Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Quel driver acheter pour débutant au golf ?

Driver MP 650 - dernier né des drivers Mizuno

Vous avez débuté le golf ou êtes sur le point de découvrir ce jeu, et une question vous habite : Quel driver choisir quand on débute ? En soi, cette question induit déjà que vous imaginez qu’il est nécessaire de graduer son matériel de golf en fonction de son niveau.

Découvrez l'offre US GOLF pour votre prochain driver, cliquez ici

Et effectivement, il existe des clubs de golf qui correspondent non pas à des niveaux ou statuts de golfeurs (débutants ou confirmés), mais plutôt à des swings.

En réalité, ce n’est pas intéressant de savoir si vous êtes débutant ou confirmé, mais plutôt où en est votre swing.

Quelle vitesse ? Quel chemin de club ? Quelle posture à l’adresse ? etc.

Il est vrai que les progrès du matériel de golf et l’augmentation régulière des parcours rendent le driving essentiel dans le jeu de golf. 

Pour autant, j’aimerai vous faire part de la réflexion que m’a faite un jour, mon « parrain de golf », Claude Levet, le papa du champion de golf bien connu : « On devrait toujours débuter le golf par les petits coups pour avancer progressivement dans sa pratique jusqu’à maîtriser les grands coups ».

D’ailleurs, bien qu’excellent golfeur depuis de nombreuses années, Claude passait toujours plus de temps sur le putting green qu’à frapper des drives au practice.

Cette approche du jeu de golf lui a permis à plus de 60 ans de continuer à jouer régulièrement autour de 5 de handicap !

Parenthèse refermée car je ne réponds pas pleinement à votre question : Quel driver acheter quand on débute ?

Ce n’est pas une question de marque ou de tête !

Ne vous attendez pas à ce que je vous recommande un driver Titleist, Nike, Ping, Mizuno, ou TaylorMade, mais plutôt une combinaison de paramètres.

Toutes les marques de golf proposent des produits de très haute qualité pour les débutants et les experts du golf.

Le choix va donc plutôt intervenir sur des questions personnelles : look, feeling, sensation, envie…Ne vous brimez pas sur votre choix.

En revanche, quand on est débutant, on doit être très vigilant sur le choix de la combinaison « tête-shaft-grip ».

Car, comme je l’expliquais plus haut, ce n’est pas important d’être débutant, ce qui compte, c’est la maturité de votre swing (geste).

Quelle vitesse de swing maitrisez-vous ? Soit jusqu’à quelle vitesse êtes-vous capable d’aller sans éparpiller vos coups ?

Les shafts qui vous seront proposés sur le marché vont de regular à extra stiff pour faire simple.

Soit de souple à très rigide. (Je simplifie car il faut aussi associer la notion de torque et de point de flexion).

A la charge de votre vendeur de vous proposer le shaft qui correspond à votre vitesse de swing, et de tester avec vous, le bon torque.

Ne choisissez pas un driver pour débutant sur le simple fait qu’on vous dise que c’est un club pour débutant, cela n’a pas de sens.

Construisez votre club pour qu’il corresponde à votre swing du moment

Plus vous allez jouer au golf, et plus votre swing va évoluer, et vous pourrez changer de driver ou plutôt conserver votre driver, mais changer des éléments comme le shaft ou la tête, au fur et à mesure de vos progrès.

A propos de tête, quand on débute, on peut effectivement privilégier une tête plus tolérante (plus facile à jouer) comme une tête de dimension « 460 CC » plutôt qu’une « 440  CC » qui sera plus adaptée à un golfeur expérimenté.

Les fabricants produisent des têtes de drivers de plus en plus étudiées pour limiter les impacts négatifs d’une balle décentrée à la frappe.

Et c’est bien là, tout le sujet !

Quand on débute au golf, on réalise un pourcentage de balles parfaitement centrés dans la face du club à l’impact plus ou moins faible.

Si on devait débuter au golf avec des clubs « Persimons » comme dans les années 80 (ça été mon cas), on enverrait une balle sur dix en l’air !

C’est là, justement un des grands progrès de l’industrie du golf de proposer des têtes de drivers tellement plus tolérantes que l’on peut arriver à faire voler la balle après quelques bons conseils et quelques tentatives.

Une question revient souvent quand on choisit un driver pour débutant, c’est le loft !

9°, 10°, 11° ou parfois 12°…Quel loft choisir pour son driver ? En réalité, c’est une question qui est liée à la maturité de votre swing. Plus l’angle est bas et plus on va produire une balle avec une trajectoire tendue et à l’inverse, pour schématiser, on va produire une balle lobée.

Quand on débute, on n’a pas forcément la capacité de produire des balles qui vont partir comme des obus à trajectoire basse.

Il n’y a pas de règles écrites dans le marbre sur ce sujet. Comme pour les autres paramètres, il faut tester avec un professionnel, la meilleure configuration par rapport à votre geste du moment.

Plus le golf sera facile à découvrir et plus les amateurs se feront plaisir et continueront à découvrir ce sport.

Driver LADY SERENE de Ping GolfLes 3 composantes du club de golf

Un club de golf est en fait constitué de 3 parties : bas – milieu –haut soit « tête » en contact avec la balle – « manche » (shaft) qui transmet la puissance –«  grip » qui vous permet de tenir le club et de faire le lien entre le corps et le club.

Le grip n’est pas un élément très technique aux regards des deux autres composants, mais à tout de même son importance, soit en termes de tailles, soit en termes d’adhérence.

Le club à acheter quand on débute est donc la parfaite combinaison « tête – shaft – grip » par rapport à la maturité de votre swing.

Ce qui exclut un achat d’impulsion ou pire un achat sans avoir testé le club.

Pour ces 3 paramètres, ils existent des centaines de combinaisons possibles, et c’est tout le travail d’un vendeur golf expérimenté de passer entre 20 minutes et 1 heure pour trouver avec vous le club qui vous est adapté, et qui ne le serait pas forcément pour votre voisin.

Chaque club est aujourd’hui unique comme chaque swing est unique !

C’est une des chances que peuvent avoir les débutants d’aujourd’hui par rapport à ceux d’hier : Faire le bon choix en utilisant les compétences à leurs dispositions.

Pour les plus cartésiens d’entre vous, sachez qu’un bon vendeur pourra même vous expliquer le rendu ou la performance de votre driver, à partir des coups que vous pourrez réaliser sur un tapis de practice.

A l’aide de radars de swings et de logiciels d’analyse, on vous expliquera comment optimiser le choix de votre club de golf en fonction de l’angle de décollage, le taux de spin, etc.

Vous serez sûr de faire le bon choix.

Un dernier conseil, n’achetez pas seul ! Concernant le matériel de golf, il faut savoir accepter sa propre incompétence et faire confiance à un professionnel qui a tous les outils pour bien vous aider à choisir.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 6907
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.