Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

PGA Merchandise Show 2018 : JeudeGolf présent à Orlando

pga-show2018.JPG

Du 21 au 28 janvier, je me rends à Orlando en Floride pour participer au PGA Merchandise Show, le plus grand rendez-vous américain dédié aux équipements, accessoires, et textiles pour le golf. Ce sera l’occasion de découvrir les prochaines tendances à venir, notamment en termes de clubs dans les grandes marques, mais aussi les innovateurs et inventeurs parfois moins connus, mais tout autant créatifs. Ce sera aussi l’occasion de préparer une évolution importante pour Jeudegolf.org, huit ans après son lancement en France.

Découvrez nos formules d'abonnements

Ah la Floride au mois de Janvier,ce serait un bon « spot » pour prendre des vacances golf.

L’occasion de jouer sur des parcours mythiques comme Bay Hill, théâtre du Arnold Palmer Invitational, ou plus au nord, le Doral, surnommé Blue Monster, et longtemps théâtre d’un championnat du monde de golf. La Floride, c’est aussi le TPC de Sawgrass qui accueille tous les ans le Player’s Championship.

La Floride, c’est 5 millions d’américains qui pratiquent le golf, soit avec la Californie, l’un des états les plus « golf » des Etats-Unis.

Pas étonnant que le grand rendez-vous des pros PGA Américains se tiennent à Orlando tous les ans.

Plus de 30 000 enseignants américains sont ainsi conviés à découvrir les dernières nouveautés et tendances à venir dans l’univers du golf. Depuis longtemps, ils sont considérés comme les premiers prescripteurs, et vendeurs de tout produit à destination des golfeurs.

Ils sont les premiers relais d’opinions dans les golfs.

Toutefois, le « show » a depuis longtemps dépassé le cadre des seuls pros PGA, et vu son aura s’étendre bien au-delà des frontières du pays de l’Oncle Sam.

Salon résolument américain, il se veut un carrefour entre l’Asie, l’Amérique et l’Europe.

La Californie aurait pu être un choix intéressant pour réunir américains, coréens et japonais. D’ailleurs, ce sera peut-être l’avenir de ce salon. En attendant cette perspective, le choix d’Orlando est aussi et surtout une ouverture sur l’Europe.

L’Europe, dont l’Ecosse est le berceau du golf, c’est encore le Royaume-Uni qui malgré le Brexit reste une grande place forte du golf dans le monde.

Fabricants, distributeurs, pros PGA, et même parcours de golf se donnent rendez-vous pour dessiner les contours de la saison à venir.

Pour ma part, mon agenda prévoit des rendez-vous avec Callaway, TPT Golf, Srixon/Cleveland, Golf Pride, TaylorMade, Cobra, Ping et probablement Titleist.

Un agenda qui me laissera du temps pour aller à la découverte de nouveautés comme OneCoreGolf, une balle qui va incorporer une puce pour tracker en temps réel des données d’une frappe, et les renvoyer sur un smartphone pour analyse.

Le PGA Show est le rendez-vous clé de la saison pour lancer un nouveau produit ou une nouvelle innovation.

J’écris ces lignes à quelques heures du début du Demo Day qui va se situer sur le practice géant d’Orange County à 35 minutes du centre d’Orlando.

demo-day.JPG

Deux ans après mon premier déplacement, il n’y aura pas nécessairement le même état de découverte, mais aussi plus d’assurance, et de gain de temps.

A la différence des précédents entretiens, je vais filmer les meetings pour préparer l’arrivée prochaine de jeudegolf.tv, offre complémentaire de jeudegolf.org.

Associer plus d’images à ce que nous produisons déjà depuis 8 ans.

Côté innovation, le salon promet d’être animé. TaylorMade devrait créer une grosse attente autour de sa nouvelle offre de drivers M3 et M4, présentés au grand public pour la première fois à l’occasion de ce salon.

Ce sera la premier gros test grandeur nature pour voir comment les pros PGA vont s’approprier ou pas cette nouveauté.

De l’autre côté, Callaway grand vainqueur du précédent show avec la gamme EPIC ne voudra pas rester en reste avec le ROGUE. Il faudra convaincre que le nouveau produit surpasse le précédent. C’est toujours l’exercice le plus difficile en golf : Confirmer.

Ceci étant, Callaway ne va pas seulement compter sur ROGUE. La marque vient tout juste d’annoncer une nouvelle balle, et ce lancement pourrait être le plus important pour elle.

La nouvelle Chrome Soft va présenter un tout nouveau matériau : le graphène.

En réalité, à quelques heures de l’ouverture, c’est la grande excitation pour toute l’industrie. Les communiqués de presse pleuvent de la part de tous les exposants.

Titleist va profiter du show pour lancer de son côté une nouvelle balle et une nouvelle série de wedges SM7.

PING va présenter le nouveau driver G400 Max, à priori, une version « high moi » de son actuel driver G400 sorti cet été. Ce sera l’occasion de ne pas rester en reste des autres marques.

La problématique du calendrier de PING qui sort une grande nouveauté tous les 18 mois, c’est qu’une fois sur deux, cela ne tombe pas pendant le PGA Show. Dans ce cas, le G400 Max sert de grande piqure de rappel. J’aurai l’occasion d’évoquer ce nouveau produit avec leurs représentants pendant la partie « salon » du show qui se tient traditionnellement les 3 jours suivant le demo day.

De son côté, Cobra pourrait aussi présenter l’une des innovations les plus attrayantes avec la gamme F8 et son driver connecté.

Depuis 18 mois, le sujet des clubs connectés est en train de prendre dans l’opinion. La gamme F8 pourrait potentiellement être celle qui recueille le plus d’intérêt de la part des golfeurs, et transformer l’essai.

IMG_0037-mini.JPG

Là-aussi, un long rendez-vous est planifié avec les équipes techniques Cobra. Ce sera l’occasion de retrouvailles avec Tom Olsavsky, un « client » régulier d’interviews sur jeudegolf.org depuis 3 ans. Un ingénieur reconnu comme l’un des meilleurs de la profession au regard de son parcours chez Titleist, TaylorMade, et donc Cobra.

Srixon/Cleveland/XXIO aura aussi une belle carte à jouer sur ce show avec un énorme événement pour les américains avec la signature de Jamie Sadlowski, la star du long-drive depuis de nombreuses années.

En 2016, j’avais assisté à sa démo sur le stand Callaway. Il fascinait alors des centaines de pros PGA. Il est pour sûr l’une des stars récurrentes du show, car bien entendu, les stars du PGA Tour sont rarement présentes pour cause d’engagements sur les différents tournois en cours au même moment.

sadlowski_20180123-124406_1.jpg

Pour le groupe sino-américain, Sadlowski n’est bien entendu pas le seul événement. C’est le show du retour de Cleveland comme équipementier complet, et de ce que je peux en vois depuis quelques jours aux USA, la marque d’Huntington Beach est très présente dans les médias, peut-être plus que certaines autres années.

Si un nouveau wedge devrait pointer le bout de son nez dans le courant de l’année, c’est surtout la nouvelle gamme XXIO 10 très légère qui devrait être suivie.

Enfin, dans les grandes marques d’équipements, Wilson prépare le lancement de la deuxième saison de l’émission Driver vs Driver qui permet à un fan de proposer la création d’un tout nouveau produit, et si le jury retient son idée, Wilson produira le club en grande série.

Le PGA Show, c’est bien entendu les grandes marques, mais c’est aussi des centaines d’exposants du monde entier qui en profitent pour présenter des innovations qui sont souvent encore plus surprenantes.

La qualité de ce show 2018 se mesurera d’ailleurs à ce degré d’inventivité.

L’an passé, le PGA Show n’avait pas défrayé la chronique. En 2016, mes différents interlocuteurs m’avaient d’ailleurs conseillé de me caler sur un rythme d’un salon tous les deux ans pour noter de réelles différences.

innovation.JPG

Ce sera tout l’enjeu de cette édition 2018 : Qu’est-ce qui se prépare de vraiment notable pour les mois à venir ? Comment l’industrie du golf va essayer de réenchanter les consommateurs alors que le business très météo-dépendant est un peu en berne ? Qui va marquer les esprits avec l’innovation la plus spectaculaire ?

Réponse en fin de salon…

L'occasion du PGA Merchandise Show 2018 est aussi l'occasion pour jeudegolf d'emmener Guillaume Sauzet et Xavier Bretin, consultants de longues dates, qui auront l'occasion de tourner sur place, les prochains épisodes de notre nouveau show, MyGolfLab.

Dès le premier soir, à l'occasion d'un déplacement au TOP GOLF d'Orlando, ils ont eu l'occasion de rencontrer Sean Toulon, concepteur des nouveaux putters Toulon Design.

P1000191-2-mini.JPG

Dernier commentaire, en cette année de Ryder Cup, Atout France a fait le déplacement pour vanter la destination France à nos amis américains.

Il y a donc plus de français que par le passé sur ce salon, définitivement incontournable pour tous les acteurs de la filière.

Posté par le dans Actus marques
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 579
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.