Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Qu'avez-vous vraiment en tête au moment précis d'exécuter un swing de golf?

Qu'avez-vous vraiment en tête au moment précis d'exécuter un swing de golf?

Pour ce premier sujet spécifique sur une nouveauté produit découverte au PGA Merchandise Show d’Orlando fin janvier 2016, il nous a semblé incontournable de vous présenter le produit le plus étonnant vu jusqu’à présent, la Focusband qui est développée en partenariat avec Flightscope, l’un des launch monitor leader du marché de l’analyse du vol de balle.

Découvrez nos formules d'abonnements 

Flightscope et Focusband veulent savoir ce que vous avez en tête au moment du swing

Qu’est-ce que Focusband ? Il s’agit d’un outil d’aide à l’entraînement pour le golf utilisant trois capteurs placés sur votre tête pour mesurer en temps réel l’activité électrique du cerveau.

La bande portée autour de la tête est dans un matériau agréable (Bioprene) et les capteurs sont compatibles avec la transpiration.

Les données recueillies peuvent être consultées sur un ordinateur, une tablette ou un mobile.

Quel objectif ?

La Focusband est censée vous permettre de vous auto-réguler au niveau émotionnel.

Avec de simples exercices de respirations, vous pouvez rapidement constater de visu vos progrès, et votre capacité à rester parfaitement concentré et tranquille au moment du swing.

L’idée étant de pouvoir rester dans un état de parfaite concentration et de calme absolue pendant le swing, et éviter d’être au contraire agité ou perturbé, ce qui a semble-t-il un effet sur la qualité du coup.

Et c’est là où Flightscope intervient !

Le fait de coupler le radar avec la Focusband permet selon Jeff Carr (représentant Europe de la marque) de fournir des informations sur le coup, et sur votre état psychique au moment même de ce coup.

Dans un prochain sujet, nous pourrons revenir sur la stratégie spécifique de Flightscope, qui en une phrase tient dans le fait de se différencier en offrant toute une série d’outils complémentaires à son radar, pour mieux appréhender la performance au golf.

Focusband est un des éléments de ce dispositif au même titre qu’une plaque de force et d’autres éléments électroniques.

Comment ça marche ?

Pendant que l’on porte la Focusband (nous l’avons testé), le cerveau gauche transforme les sons et les visions dans un feedback visible via un avatar.

Le début de l’expérience permet au cerveau gauche de prendre le contrôle.

focusband-mini.JPG

Assez rapidement, vous pouvez constater que vous pouvez influer sur votre état d’esprit, justement en vous servant des sons et des images perçues. Très rapidement, vous pouvez basculer vers un usage de la partie droite du cerveau.

Pour les ingénieurs de Focusband, et en particulier Henry Boulton, le co-fondateur qui nous a fait la démonstration, cet outil est tout simplement un neurofeedback qui permet d’entraîner le cerveau !

Très franchement, la démonstration est bluffante.

Pendant que nous portions la FocusBand, nos interlocuteurs nous ont testés pour voir si nous les écoutions réellement, et par chance pour  eux ou pour nous, notre cerveau a effectivement envoyé des signaux laissant penser que nous étions bien concentrés sur leurs paroles (sons).

Maintenant, reste à démontrer l’utilité pour le jeu de golf…

Sur ce point, nous sommes un tout petit peu plus dubitatifs…bien que la société revendique la coopération de plusieurs pros du PGA Tour, dont Rod Pampling, Greg Chalmers, Mike Weir, D J Trahan, Daniel Summerhays, Padraig Harrington, Chris Stroud, et Jason Day…

Leur théorie de départ est en fait que le stress ou les émotions négatives peuvent altérer le fonctionnement cérébral au quotidien comme pendant un swing de golf.

Ce phénomène peut être empêché et même contré !

Les capteurs vous permettent de vous focaliser sur un état plus calme, et même couper la petite voix intérieure qui parfois ne vous veut pas du bien… « Je vais la mettre dans l’eau…Je vais la mettre dans l’eau » ou « Ne surtout pas aller dans le bunker » etc.

L’idée étant de sortir les mauvaises ondes de soi pour au contraire être plus fort dans son jeu.

L'avis de la rédaction

En conclusion, les neuros-capteurs de la Focusband mesurent et transmettent en temps réel les signaux électriques du cerveau (l’activité cérébrale) qui sont ensuite analysés par l’algorithme Focusband. Ce neurofeedback permet de mieux appréhender sa propre zone de performance.

C’est valable dans les domaines du sport comme dans le travail ou le bien-être.

Les recherches démontrent que le fait d’utiliser davantage le cerveau droit donne un bénéfice réel.

Cette partie du cerveau est plus apaisée, et plus appropriée pour prendre de bonnes décisions dans des temps courts.

Sur ce point, c’est effectivement intéressant de comprendre le lien avec la performance au golf.

Prendre de bonnes décisions dans un temps court est exactement le centre névralgique de la performance sur le parcours !

La différence entre bien taper des coups au practice, et sortir les très bons coups sur le terrain, et au moment opportun.

Si nous avons pu constater le fonctionnement de l’outil, et son jumelage avec le radar Flightscope, c’est-à-dire dans quel état psychique, nous étions au moment de taper le coup, et pour visualiser ensuite à la fois le coup produit en termes de distance, trajectoires, et dispersion, puis l’état neurologique au moment du coup, il semble que le véritable point de départ de cette nouvelle technologie pour l’avenir, soit de nous entraîner à être meilleur décideur, et plus fort mentalement sur le terrain.

Plus fort mentalement, ou surtout moins affaibli dans les moments cruciaux…

 

Intéressant bien qu’encore un peu nébuleux, car si nous constatons le fonctionnement concret de l’outil comme appareil de mesure, et nous avons ressenti l’enthousiasme et la passion de nos interlocuteurs, reste à déterminer comment utiliser ce nouveau processus, l’appréhender, l’apprivoiser, et l’incorporer dans un processus d’entraînement pour le golf.

Sachant que pour le golfeur purement loisir, cela reste de l’ordre du gadget, et que cela va surtout s’adresser aux joueurs qui recherchent la performance ultime, et qui sont prêts à faire reculer toutes leurs limites, qu’elles soient techniques, physiques ou mentales…

Pour Flightscope, une entreprise majeure dans le domaine des launch monitor, et de plus en plus confronté à une concurrence variée sur ce marché en plein boom, cet outil parmi d’autres est un véritable élément de différenciation.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1683
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.