Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

Profitez des par-3 pour faire plus de birdies !

Profitez des par-3 pour faire plus de birdies !

Pour un golfeur amateur, il est plus courant de réussir des birdies sur un par-5, pourtant les par-3 représentent une belle occasion de prendre des points. Sur le PGA Tour, circuit professionnel américain, les par-3 sont souvent le théâtre de coups d'éclats. Comment peut-on s'inspirer des pros ?

Sommaire de l'article sur la tactique et les par-3

Encore très récemment, lors du dernier McGladrey Classic, l'américain Robert Streb a remporté la victoire en tirant le meilleur parti d'un play-off à trois contre Will Mackenzie et le sud-africain Brendon de Jonge.  

C'est justement sur le deuxième trou de play-off, un par-3, que Streb a planté un birdie victorieux à l'aide d'un coup de fer 8  collé au mat (30 centimètres pour être plus précis). Implacable pour ses rivaux !  

Très souvent, la plupart des enseignants de golf révèlent que pour descendre son handicap rapidement, il convient d'être meilleur au petit jeu et au putting.  

Cependant, une majorité de golfeurs sont défaillants dans ces compartiments du jeu, alors que si vous voulez réellement progresser, vous devez en fait apprendre à poser la balle la plus près possible du trou.  

Les par-3 représentent une excellente opportunité d'accomplir aux moins deux choses fondamentales, tout d'abord prendre le green en régulation, et ensuite tenter le putt en un coup.  

C'est pourquoi je vous donne ci-dessous quelques astuces pour marquer un maximum de points sur les par-3. 

Première question à se poser : Jouer la balle sur un tee ou directement sur le gazon ? 

Personnellement, je suis un fervent défenseur du fait que plus souvent vous pouvez utiliser le tee, et plus souvent, vous pouvez en tirer avantage.  

Ceci dit, la seule chose que vous voulez accomplir, c'est propulser la balle aussi haut que possible si vous aviez un lie parfait sur le fairway.  

Maintenant, certains golfeurs préfèrent frapper des coups de fers sur des lies peu épais, et dans ce cas, le tee ne le sera d'aucune utilité.  

J'ajouterai que tout joueur à qui il arrive encore de gratter le sol et creuser des divots ne devrait pas se poser la question, et systématiquement privilégier le tee. 

Deuxième question à se poser : Quel club choisir ? 

Pour un bon frappeur de balle, il est très important de connaître soigneusement ses distances avec chaque club, afin de calculer convenablement tous les paramètres utiles à la sélection du club.  

Et quand je parle de connaître ses distances, je pense à toutes les distances ! A savoir, carry et roule, moyenne de distance par coups, et distances minimum et maximums généralement constatés.  

Savoir que l'on tape un fer 7 à 130 mètres et déjà une donnée intéressante en soi, mais non suffisante.  

A l'aide d'un radar de mesure type trackman ou flightscope, vous pouvez facilement distinguer la différence de distance entre le coup au carry, et le coup total avec la roule.  

Sur le parcours, vous n'êtes jamais à l'abri d'un coup mal tapé mais aussi d'un coup mieux tapé qu'à l'habitude même si c'est plus rare.  

Le fait de parfaitement connaître toutes ses distances est la meilleure assurance de faire le bon choix en tenant compte du terrain qui lui aussi peut changer en fonction des conditions climatiques ou de la saison.  

Méfiez-vous des habitudes ! Si vous avez l'usage de toujours jouer le même parcours, et par conséquences, les mêmes trous, un coup de golf met en jeu plusieurs paramètres variables, et c'est justement votre capacité à analyser ces variables qui peut faire de vous un meilleur golfeur.  

D'autant qu'un élément souvent sous-estimé par les joueurs est le vent !  

Sur le tour, c'est un élément très surveillé par les caddys et les joueurs car c'est souvent l'analyse de ce dernier facteur qui fait la différence entre un coup posé à 1 mètre ou à 5 mètres.  

Sans aller à analyser finement la direction et la force du vent, le fait de connaître vos distances au carry à condition météo standard, vous permet à minima un club de plus ou de moins pour vous adapter. 

Troisième question à se poser avant de jouer son coup sur un par 3 : Quelle zone d'atterrissage choisir avant le drapeau ?

Quelle question ? Ne faut-il pas viser le drapeau ?  

En théorie, vous avez plus de chances de poser la balle près du trou, si vous visez ce dernier. Cependant, sur un green, il est rare qu'il n'y ait pas de pentes ou d'obstacles à prendre en compte.  

D'où l'importance de savoir choisir un point de mire entre vous et le drapeau.  

Sur le tee de départ, c'est le moment de peser le pour et le contre, entre risques et récompenses pour choisir le point de mire qui représente le meilleur choix.  

Il peut arriver que le point de mire soit le drapeau en lui-même. Cela suppose que le green est relativement plat, et que le drapeau est situé au centre, loin de tout danger.  

En revanche, si le drapeau est situé dans un coin du green près d'un obstacle d'eau ou d'un bunker, vous pouvez peut-être considéré une approche plus prudente avec un point de mire assez différent du drapeau.  

Pour conclure ce sujet sur l'approche des par-3, sachez que vous aurez toujours plus de chances de mieux contrôler vos coups et notamment la gestion précise de vos distances avec un fer plus court qu'à contrario avec un fer long.  

Le tout étant d'être plutôt capable de taper un fer 7 à 130 mètres plutôt qu'un fer 5. 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2398
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Master Class PGA en petit jeu et entrainement de haut niveau certifié par la TPI (Titleist Performance Institute), Michel a dirigé la section Sport Études Golf Rhône Alpes de 1995 à 2001, et a formé plusieurs joueurs actuellement sur le tour européen.


Sur le site, il intervient comme consultant technique pour les questions liées à la pratique du golf pour les amateurs.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.