Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Quand Tiger Woods gagne à Torrey Pines, il remporte un majeur...

Tiger Woods gagne à Torrey Pines

En 2008, quand Tiger Woods avait remporté à Torrey Pines son dernier titre majeur de golf, il avait terminé son dernier tour sur une seule jambe, souffrant d’un déchirement ligamentaire et d’un tibia cassé !

Cette performance à elle seule en disait long à l’époque sur le talent et la détermination de l’ex-numéro un mondial !

Cinq ans ont passé, et la star est tombée violemment de son piédestal. Le retour au sommet a été bien plus long, et plus complexe que la dégringolade, mais Tiger est de retour, et le prouve en remportant ce Farmers Insurance Open 2013, en démontrant exactement les mêmes paradoxes de force et de fébrilité.

Avec cette huitième victoire en carrière à Torrey Pines, Tiger Woods lance sur les chapeaux de roues sa saison 2013 sur le PGA Tour.

Dominateur, prodigieux, inventif sur les 54 premiers trous, Woods a compté jusqu’à huit coups d’avance sur le second du tournoi, le dernier vainqueur de la Fedex Cup, Brandt Snedeker !

Pourtant, il s’est montré terriblement fébrile sur les derniers trous du quatrième tour reporté à lundi pour causes d’intempéries.

Ce phénomène d’alternance du meilleur et du moins bon n’est pas nouveau concernant Tiger Woods. Déjà l’an passé lors de l’US Open à San Francisco, il avait réalisé deux très bons tours avant de couler pendant le week-end.

Ce qui est plus intéressant avec cette 75ème victoire en carrière professionnelle sur le PGA Tour, c’est que Woods a gagné malgré le coup de la panne !

Il est donc en net progrès, même si son jeu n’est pas encore parfaitement en place pendant 72 trous.

Pour les commentateurs américains, le Woods de ce week-end est assurément de nouveau capable de dominer le golf mondial, Rory McIlroy ou pas !

Il est de nouveau capable de remporter un tournoi majeur, et sans doute capable de casser le record de Jack Nicklaus, porté à 18 victoires en Majeurs.

En revanche, le Woods de ce lundi laisse beaucoup plus dubitatif !

Auteur de deux bogeys et un double-bogey dans l’Amen’s corner du Farmers Insurance Open 2013, Tiger Woods a perdu quatre coups d’avances sur Snedeker en seulement trois trous.

Si son avance n’avait pas été aussi grande, il aurait même pu laisser filer la victoire, tant il ne donnait plus l’impression de maîtriser les évènements.

Pourtant dans son jeu de golf, il avait su donner des signes rassurants concernant sa puissance au drive enfin de retour, sa capacité à sauver des pars avec des approches prodigieuses, et toute la panoplie de ses meilleurs coups de golf.

Quand il est rattrapé par les doutes, il finit par laisser son driver dans son sac de golf lors des derniers tours.

Alors que pourtant, Tiger Woods a construit sa légende sur son incroyable force mentale et physique, pour détruire ses adversaires et la carte de score, justement dans les derniers tours.

Interrogé sur le phénomène à la sortie du 18ème trou, Tiger Woods a essayé de se défendre en invoquant le jeu lent, et le fait que cela l’avait énervé ou plutôt sorti de sa concentration.

L’impatience n’est sans doute pas la seule raison de la fébrilité de l’américain, mais pour son caddy, Joe Lavaca, finalement le plus important à retenir, c’est encore cette nouvelle victoire.

Et peut-être aussi le fait que quand Tiger Woods gagne à Torrey Pines, il gagne au moins un majeur la même saison !

Le retour de Woods au sommet de la hiérarchie mondiale du golf est en bonne voie, il ne lui reste plus qu’à mieux finir ses parcours pour redevenir invincible.

A moins que Rory McIlroy émette des réserves à ce sujet ?

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2155
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.