Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Quel Tiger Woods sera de retour au Masters ?

Quel Tiger Woods sera de retour au Masters ?

Tiger l’a annoncé via un communiqué sur son site Internet, il sera bien de retour à la compétition lors du premier majeur de la saison, le Masters d’Augusta qui débutera jeudi prochain. Alors que Rory McIlroy rêve de revêtir sa première veste verte, Tiger revient-il pour gagner son cinquième succès ou simplement passer le cut ?

Sommaire de l'article sur le retour de Tiger Woods au Masters

  1. La fin du suspense concernant sa participation au Masters 2015
  2. Les conditions de son retour
  3. Woods intimement lié à l'histoire du Masters 

La fin du suspense concernant sa participation au Masters 2015

Descendu au-delà de la centième place mondiale, ce qui ne lui est pas arrivé depuis 1996, Tiger Woods a finalement mis fin au suspense ce vendredi, il sera bien au départ Augusta.

Une semaine plutôt, selon son ami proche, Notah Begay, les chances de le voir renouer à la compétition sur le parcours le plus difficile au monde n’était que de 50-50.

Finalement, la balance a penché du bon côté.

« C’est évidemment très important pour moi d’être là…J’ai beaucoup travaillé sur mon jeu et j’espère réellement être compétitif. Je suis très enthousiaste de revenir à Augusta, et j’apprécie le soutien que tout le monde m’a témoigné. »

Alors que deux mois plus tôt, il peinait à trouver son jeu, un retour à Augusta n’est pas réellement le choix le plus facile pour retrouver la compétition.

Dans un passé récent, Tiger a déjà connu cette situation. En 2010, il avait déjà choisi le Masters pour faire son retour sur le circuit après son épisode de difficulté personnelle.

Cinq mois après avoir arrêté de jouer, il avait trouvé de belles ressources  pour terminer à la quatrième place, son meilleur résultat depuis…

Un premier indice avait déjà laissé supposer que Woods tenterait sa chance la semaine prochaine.

Son avion privé s’est posé sur l’aéroport d’Augusta en début de semaine, et bien que peu d’informations circulent. Woods a joué un premier parcours en 74 avec quelques birdies à la clé.

Il semblerait même que sa deuxième partie de repérage se soit mieux passé.

Ayant fait l’impasse sur plusieurs tournois comme le Honda Classic ou le Arnold Palmer Invitational, tournoi qu’il a remporté à huit reprises, Woods a pleinement le temps de préparer ce majeur quand d’autres favoris comme Jordan Spieth ou Phil Mickelson sont encore au Texas pour disputer le Shell Houston Open.

Petit avantage au regard du fait qu’en contrepartie, l’ex-numéro un mondial est en manque de rythme et de repères.

Et c’est tout l’enjeu lié au retour de Woods à la compétition depuis son retrait à Torrey Pines au bout de 11 trous en raison de douleurs au bas du dos.

Depuis cet abandon au premier tour du Farmers Insurance Open, le doute est plus que permis quant la capacité physique du tigre de revenir enfin à son meilleur niveau.

Tiger Woods a eu beau rapidement déclarer que cette nouvelle blessure n’avait pas de lien avec son opération du dos, et qu’il avait besoin de plus de temps, et de travail sur son jeu, à cette heure, on peut encore se demander si Woods peut encore être Tiger.

Les conditions de son retour

Se reposer d’une blessure est une chose…arrêter de jouer sur le tour pour travailler son jeu en est une autre !

Au Waste Management Open, tournoi du PGA Tour disputé à Phoenix, Woods avait terminé bon dernier, ne passant pas le cut après un deuxième tour marqué par sa plus mauvaise carte de score en carrière, un 82 fatal.

En difficulté sur le parcours, Woods est donc rentré en Floride pour chercher des réponses, notamment au petit jeu, tout en retravaillant son jeu long avec Chris Como, son nouveau swing coach qui l’aide à revenir à son swing originel.

Fortement concurrencé par les nouveaux longs frappeurs tel que Rory McIlroy ou Martin Kaymer, Woods a d'abord tenté de modifier son swing pour rivaliser.

Lui qui a dominé le golf en étant un des premiers à faire de la préparation athlétique, il est désormais pris à son propre jeu par ses rivaux. Woods n'est plus parmi les plus longs frappeurs du tour depuis plusieurs saisons.

On a d'abord cru que son changement de swing opéré avec Sean Foley lui aurait permis de se maintenir, mais finalement, cela n'a pas eu l'effet escompté, d'où aujourd'hui, une volonté de revenir à son swing précédent.

A ce jour, comment savoir quel swing lui permettra de dominer son sujet ?

swing-tiger.jpg

Pour être honnête, personne n'est en mesure de prédire le niveau de jeu du tigre au prochain Masters.

Quelque part, il se met une très grosse pression en choisissant ce tournoi pour son retour.

Une belle performance sera vécu comme une résurrection. Au contraire, une nouvelle contre-performance ne fera qu'augmenter les suspicions quant à ses capacités actuelles.

Une chose est certaine. Il n'a pas actuellement les mêmes aptitudes physiques qu'à ses débuts et comparables à celles du McIlroy d'aujourd'hui, il devra trouver des réponses dans d'autres compartiments de jeu.

C'est pourquoi, il a sans doute tenu à restaurer son petit jeu. Est-ce que ce sera suffisant ?

Woods intimement lié à l'histoire du Masters

L’an passé, il avait raté le Masters pour la première fois depuis ses débuts professionnels en raison de son opération.

Augusta, plus que n’importe quel autre parcours a une importance particulière dans la mythologie de Woods, surtout depuis qu’il a revêtu sa première veste verte en 1997.

A cette époque, Woods semblait inarrêtable

Déj Jack Nicklaus voyait en Woods un immense champion « Arnold Palmer et moi sommes d’accord sur le fait que vous pouvez prendre toutes mes vestes vertes et celles d’Arnold, les ajouter ensemble, et malgré cela, vous verrez que ce gamin pourra en gagner davantage ! »

Cette déclaration a été prononcée un an avant sa première victoire, sachant que Palmer et Nicklaus ont gagné dix vestes vertes !

Depuis cette prédiction, Woods a remporté quatre Masters au cours de ses neuf premières apparitions.

Mais les choses ont commencé à changer, surtout depuis qu’en 2001, les organisateurs ont décidé de durcir le parcours pour qu’il résiste mieux au Tigre.

woods-major.jpg

Dimanche prochain, cela fera tout juste dix ans que Woods sortait du 18 après une belle victoire sur Chris DiMarco.

Depuis, plus une seule victoire à Augusta, bien qu'il l’a manqué de peu en 2007 puis en 2008.

Plus récemment, en 2013, il a été au centre d’une polémique pour un mauvais drop. En 2012, son swing était en vrac.

Ces dernières apparitions n’ont rien eu de légendaires…

Cependant, Woods a plus souvent terminé dans le top-5 du Masters (six fois) qu’en-dehors (deux fois).

« Quand Tiger était jeune, on pouvait réellement penser qu’il pouvait gagner ce tournoi à de nombreuses reprises. »  dixit Butch Harmon, le coach qui l’a emmené à huit victoires sur ses quatorze titres majeurs.

« Le parcours semblait avoir été dessiné pour lui surtout à la manière dont il drivait la balle. Aujourd’hui, on peut émettre ce commentaire à l’endroit de Rory McIlroy. »

A 39 ans, Tiger Woods n’a plus beaucoup de temps pour rendre réelle la prédiction de Jack Nicklaus.

Mais plus que le temps, il semble que Woods manque aussi de physique, de swing, et maintenant de petit jeu. Comment être optimiste pour lui ?

En 2013, il semblait enfin avoir dépassé tous ses problèmes pour réussir à reprendre le fauteuil de numéro un mondial.

Il a donc déjà prouvé qu’il était capable de renouer avec le haut niveau. Les handicaps pour revenir à nouveau semblent juste de plus en plus nombreux…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1655
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.