Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Quel est le meilleur moment de la journée pour jouer au golf ?

Quel est le meilleur moment de la journée pour jouer au golf ?

Y-a-t’il une corrélation entre le fait de bien jouer au golf et l’heure de départ sur le parcours ? C’est cette question que se sont posés des pros de golf, et leurs résultats ont abouti à des résultats qui pourraient vous étonner !

Découvrez nos formules d'abonnements

Sommaire de l'article sur le meilleur moment pour jouer au golf 

  1. Qu’est-ce qui pourrait expliquer un tel phénomène ?
  2. Deuxième facteur qui peut expliquer pourquoi il faut plutôt jouer le matin 

Ceux qui aiment jouer au golf tôt le matin pourraient être confortés dans leur choix !

L’étude menée aux Etats-Unis sur les scores moyens des parties jouées par les professionnels de golf du PGA Tour a révélé qu’il est souvent plus prolifique de jouer au golf très tôt le matin plutôt que tard dans la journée.

Sur les cinq dernières saisons, les chiffres ne se démentent pas, et il existe un écart réel entre les scores du matin et ceux de la fin de journée, toujours au profit des parties matinales.

En moyenne, les parties jouées tôt le matin tournent en-dessous d’un score de 71 coups (70,8), alors qu’en fin de journée, cette même moyenne est supérieure à 71 coups (71,1).

Un écart statistique qui peut paraitre faible, pourtant à haut niveau, cet écart est tout à fait substantiel, et peut représenter jusqu’à 20 places d’écarts entre les meilleurs et les moins bons.

Qu’est-ce qui pourrait expliquer un tel phénomène ?

Nous recensons au moins deux hypothèses : le vent et les greens.

Si vous jouez au golf régulièrement, vous savez sans doute que le vent a tendance à se lever au fur et à mesure de la journée pour être à son pic entre la toute fin de matinée et le milieu de la journée, en tout cas dans des zones climatiques tempérées.

Tôt le matin, entre 6h et 9h du matin, les parcours de golf ne sont pas soumis à des vents très importants. Par la suite, le vent a tendance à être constant tout au long de la journée, pour ne baisser réellement qu’avec l’arrivée de la nuit.

Ce facteur n’est pas anodin dans la pratique du jeu de golf.

Nous recensons au moins deux hypothèses : le vent et les greens.

Toujours aux USA, les spécialistes ont mesuré qu’à partir de 20 kmh, les scores des golfeurs sur le tour ont tendance à fortement monter.

Pour ceux qui ont déjà joué au golf National en Région parisienne ou au golf de Chassieu près  de Lyon (parcours sans arbres et venteux en mars-avril), cette vitesse est quelque chose de très habituelle en milieu de journée.

Il n’est donc pas difficile d’imaginer que le vent puisse avoir une grande influence sur le niveau de jeu d’un amateur de golf, surtout quand ce vent varie entre 0 et 20 km/h.

A moins d’avoir appris jouer au golf en Bretagne et toujours dans des conditions très venteuses, cette situation peut se révéler particulièrement déstabilisante, surtout dans des zones clés du parcours, où le score se fait ou ne se fait pas…A savoir entre 90 et 140 mètres autour du green, là où les seconds coups ou les coups d’approches font la différence entre rentrer un birdie, sauver le par ou se battre contre le bogey…

Clairement, pour tous les golfeurs, pros ou amateurs, le vent est un facteur qui accentue la difficulté d’un parcours de golf. Attraper les greens en régulation est plus aléatoire. Tenir le swing et être régulier dans les distances est plus compliqué, d’où des scores plus variables d’un trou à un autre.

Un vent important accentue les mauvais coups, et augmente les distances à parcourir.

Deuxième facteur qui peut expliquer pourquoi il faut plutôt jouer le matin : le putting

Une légende golfique veut qu’il soit plus difficile de rentrer les putts sur les greens en fin de journée à cause des marques laissées par les chaussures de golf, et les impacts de balles.

Cette hypothèse est toutefois assez difficile à vérifier ou à quantifier, même si on peut imaginer qu’effectivement, quand on arrive sur un green où les pitchs n’ont pas toujours été correctement relevés, cela puisse altérer la qualité des trajectoires, et la vitesse des putts.

Deuxième facteur qui peut expliquer pourquoi il faut plutôt jouer le matin : le putting

D’autant qu’avec le soleil, le gazon des greens a tendance à réagir tout au long de la journée.

Pour en avoir le cœur net, les américains ont mesuré les différences de scores des pros du PGA tour en fonction des heures jouées, mais en prenant en considération des statistiques spécifiques au petit jeu, et au putting.

Il en ressort que les golfeurs qui réalisent les moins bons scores en fin de journée sont ceux qui ont les moins bonnes statistiques pour les putts de 1 à 3 mètres, qui ont le nombre de trois-putts le plus élevé, et qui globalement gagnent le moins de coups au putting.

En conclusion, il semble bien que si vous voulez rendre votre meilleure carte de score possible, l’idéal est de jouer tôt le matin.

Il est ainsi plus facile d’attaquer franchement les drapeaux, et de tenter des drives moins susceptibles d’être écartés du bon chemin par le vent.

Si vous êtes obligés de jouer l’après-midi, pensez à vérifier la vitesse du vent. Si la mesure excède les 20 km/h, vous devez vous attendre à avoir plus de coups d’approches à jouer pour attraper les greens.

Enfin, toujours si vous jouez l’après-midi, passez peut-être un peu plus de temps sur le putting-green pour appréhender la bonne vitesse des greens dans des conditions où ces derniers ont été plus utilisés que le matin…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2307
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.