Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Pourquoi les joueurs s’entraident au Masters d’Augusta ?

Pourquoi les joueurs s’entraident au Masters d’Augusta ? - Crédit Photo : Mark Newcombe

Avant que ne vienne le grand jour à Augusta pour ces champions de golf d’exception, qu’ils soient tout jeunes ou bien avec les tempes déjà grisonnantes, que leur technique soit le fruit d’un long travail ou laissant place à leur instinct, une chose est certaine, c’est qu’ils vont unir leurs forces pour surmonter les difficultés de ce parcours mythique.

Découvrez nos formules d'abonnements

Pendant les parcours d’entraînement, les groupes formés par les joueurs et leurs cadets communient dans le même état d’esprit. Ils échangent des bribes d’informations, sur la direction du vent et de sa force qui affecte la trajectoire des balles et conditionne le choix des clubs, sur les pentes et les vitesses des greens.

Si la préparation des joueurs est différente, ils conviennent pourtant qu’il est indispensable de bien connaître le parcours, en l’affrontant le plus souvent possible, mais également en se connectant à l’esprit et l’expérience des anciens.

À Augusta, le partage fait partie de l’esprit du jeu

Dans le sport, ces échanges d’informations, ce partage entre compétiteurs sont plutôt inhabituels. Il n’y a pas vraiment d’exemple dans d’autres sports que le golf, où des sportifs de classe mondiale aident leurs concurrents à réussir.

Il faut dire que le véritable adversaire n'est pas l'autre, mais le bien le parcours, et les conditions météos, notamment le vent qui sèche les greens, et affectent le mental des joueurs.

Plus que n'importe quel autre sport, au golf, les adversaires ne sont pas les autres, mais finalement, beaucoup plus soi-même, par rapport au challenge imposé par le parcours.

Pouvez-vous imaginer Lionel Messi donner des conseils à Cristiano Ronaldo pour tirer un penalty ?

Pensez-vous qu’avant le départ d’un grand prix de Formule 1, Lewis Hamilton va souffler dans l’oreille de Sebastian Vettel, quel va être son choix de trajectoire pour le premier virage ?

Ou bien Novak Djokovic dire à Roger Federer comment retourner son coup droit exceptionnel ?

Bien sûr que non…

Pourtant il est fréquent de voir pendant les jours qui précèdent le Masters, des joueurs s’entraider sur ce parcours le plus exigeant du monde, et qui nécessite une connaissance approfondie de chaque trou, de chaque green.

Si cela ne semble pas surprenant de voir Tom Watson conseiller des joueurs plus jeunes et moins expérimentés parce qu’ils ne sont pas en concurrence. L’objectif de Tom Watson à 69 ans ayant été de pouvoir passer le cut à Augusta une fois de plus dans sa vie de grand champion.

Mais pourtant, on peut bien voir également Rory McIlroy conseiller Andy Sullivan, et Phil Mickelson guider Bryson Dechambeau. Et cette solidarité est une tradition bien ancrée à Augusta.

Questionné sur cette culture propre à Augusta, Tom Watson se contentera de répondre :
« Parce que c’est la meilleure chose à faire… ».

Après tout si cette réponse est si simple et évidente, c’est que Tom Watson, dans les années 1970 a pu compter ici sur les conseils de Ken Venturi et Byron Nelson.

En début de semaine, il n'a fait que perpétuer cette tradition, en invitant Robert Streb, Troy Merritt et Cheng, le champion d’Asie-Pacifique amateur, pour un parcours de reconnaissance le mardi.

Quand il était encore amateur, Tiger Woods à de nombreuses reprises a arpenté Augusta avec Jack Nicklaus, Arnold Palmer, Raymond Floyd, Seve Ballesteros, Greg Norman, Fred Couples et Jose Maria Olazabal.

Tous les coups et toutes les stratégies étaient analysés, les cibles pour se positionner au mieux sur le fairway, les endroits dangereux, les pentes subtiles des greens les plus difficiles, etc.

Sans doute que ses quatre vestes vertes gagnées à Augusta, en plus de son immense talent, Tiger Woods les doit aussi un peu à ses mentors.

Même Jordan Spieth, qui à 21 ans est devenu le plus jeune vainqueur du Masters depuis Tiger Woods a trouvé de l’aide pour mieux appréhender le parcours.

L'année dernière, il a joué neuf trous avec le deux fois champion du Masters, Ben Crenshaw, et aussi avec Tiger Woods…

Cette année c’est le jeune prodige amateur Bryson Dechambeau qui a bénéficié des conseils de Ben Crenshaw et de Phil Mickelson.

Dimanche dernier il a joué neuf trous avec Ben Crenshaw.

Au cours de ces dernières années Phil Mickelson, en plus de ses trois vestes vertes, a endossé celle de mentor, en la mettant au service des plus prometteurs parmi les nouveaux jeunes arrivants sur le circuit.

Son expérience est immense, particulièrement sur un parcours comme celui d’Augusta.

Phil Mickelson conserve précieusement toutes les notes qu’il a accumulées au fil de ses années de participation.

Dans ses carnets de notes, il détaille tout ce qui a eu de l’importance au cours de ses 23 participations au Masters, les influences du vent, les clubs à utiliser, les pentes des greens.

Mardi dernier il a joué avec Keegan Bradley et Dustin Johnson, et a également pris sous son aile Bryson Dechambeau, en l’intégrant dans le groupe.

L’expérience que Phil Mickelson transmet à ses jeunes concurrents n’est pas que technique et stratégique, il leur parle également de ce qui a fait l’histoire du Masters, parce qu’il pense que c’est également utile pour qu’ils s’imprègnent de l’esprit d’Augusta.

Le Masters est sans doute la compétition de golf, où les joueurs se sentent les plus humbles en regard de ceux qui les ont devancés.

Ils peuvent bénéficier de l’expérience accumulée tout au long des années par leurs prédécesseurs, mais aussi par ceux qui vont êtres leurs concurrents.

Cependant, si ainsi tous les joueurs savent grâce à ce cumul d’expériences, ce qu’ils doivent faire dans toutes les situations qui vont se présenter devant eux à Augusta, il leur faudra encore réussir le coup, et là il sont tous seuls…

Et nous, quand est-il des conseils que l’on peut se donner entre partenaires de jeu ?

Les conseils que se donnent les joueurs à Augusta, leur entraide également, il est important de rappeler que c’est à l’entraînement, et non pas pendant la compétition, les règles du jeu l’interdisant.

Par exemple, en compétition seuls les caddies peuvent donner des conseils aux joueurs.

Steve Williams en discussion avec son patron Adam Scott pendant le 3ème tour du Masters

 

Demander à un de ses partenaires quel club il a joué de façon à faire son propre choix avant de jouer à son tour est une infraction aux règles du golf.

Dans ce cas, les deux joueurs peuvent êtres pénalisés. Rien n’interdit de le faire, mais seulement après avoir fini le trou en quittant le green…

Il est par contre autorisé de communiquer sur les distances, ce sont des informations générales, et non pas des conseils.

Ainsi si les télémètres sont autorisés et que vous demandez à votre partenaire qui en utilise un, de vous donner la distance jusqu’à un obstacle ou un green, ni vous ni lui ne pouvait être pénalisé.

Dans une compétition par équipe, les partenaires peuvent également partager des informations et s'aider les uns les autres, par exemple sur la vision des lignes de putts, s’ils le souhaitent.

Enfin, si un jour, vous avez la chance et surtout le talent pour être sélectionné pour participer à la Ryder Cup, votre capitaine sera autorisé à vous donner des conseils.

En attendant ce grand jour, profitez des conseils que peuvent vous donner lors de vos parties dominicales, les joueurs plus aguerris et ayant une bonne connaissance du parcours où vous évoluez.

Le golf, s’apprend, se joue, mais également se partage et se transmet.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1864
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.