé sur la question de son changement de clubs de golf à la fin de la saison 2012, répond qu’il ne considère pas que cela posera le moindre problème.

McIlroy, étant un peu chahuté par le monde du golf, depuis l’annonce de la fin de son contrat avec Titleist.

Evènement dont on a déjà largement débattu sur jeudegolf.org, et la signature d’un nouveau contrat de partenariat avec Nike Golf pour 200 millions de dollars.

Ce dernier a cherché à se défendre en affirmant que de nos jours, tous les clubs de golf se valent, et d’ailleurs, certains sont montés dans les mêmes usines !

Pas sûr que l’industrie du golf apprécie les propos du jeune prodige qui range tout le monde dans le même sac, et met à mal les efforts et dépenses marketing des ingénieurs des différentes marques pour se différencier les uns des autres.

Mais au moins, on pourra apprécier la franchise de Rory McIlroy, qui dit tout haut ce que tout le monde sait.

Si le toujours très respecté et vénérable Nick Faldo a largement déjà fait part de ses doutes, concernant l’opportunité de Rory McIlroy de changer tout son équipement de golf, alors qu’il arrive au sommet du golf mondial.

Pour l'ex-numéro un mondial, McIlroy aura donc une double pression à gérer : celle de nouvelle icône du golf Nike, et de défenseurs de son titre de numéro 1.

Ce dernier a tenu à rassurer les sceptiques en se montrant ostensiblement confiant, et même sans inquiétudes, concernant un tel changement pour son jeu de golf.

Les marques de golf sont-elles déterminantes dans notre jeu de golf ?

En coulisses, il se murmure pourtant que Rory McIlroy apprécierait très peu de devoir utiliser la panoplie intégrale des clubs de golf Nike.

Le fait de changer de putter, de balles en plus des fers et des bois de parcours ne ravirait pas le champion, qui aurait préféré conserver sous le manteau son putter, et quelques clubs.

Mais que doivent penser les amateurs de golf au moment de changer de matériel ?

C’est du pareil au même ? Les avis divergent d'un golfeur à un autre, mais le débat est passionnant.

Cet exemple sur le fait de changer de matériel ouvre des questions sur le bien-fondé de changer régulièrement de matériel de golf ou surtout de marques.

Nouveau Cobra AMP cell iron Pro version 2013 en exclu sur jeudegolf.org

Si tous les clubs sont effectivement produits au même endroit et dans les mêmes chaines de montage, quelle est la pertinence du discours marketing des marques ?

Les propos de Rory McIlroy jettent un trouble sur ce sujet, qui s’apparente à un premier couac dans la communication du jeune champion, qui rappelle les couacs en série d’un nouveau président de la république dans un pays pas si lointain…

Beaucoup de golfeurs amateurs en France étaient déjà sceptiques quant au discours des marques sur le tout nouveau club qui va plus loin que son prédécesseur...pas sûr que les propos de McIlroy ne leur donnent torts.

Pour le nord-irlandais, il faudra attendre le début de la saison 2013 pour avoir le fin mot de l’histoire :

  • En cas de succès, il prouvera que le matériel de golf est secondaire dans la performance d’un joueur professionnel.
  • En cas d’échec, il pourra se retrancher derrière l’argument du matériel moins bien adapté à son jeu !

Dans les deux cas, il sera en fait difficile de démêler le vrai du faux, car après tout le choix du matériel de golf semble encore un peu subjectif dans l’esprit de bons nombres de joueurs, et les performances de McIlroy peuvent tout à fait varier sans que le matériel puisse être mis en cause.

La semaine passée, il a manqué très nettement le cut à Hong-Kong, en jouant pourtant pour l'avant-dernière fois les clubs qui ont fait son succès.

Enfin, la ressemblance troublante entre les fers forgés Titleist et Nike, nous laisse penser à la différence de Sir Nick Faldo, que McIlroy sait où il met les pieds ou plutôt les gants.

Quant aux amateurs, au-delà de la question des marques, se pose surtout la question du fitting des clubs à son propre swing, qui semble beaucoup plus pertinent, que le choix d’une marque plutôt qu’une autre, sauf affaire de goûts et de couleurs !

N’est-ce pas ?

Bon golf !

Laurent Agostini, fondateur de jeudegolf.orgA propos de l'auteur :

Laurent Agostini, édite le site jeudegolf.org depuis juin 2010, site entièrement dédié à l'univers du golf (matériel, conseils, actualités, séjours).

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2879
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.