Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

PGA Catalunya : Le top du golf en Espagne

PGA Catalunya : Le top du golf en Espagne

Invité par le resort pour découvrir le nouvel hôtel Camiral, contraction de Camino Real, le chemin Royal, Jeudegolf.org vous fait découvrir en exclusivité un reportage dans la mecque du golf catalan, théâtre en fin de saison des fameuses "cartes européennes", rite de passage pour devenir joueur professionnel sur le circuit. Au-delà de ce grand rendez-vous annuel, découvrez comment le resort prévoit de se transformer au cours des trois prochaines années, pour s’imposer comme LA destination des golfeurs et des non-golfeurs.

Découvrez nos formules d'abonnements

3 octobre 2016, nous quittons Lyon direction Barcelone pour une heure de vol via Easyjet. Une fois à l’Aéroport El Prat, une navette nous attend pour nous transporter jusqu’au PGA Catalunya, l’un des plus célèbres resorts de golf en Europe, où siège l’académie Junior Golf Sergio Garcia, l’enfant star du pays.

Une heure d’autoroute pour atteindre Girone, une ville de 100 000 habitants au sud de Barcelone, qui a eu le privilège de servir de décor naturel pour la série TV à succès Game Of Thrones.

Une fois sur place, nous découvrons à l’entrée du domaine, l’hôtel Camino Real, nouvelle propriété de Denis O’Brien, milliardaire irlandais, propriétaire de plusieurs grands resorts européens dont Quinta Do Lago au Portugal, et donc le PGA Of Catalunya. 

Pour ne pas s’y tromper, sur le parking de l’hôtel, un drapeau espagnol, un drapeau catalan, et un drapeau irlandais !

O’Brien a construit sa fortune dans les télécoms, ce qui lui vaut le surnom de « Mobile Phone Tycoon », soit le magnat du mobile. Forbes estime sa fortune à 6.7 milliards de dollars.

C’est en quelque sorte le Xavier Niel Irlandais puisqu’il a construit sa première entreprise de telecom en 1991 pour concourir contre la société nationale irlandaise de télécommunication.

Investisseur dans l’immobilier golf, il a vu le marché s’écrouler en 2009, notamment au Portugal et en Espagne, ces lieux de prédilections comme bons nombres d’anglo-saxons très friands de ces destinations pour échapper à la pluie typiquement britannique en automne-hiver, et ce, pour continuer à jouer au golf.

Cependant, ne croyez pas que le PGA of Catalunya soit une terre exclusive pour les britanniques.

Bien au contraire, à peine les pieds posés dans le resort, vous entendez des voix en allemands, en néerlandais, et en français de la part de couples ou de groupes de golfeurs…

Du fait de moyens importants, le resort communique beaucoup, et un peu partout en Europe.

Cependant, la raison de notre visite n’est pas seulement liée au golf...

Une vision d'un resort golf à court-moyen terme

Le PGA Of Catalunya s’inscrit en réalité dans un nouveau plan de développement à 3 ans pour élargir son offre, et sa base de clientèle hors des frontières des seuls aficionados.

hotelpga.JPG

Revenons un moment sur l’année 2009 !

Avec la crise des subprimes, et le choc économique sur l’ensemble de l’Europe, le marché des resorts est tombé de 35%.

Pour Rita Jordao, responsable marketing au PGA Catalunya, l’ambiance globale des acteurs du marché était à la morosité.

Pourtant, O’Brien, solide sur ses appuis, n’a pas baissé les bras, et malgré cette violente récession, a décidé de continuer à investir sur ses produits hauts de gammes.

C’est un peu l’histoire de Rockfeller, qui dans les années 30 avait continué à investir quand le monde s’effondrait autour de lui, pour sortir plus fort de la crise.

C’est exactement ce que le magnat irlandais réalise actuellement, et il semble qu’il va connaître le même succès, convaincu que le long-terme est la seule option viable.

Pour Rita Jordao, témoin de cette stratégie, cela commence à payer dès cette année avec un retour des touristes golfeurs, et surtout une meilleure ambiance.

Ceci étant, le marché du tourisme golfique du sud de l’Europe est clairement dopé par la profonde désaffection pour l’Afrique du Nord, et la Turquie liée au climat insécuritaire actuel.

A ce propos, à Girone, situé à 15 minutes en voiture, comme dans le Resort, vous ne vous sentez à aucun moment en insécurité.

Dans ce cadre de développement, nos hôtes dont le directeur des opérations, Miguel Girbes nous a présenté la vision à 3 ans du resort.

Il ne s’agira pas seulement d’attirer plus de golfeurs, mais de préparer l’avenir.

Le principal frein au développement du tourisme golfique étant que très souvent dans un couple ou une famille, souvent, il n’y a que le papa qui joue au golf !

psicinepga.JPG

Pour le PGA of Catalunya, sur ce point, difficile de lutter avec les hôtels de bords de mer, sauf à justement proposer une nouvelle valeur ajoutée.

La mer est en fait située à 25 minutes du resort, et bien que la piscine soit magnifique, et dans un cadre verdoyant et super calme. Cela ne suffira pas nécessairement à Madame pour toute une semaine, et ce même si vous ajoutez le spa, et la salle de sport.

Développer un resort adapté à tous les besoins

Conscient de cela, le PGA a donc déjà investi 122 millions d’euros en travaux d’aménagements depuis 2011, dont une partie pour acheter, et rénover l’hôtel.

chambrepga.JPG

Le budget consacré au seul hôtel est estimé à 33 millions d’euros.

Les chambres ont toutes été redessinées par Lazaro Rosa-Violán, un designer d’intérieur mondialement connu.

En effet, jusqu’à très récemment, O’Brien n’était propriétaire que des deux golfs, le Tour Course, et le Stadium Course (ce dernier parcours sert au passage des cartes). Il a donc acquis l’hôtel en juin dernier, pour en revoir la décoration intérieure de fond en comble.

Le Camino Real se veut beaucoup plus moderne, et dans les standards d’un 5 étoiles qu’il soit à Paris, Londres, Shanghai ou New York.

Pour les trois ans à venir, l’investissement va donc se poursuivre à hauteur de 53 millions d’euros pour développer la nouvelle stratégie commerciale.

pga18.JPG

Miguel Girbes et son équipe auraient pu se contenter de jouer à fond la carte golf, surtout que les deux parcours sont magnifiques, et que le lieu a déjà une très forte réputation dans toute l’Europe.

Cependant, les Resorts ont les mêmes problèmes que des marques comme par exemple Nike, ou tout autre acteur de la filière golf, qui est au mieux à maturité, et au pire, en déclin.

Les golfeurs se font rares, ou en tout cas, on anticipe qu’ils puissent se faire rare.

Le problème n’est pas trop le coût de la pratique bien que cela soit un sujet. Le problème, c’est le manque de temps pour pratiquer, surtout de la part des pères dans une famille où tout le monde ne joue pas.

Pour répondre à cette problématique, le resort a donc pensé son développement autour du reste de la vie après le golf !

Et dieu sait qu’ils ont développé un resort de golf plus que parfait !

chippingpga.JPG

Imaginez que la zone de chipping est l’une des plus grandes d’Europe !

Les concepteurs ont eu l’ingéniosité de faire venir du sable d’Augusta pour les bunkers, ou du sable du désert d’Arizona pour reproduire différentes situations d’entraînements, sans oublier des bunkers en cuvette, de la forme de ceux que nous voyons à la télévision lors du British Open, ces énormes bunkers dont on ne sort pas !

hardbunkerpga.JPG

Il est aisé de comprendre pourquoi Renaud Gris, entraîneur fédéral emmène régulièrement les jeunes talents français s’entraîner dans de telles conditions.

bunkerpga.JPG

Au-delà de la question golf, le Resort prévoit de créer un terrain de football, un terrain de rugby, un centre équestre, un lac pour développer des activités nautiques, et des animations pour les enfants.

Si les animations pour les enfants ne sont pas toutes centrées sur le golf, quelques initiations sont prévues, histoire de préparer la clientèle du futur, et de ne pas gâcher le formidable outil à disposition.

D’un endroit aujourd’hui surtout plébiscité par les golfeurs, le PGA of Catalunya se prépare donc à accueillir les golfeurs, et les non-golfeurs.

En somme, la solution qui pourrait mettre tout le monde d’accord, familles, groupes ou couples.

En complément, le projet va aussi consister à implanter un vignoble au sein même du resort, pour créer une attraction pour les amateurs de bons vins catalans.

Un investissement et un projet économique ambitieux

Au-delà de l’hôtel, il s’agit aussi d’un projet immobilier viable.

Après des années de crise en Espagne, le Catalunya bénéficie de sa position stratégique pour construire et vendre des villas.

villaspga.JPG

A ce stade, 175 ont déjà été vendues, et le plan prévoit de porter le total de ces demeures plutôt luxueuses à 386 à la fin des travaux.

D’ailleurs, autour des deux parcours, c’est peut-être la seule contrepartie, il y a beaucoup de chantiers, et de constructions en cours.

constructionpga.JPG

Il semblerait qu’en moyenne, il faille débourser près de 5 millions d’euros pour s’offrir l’une de ces villas au look moderne.

Le PGA Of Catalunya, c'est une logique d’investissement pour une logique de retour sur investissement !

Si toutes les villas se vendent réellement au prix de 5 millions d’euros, cela peut faire un chiffre d’affaires total de 2 milliards d’euros, sans parler des nuitées à l’hôtel qui comprend 149 chambres.

Depuis 1999, et l’inauguration du Stadium Course, le PGA Of Catalunya a fait beaucoup de chemin pour s’imposer de manière incontestable, comme la destination chic et golf en Espagne, et ajoutons en Europe du Sud.

Par rapport à la concurrence de Valderrama, il semble déjà que Catalunya soit plus accessible et ouvert aux touristes golfeurs.

Ensuite, la Costa Brava est considérée par beaucoup d’européens comme le joyau de la couronne du golf en Europe !

classepga.JPG

Dans ce cadre, le golf est régulièrement classé meilleure destination golf en Europe : Resort de l’Année 2015 pour IAGTO, meilleur parcours espagnol des World Golf Awards 2014, meilleur parcours en Espagne et numéro 3 en Europe pour Top10GolfCourses cette année…

Pour David Plana, le président du PGA Catalunya, la boucle sera bouclée quand, en plus d’être la meilleure destination golfique possible, ce sera en complément un lieu idéal pour tous les membres de la famille !

Et à vrai dire, pendant les deux jours passés sur place, nous nous sommes bien plus sur place ! N’imaginez pas que sous prétexte de l’invitation, nous allons vous faire l’article ou l’inverse !

bonbonspga.JPG

C’est un 5 étoiles l Les chambres sont spacieuses, le lit super confortable et on pense même à vous fournir en bonbons ou en fruits frais !

Le soir au restaurant, l’entrecôte frites est une pure merveille, et même si certains de nos camarades de voyages ont apprécié un repas de tapas typiquement catalan en ville, de loin, nous avons préféré le restaurant de l’hôtel !

Girone vaut le détour.

La première impression n’est pas toujours la meilleure, surtout au sujet d'une ville, mais grâce à un guide, vous découvrez que cette cité a une histoire très singulière (Napoléon ne s’y est pas fait que des amis en massacrant une partie de la population…), et une surtout la vielle ville présente une très belle architecture, et beaucoup d’authenticité.

Vous remarquerez qu’ll y a peu près une église tous les 500 mètres…Au-delà de la plaisanterie, c’est justement une ville avec une très grande richesse historique.

A priori, vous êtes là pour jouer au golf, mais une soirée à Girone vaut le détour.

caminoreal.JPG

Nos prochains articles seront consacrés au Stadium et au Tour Course, pour être tout à fait complet sur ce voyage golf, que nous vous recommandons sans franchement prendre de risques par rapport à la qualité de ce qui peut être proposé au PGA Catalunya.

On s’y verrait bien au mois de novembre ou au mois de décembre, quand en France, il faut mettre des bonnets sur le parcours…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2081
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.