Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Le vote de Muirfield en faveur des golfeuses est un bon signal mais encore insuffisant pour le golf féminin

Quelle est la place des femmes dans le golf ?

Les progrès sont lents et le golf féminin a encore du mal à se tailler une place parmi les sports les plus pratiqués par les femmes. Mardi dernier, le club de golf Écossais de Muirfield a finalement voté pour admettre des femmes comme membres, pour la première fois dans l'histoire des 273 années du club. Ce signal est le bon, mais sera-t-il suffisant pour susciter plus de vocations, et d'envies auprès des jeunes filles ? Notre article creuse la question, et aborde un des points qui explique pourquoi les femmes ne se sentent pas encore assez concernées... et ce, dès le plus jeune âge, Muirfield ou pas.

Découvrez nos formules d'abonnements

Muirfield vote pour les femmes : Une histoire d'Open

Parmi les sites pouvant organiser l’Open, le Royal St George's et le Royal Troon avaient décidé de rejoindre les temps modernes, faisant de Muirfield le dernier paria d'une époque révolue. La dernière fois que l’Open a été disputé à Muirfield a été 2013 quand Phil Mickelson a gagné brillamment.

Le Royal St George's club dans le Kent a été récemment récompensé par l’obtention des droits d'organisation pour l'Open 2020, après qu'il ait également voté en 2015 pour permettre aux femmes de devenir membres.

Muirfield, le vénérable club de golf écossais a du faire face à la controverse, et à la perte de sa place dans l’Open Championship.

Un premier vote l'année dernière n’avait obtenu que 64% de soutien à la motion pour permettre aux femmes de rejoindre le club, insuffisant, puisque qu’il fallait plus des deux tiers des voix pour adopter la motion.

Le deuxième vote de mardi, cependant, a recueilli 80,2% de soutien à la motion, permettant de mettre fin à la politique d'adhésion exclusivement masculine du club.

« C'est une décision importante pour un club qui a été fondé en 1744 et conserve beaucoup des valeurs et des aspirations de ses membres fondateurs », a déclaré Henry Fairweather, capitaine de l’Honorable Compagnie des golfeurs d'Edimbourg, selon la BBC.

« Nous sommes impatients d'accueillir les femmes en tant que membres, elles profiteront et bénéficieront des grandes traditions et de l'esprit amical de ce club remarquable ».

Suite à l'annonce, le R & A a publié une déclaration indiquant que Muirfield pourrait à nouveau participer à la rotation pour l’organisation de l’Open.

« Compte tenu de la décision prise aujourd'hui par l'Honorable Compagnie des golfeurs d'Édimbourg, nous pouvons confirmer que Muirfield redeviendra à nouveau un site pour l'Open », a déclaré Martin Slumbers, le directeur général du R & A.

« Il est extrêmement important pour nous de mettre sur pied l'un des plus grands événements sportifs au monde et que les femmes puissent devenir membres de tous nos clubs d'accueil ».

L’évolution a également été saluée par Nicola Sturgeon, la première femme Premier ministre de l'Ecosse, qui a communiqué sur Twitter pour féliciter le club.

« Bien joué, Muirfield - la décision d'admettre les femmes comme membres et la bonne. Au plaisir de vous voir accueillir à nouveau l’Open dans l'avenir ».

La ministre des Sports, Tracey Crouch, est également enthousiaste. « Il est vital que les clubs et les organisations sportives jouent leur rôle dans la promotion de l'égalité », a t-elle déclaré.

La date la plus proche pour que l'Open retourne à Muirfield est 2022. Quand cela sera enfin concrétisé, peut-être que l'Honorable Compagnie se sera également tournée vers une autre classe de golfeurs qu'ils ont soigneusement ignoré pendant 273 ans : les juniors…

Evian, photo JeudeGolf.org

Il va cependant falloir encore attendre pour voir arriver des femmes comme membres à Muirfield, la liste d'attente pour l'adhésion pour les deux sexes est de deux à trois ans. Et une fois que les femmes auront parcouru ce long processus d'adhésion, voyons comment elles sont accueillies.

Nous verrons alors si certaines salles resterons hors limites ou si à certaines heures des règles non écrites seront toujours en valeur.

Et si Muirfield n'a pas de telles limites cachées, si les femmes peuvent errer à volonté, détendue, heureuse, accueillie comme égales et non pas avec les dents serrées, eh bien, alors seulement Muirfield aura réussi sa transition vers le 21e siècle.

On aimerait voir plus de golf féminin, et plus de crédit donné à leurs participations

Il aura fallu 273 années à Muirfield pour admettre des femmes comme membres de cette vénérable institution, pourtant il reste encore un long chemin à parcourir pour que les femmes trouvent leur véritable place dans le golf.

 « Si vous regardez une compétition de golf, c'est amusant. Si vous jouez au golf, c'est une récréation. Si vous y travaillez, c'est du golf ».

Le sport, et le golf en fait partie, est l'un des secteurs de la société dans lequel les femmes sont confrontées à des inégalités. L'exposition publique qu'il reçoit à travers les médias, pourrait pourtant ouvrir la voie à la promotion de l'égalité entre les sexes.

Evian, photo JeudeGolf.org

Les médias jouent un rôle influent dans la création d'images des sportifs.

La couverture des médias est à bien des égards dominée par la mise au premier plan des hommes plutôt que par la participation des femmes à ces mêmes activités sportives.

Pour exemple de l'importance de cette question, des études ont montré que la faible participation de jeunes filles dans les sports organisés à l'adolescence, au moins dans une certaine mesure, est expliquée par l'absence de femmes comme modèles dans les médias sportifs.

Un effort de la part des médias et des organisations sportives est nécessaire pour accroître le financement et la visibilité des sports féminins, cela créerait également de nouveaux modèles pour les jeunes filles qui pratiquent ces sports.

On pourra toujours objecter que les sports masculins sont plus rapides, ou plus physiques en ce qui concerne le golf. Mais cela ne n’empêche pas d’avoir toujours de l’intérêt à voir jouer des femmes.

Le jeu de golf peut être joué différemment en raison de différences biologiques, mais il n'y a pas de différences quand il s'agit de la compétence, de l’adresse, de la passion, de l’esprit de compétition, des rivalités en coulisses, et ainsi de suite.

Golfeuse à Pehna Longa

Sans suggérer naïvement que le golf féminin devrait être diffusé en prime time à la télévision, ne pas diffuser le golf féminin du tout, n'est guère la réponse.

Nous voyons quelquefois du golf féminin à la télévision, mais la part consacrée aux femmes sportives reste extrêmement faible en rapport aux innombrables heures de plus consacrées aux sports masculins.

Bien entendu, il y a probablement plus d'hommes que de femmes qui se reconnaissent comme des amateurs de sport, ce qui semble justifier les différences d'heures de télévision consacrées aux sports de chaque sexe.

Mais comment peut-on faire des progrès dans l'appréciation des athlètes féminines et de leurs sports s’ils ne sont pas rendus visibles ?

Bien qu'il n'y ait pas de solution unique, l'augmentation de l'exposition médiatique du golf féminin serait une façon de lui faire gagner plus de respect. Les médias doivent idolâtrer les golfeuses comme ils le font pour les golfeurs masculins.

Chaque jeune, fan de sport féminin devrait être en mesure de nommer une femme comme son athlète préférée.

Les Jeux Olympiques de Rio peuvent sembler une exception, où sur le plan mondial il y a eu à peu près autant de diffusions et de spectateurs pour les tournois masculins et féminin.

Ainsi, malgré le rythme souvent particulièrement lent du jeu à Rio, cette extension géographique aura sans aucun doute attiré le plus grand public mondial de la télévision ayant jamais assisté à un tournoi de golf féminin.

Habituellement, les sports féminins occupent la deuxième position à la télévision et dans les médias, et à Rio ils étaient au centre de la scène sur la même plate-forme que les hommes. Ce sont des paramètres qui comptent de plus en plus pour le Comité International Olympique.

Inbee Park, photo Jo Rio

C'est un mythe commun que « Golf » est un acronyme pour « Gentleman seulement dames interdites », mais cet état d'esprit n'est pas complètement faux dans la culture du golf.

Que les femmes ne reçoivent pas le même temps et la même reconnaissance dans le sport n'est pas un phénomène nouveau, mais est-ce différent dans le golf où la visibilité est tellement dominée par les hommes que c'est un obstacle pour les golfeuses ?

Tant que ceux qui consacrent leur vie au sport et plus particulièrement au golf continueront à tout faire pour le faire grandir, l'augmentation de la participation des femmes dans le sport et leur place au sein de celui-ci continuera à être améliorée ainsi.

Le chemin est encore long, et même si le golf sera toujours adulé par les hommes, il y a une place indiscutable dans cette culture pour que les femmes profitent à égalité de ce jeu intemporel.

Posté par le dans Golf féminin
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 486
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 24/07/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements