Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf Senior

Quel driver est le plus performant pour un golfeur senior?

Quel driver est le plus performant pour un senior ?

Quelques jours avant de passer en 2016, nous avons poursuivi notre test de clubs pour senior en évaluant la grande majorité des clubs de grandes marques mis sur le marché entre 2014 et fin 2015. Objectif en tirer plusieurs enseignements sur la tolérance, la distance, l’efficacité, le smash factor ou encore le taux de spin pour une vitesse de swing inférieure à 75 miles par heure (mph), la vitesse moyenne pour un senior de plus de 60 ans. Au total, nous avons évalué 14 drivers de loft 10.5° sur shaft graphite en regular dans les marques TaylorMade, Callaway, Ping, Titleist, Srixon, Cleveland, Mizuno, Wilson, Nike…

Découvrez nos formules d'abonnements

Sommaire de cet article consacré aux drivers pour Senior en 2015-2016

  1. Le bon choix pour un senior
  2. Les clubs testés pour cette étude
  3. Quel est le meilleur club pour le smash factor ?
  4. Quel est le club le plus efficace ?
  5. Quel est le meilleur rapport performance-prix ?
  6. Quel est le club le plus long ?
  7. Bilan du test

Le bon choix pour un senior ?

Passé 60 ans, et mis à part, si le golfeur concerné a mis en place un protocole de préparation athlétique pour augmenter sa capacité à produire une progression en matière de vitesse de swing, avec soit un travail sur plus de force dans les jambes pour plus de stabilité, soit un travail en rotation ou une amélioration technique pour parfaire le placement du club dans le plan…il s’agit surtout de maintenir sa vitesse de swing, élément essentiel pour générer de la vitesse de balle à l’impact entre la face du club, et la balle.

En règle générale, les seniors et bien qu’il y ait toujours des cas particuliers swinguent à une vitesse généralement inférieure à 80mph.

A 66 ans, l’américain Tom Kite arrive encore à driver régulièrement au-delà de 240 mètres sur le Champions Tour, circuit professionnel Nord-Américain.

Pour atteindre une telle distance, il swingue entre 95 et 100 mph !

Maintenant pour un senior non-professionnel, il y a trois paramètres clés pour optimiser la distance au drive : la longueur du shaft, le loft de la tête, et le poids et/ou swingweight du club.

Le fait de joueur sur la longueur du shaft peut permettre d’augmenter la vitesse de swing mais aussi altérer la dispersion.

Le loft peut permettre de jouer sur l’angle de lancement et le taux de spin.

Enfin, le poids du club est à mettre en rapport avec les capacités physiques et le tempo. Si vous jouez avec un club trop léger pour vous, cela va augmenter la part des coups décentrés.

Passé cette remarque préventive, les résultats à suivre ne tiennent pas compte d’une optimisation de la longueur du shaft, du loft de la tête, ou d’un réglage du poids par rapport au testeur.

Il s’agit d’un test où nous avons utilisé la même balle, le même testeur (un golfeur amateur de 66 ans joueur régulier classé autour de 20 d’index avec une vitesse de swing de 74 mph) et dans les mêmes conditions (en indoor avec un radar trackman) pour analyser les 5 meilleures balles.

Nous nous sommes assurés que les têtes étaient toutes ajustées à 10,5° sur des shafts regular graphite.

Comme nous avons voulu tester des clubs standards et mis en rayon dans des configurations standards, le poids des shafts ont varié entre 44 et 64 grammes selon les choix opérés par les marques quand elles ont mis ces clubs à la distribution.

De même que la longueur des shafts a varié de 45 à 46 inches.

L’intérêt de ce test étant que vous pourriez vous-même entrer dans un magasin et tester les 14 derniers drivers mis sur le marché à l’aide d’un radar, et vous auriez sans doute les mêmes clubs avec les mêmes shafts…

Les clubs testés pour cette étude

liste-driver-senior2015.jpg 

Ci-dessus, les 14 drivers testés au cours de notre essai réalisé au trackman avec une balle identique (Srixon Z-Star). En plus des drivers 2015, nous avons ajouté quelques clubs de l’exercice précédent (Callaway Big Bertha Alpha, Cleveland Altitude 588, Nike Vapor, et TaylorMade SLDR).

Sans entrer en contradiction avec ce qui a été écrit plus  haut, nous vous invitons à retenir certains critères plus que d’autres : smash factor, efficacité et distance au carry.

Plus un driver va être efficace sur les coups décentrés ou tolérant, et plus vous aurez de chance de produire des coups longs et droits, ce qui sera aussi matérialisé par le degré d’efficacité (ratio entre vitesse de swing générée, et distance au carry produite).

Enfin, la distance au carry est sans doute l’élément le plus important pour un senior qui cherche à sélectionner un driver.

Quel est le meilleur driver pour le smash factor ?

smash-factor-senior.jpg 

Le smash factor, ratio entre vitesse de swing et vitesse de balle, exprime la performance d’une tête de club.

Plus ce ratio sera élevé, et plus, il y aura de chances d’optimiser la distance.

C’est un peu une surprise…arrive en premier de ce classement, le Mizuno JPX-850 devançant d’une courte tête le M1, dernier né des drivers TaylorMade, principalement réalisé en carbone.

mizuno-jpx850.JPG

En moyenne, pendant l’essai, le testeur a swingué en moyenne à 73,9 mph (119 kmh). Avec le club Mizuno, notre testeur a donc drivé dans sa moyenne, et obtenu une des vitesses de balles les plus élevés (106.7 mph), sachant que la vitesse de balle la plus importante a été atteinte avec le Srixon Z355 (106.9 mph) mais avec une vitesse de swing de 76.2 mph, soit près de 3 mph de plus !

Quel est le club le plus efficace ?

efficiency-driver.jpg 

Avec un angle de lancement de 16.1° (pour un loft de 10.5°) et un taux de spin de seulement 2700 tours par minute, le M1 présente des conditions de lancements plutôt optimums.

Bien que swingué 1 mph de moins que la moyenne des autres drivers, le M1 propose la meilleure efficacité au carry avec une distance de 132.5 mètres.

m1-driver.JPG

Notez-le très faible écart entre les 8 premiers clubs de ce classement tous situés entre un degré d’efficacité de 2.00 et 1.93 !

C’est déjà un des enseignements de ce test : la faiblesse des écarts entre les différents clubs !

Sur 14 drivers testés, 6 clubs ont été décrochés en performances dont le Ping G30, pourtant une des meilleures ventes de l’année 2015, et avec lequel, notre testeur n’a pas été réellement à son aise.

Paradoxe ! Nos précédents tests avec des profils de golfeurs différents avaient donné de meilleurs résultats.

Quel est le meilleur rapport performance/prix ?

rapport-prix-senior.jpg 

Pour déterminer un ratio performance/prix, nous avons opté pour croiser la distance au carry par rapport au prix de vente tarif avant remise.

En quelque sorte, nous évaluons le prix du mètre supplémentaire gagné au drive !

Naturellement, cette méthode de calcul favorise fortement les drivers les moins coûteux.

Ainsi, le Wilson D-200 gagne ce classement avec un prix de 279 euros alors que le prix moyen constaté des 14 drivers testés est en fait de 406 euros.

wilson-d200.JPG

Dans le même temps, avec le Wilson D-200, notre testeur a drivé à 122.3 mètres au carry contre 128.3 mètres en moyenne.

130 euros de moins pour seulement 6 mètres de moins, et vous obtenez le ratio le plus intéressant.

Ceci étant le driver Srixon Z355, deuxième du classement a été drivé à 134.5 mètres au carry, soit 12 mètres de plus !

Quel est le driver le plus long du panel testé ?

distance-senior.jpg 

Ex-aequo, le Srixon Z355 et le Callaway Big Bertha 815 Alpha ont été drivés à 161,1 mètres (carry + roule), d’une courte tête devant le Cleveland 588 Altitude, et le Mizuno JPX 850.

En réalité, l’écart entre les six premiers clubs est de seulement 2 mètres, ce qui est très peu significatif.

srixon-z355.JPG

Si le dernier driver TaylorMade M1 fait partie du groupe de tête, il ne surpasse pas les autres drivers, tandis que le 588 Altitude, un driver clairement typé Senior par Cleveland est dans le top-3.

Bilan du test

Cet essai démontre qu’il existe des différences ténues entre la majorité des drivers de 2015. De la même façon, aucun club se distingue de manière notable, et sort véritablement grand gagnant de cet essai.

Autre information, deux clubs de 2014 se hissent dans le top-5 de 2015 (le Callaway Big Bertha Alpha 815, et le Cleveland 588 Altitude) !

La bonne surprise étant le Mizuno JPX 850 que l’on pourrait faussement croire réservé aux bons joueurs ou joueurs plus jeunes…

Verdict, les clubs présentant le meilleur smash factor sont aussi les clubs qui présentent les meilleures moyennes de distance, le Srixon Z355 est un des clubs à considérer pour cette raison.

A l’inverse, le TaylorMade Aeroburner pourtant typé vitesse de swing rapide ou favorisé, n’a pas produit les résultats escomptés.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3990
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.