Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Open de France – 1er tour: Mathieu Decottignies-Lafon, le gagnant de la nouvelle star

Open de France – 1er tour: Mathieu Decottignies-Lafon, le gagnant de la nouvelle star

Les choses sérieuses ont commencé ce jeudi à Saint-Quentin-En-Yvelines pour l’Open du centenaire. Le premier français à s’être illustré est une surprise issue du challenge tour : Mathieu Decottignies-Lafon. Vingt-unième du dernier Open de Saint-Omer, le nordiste se sent définitivement bien à la maison.

Découvrez nos formules d'abonnements

Croisé au practice ce matin, le joueur est jovial, sympa et ne se prend pas pour une star.

Après son premier tour, son statut a pourtant quelque peu changé comme en atteste le nombre de reporters pendant à ses lèvres après sa carte de 68 (-3).

Carte qui le positionne à une belle quatrième place provisoire en compagnie de Francesco Molinari, juste derrière Thomas Pieters (-4) et Lucas Bjerregaard (-5).

De très bonne augure dans la perspective du cut de vendredi qui bien entendu ne devrait pas se jouer à -3.

Et dire qu’au départ du 18, El Decott était encore mieux placé. Une balle trop courte à l’approche du green termina sa course dans l’eau sur le trou numéro un en difficulté du jour, avec seulement huit birdies réalisés contre 18 bogeys, et surtout 14 doubles et pire.

Avec un double sur le dernier trou, Mathieu a légèrement terni une carte qui était partie pour être parfaite pour ses débuts à Paris.

Aucun bogey sur les 13 premiers trous, Decottignies-Lafon s’est même payé le luxe d’occuper un temps le siège de co-leader du haut de ses 23 ans.

Pas mal pour un golfeur classé au-delà de la millième place mondiale et qui dispute son deuxième Open de France après l’édition 2015 terminé à la 95ème place avec des cartes de 75 et 74.

En un an, le golfeur de Bondues a visiblement pris le temps de bien progresser, et de s’amuser comme il a admis à la sortie de son parcours.

Croisé au practice ce matin, le joueur est jovial, sympa et ne se prend pas pour une star.

« J’ai bien joué aujourd’hui. J’ai peut-être manqué  trois ou quatre coups sur l’ensemble de la journée. Sur un tel parcours, c’est plutôt très bien. »

Pour vaincre l’Albatros, au moins le temps d’une journée, El Decott, surnom du joueur, a du faire preuve d’un bel état d’esprit.

Sa partie aura seulement duré un trou de trop. « J’ai mal terminé avec un putt à 3 mètres pour passer à -6 qui ne prend la pente au 17. Ensuite, au 18, j’aurai eu besoin d’un peu plus de spin. J’avais le coup pour aller 7/8 mètres plus loin et surtout être au drapeau, ce que je voulais faire, mais le coup n’a pas pris. »

Toutefois satisfait de sa première journée sous le par dans son Open National, ce qui n’est jamais une mince affaire, Decottignies-Lafon a passé le premier « test » avec succès.

Plus que de passer un test, le statut du joueur a changé en l’espace de seulement quatre heures, désormais, il est au sommet du leaderboard, et fait partie des joueurs à surveiller.

Plus que de passer un test, le statut du joueur a changé en l’espace de seulement quatre heures, désormais, il est au sommet du leaderboard, et fait partie des favoris.

Soucieux de ne pas tomber dans le piège de la pression, il répond immédiatement « Cette semaine, je n’ai pas d’objectifs. Je viens du Pro Tour et du Challenge Tour, ici, c’est juste un bonus sur un parcours que je ne joue pas toutes les semaines. Je veux juste profiter de chaque moment passé sur ce tournoi. »

Ajoutant « Bien entendu, cela signifie beaucoup pour moi. Mon cœur est monté un peu plus haut alors j’essaie juste de faire mon truc, et de bien jouer au golf. C’est mon seul objectif cette semaine. »

Assurément une belle histoire pour ce golfeur issu de qualifications disputées le lendemain de sa belle performance de Saint-Omer, et pourtant, la météo avait été détestable.

Sans savoir trop l’expliquer, El Decott a semble-t-il trouvé une sorte d’état d’esprit sur ces quelques journées qu’il essaie de maintenir le plus longtemps possible.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1597
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.