Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Omega European Masters 2016 : Les français partent en pôle

Omega European Masters 2016 : Les français partent en pôle

Pour le compte du premier tour de l’Omega European Masters 2016 disputé sur le parcours de Crans-Sur-Sierre, Mike Lorenzo-Vera, Julien Quesne et Gregory Havret ont fait chauffé les cartes pour se porter en tête du leaderboard. Ayant besoin de points dans la perspective de la Race, les tricolores veulent profiter du tournoi suisse pour parfaitement négocier la dernière ligne droite de la saison. Reportage au plus près des joueurs…

Découvrez nos formules d'abonnements

Lorenzo-Vera ne s’en est presque pas rendu compte ! Seulement au moment de signer sa carte, il s’est rendu compte qu’il avait passé l’aller en -5 sous le par.

« Je savais que j’avais bien joué, mais pour moi, il s’agissait simplement d’être consistant. »

Sur la fin de sa partie finalement jouée en 64, Mike Lorenzo-Vera assura l’essentiel pour rester -1 sur les trois derniers trous, et finalement scoré un -6 qui sera seulement égalé mais pas dépassé.

Ce score relativement bas ne doit pas faire croire que le parcours est cadeau. Demandez à l’américain Bryson DeChambeau à la peine pratiquement toute la journée avec un coup de drive dans les arbres à gauche, puis un autre à droite, et bons nombres de coups de recentrages.

Avec seulement 54% de fairways pris en régulation, Lorenzo-Vera n’a pas non plus fait la différence sur les premiers coups joués, mais bien sur les approches.

Soulignant le fait que cette année, l’herbe autour des greens était beaucoup plus « fair » que l’année dernière.

C’est donc dans le domaine du petit jeu, et du jeu de fers que Mike s’est illustré, manquant de peu de remporter une montre Omega au 13 avec une balle qui tape le drapeau mais ne rentre pas !

Avec 26 putts pour sa première journée, il n’a certes pas égalé le score incroyable de Jaidee (23) qui comme à Paris est redoutable dans ce secteur de jeu, mais qui cette fois n’est pas au mieux. Le tracé ne convient pas nécessairement au jeu du thaïlandais.

En résumé, le basque a parfaitement géré les tours de greens et les putts pour signer une des performances du jour, alors qu’à l’inverse, Julien Quesne, seulement un coup derrière s’est distingué avec un score de 83% de greens en régulation !

Julien Quesne mesure la distance sur le 18

Heureux d’être en Suisse, sur l’un des tournois qu’il apprécie le plus, Julien Quesne veut faire durer son bel été, marqué par une participation aux JO.

Alors que Lorenzo-Vera cherche des points pour la Race, Julien a plutôt réussi sa saison à défaut d’avoir remporté un tournoi. Cette semaine, il cherche surtout à améliorer son classement dans la perspective des play-offs de fin de saison.

Troisième belle carte française du jour, Gregory Havret s’est quant à lui distingué dans le domaine des mises en jeu avec un pourcentage de fairways en régulation de l’ordre de 62%, soit le 39ème meilleur total du champ de joueurs engagés.

Greg Havret au milieu du fairway !

Lancé sur le parcours en deuxième partie de journée, il ramena sa carte de 64 (-6) plus tard que ses deux autres compatriotes.

Globalement, une bonne première journée pour les golfeurs français, il faut ajouter la belle carte de Langasque en 68 alors qu’il était accompagné de Bryson DeChambeau et Andrew Johnston pour la partie la plus enlevée de la journée.

Dans la suite de cet article, découvrez une vidéo de Mike Lorenzo-Vera sur son début de partie...

Après un coup de driver convenable, mais néanmoins dans le bunker, son coup d'approche lâché à droite va trouver un panneau de signalisation en bois qui va miraculeusement le replacer près du green pour se laisser un chip-putt !

Coup de génie ou coup de chance...ce premier trou va préfigurer de la partie de Lorenzo-Vera qui va parfaitement enchaîner par la suite.

Comme quoi, parfois, au golf, une carte de 64 peut tenir à peu de choses...

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1119
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.