Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

NS PRO Zelos 8: Un shaft acier aux propriétés du graphite ?

NS PRO Zelos 8: Un shaft acier aux propriétés du graphite ?

Dans le domaine des shafts, certaines marques dont les japonais de Nippon Shaft rêvent toujours de fusionner les opposés, et de proposer le manche ultime. Après UST Mamiya qui avait été l’une des premières à proposer avec le Recoil, un shaft graphite aux propriétés de l’acier, Nippon Shaft propose cette fois un shaft acier avec des propriétés comparables au graphite. Quel méli mélo ! Décryptage…

Découvrez nos formules d'abonnements

Quel est le meilleur choix possible en matière de shaft ?

Le monde des golfeurs se sépare souvent en deux.

D’un côté, les adeptes des shafts aciers qui plébiscitent la précision, et le contrôle, et de l’autre, les adeptes du graphite, prêt à payer plus cher pour gagner en vitesse de swing, et donc en distance.

C’est l’éternel débat du golf entre précision et distance !

Débat que nombres de marques aimeraient solutionner avec l’arme ultime qui pourrait à la fois être précise et générer de la longueur.

Le shaft est aujourd'hui à juste titre considéré comme le moteur du club.

Quand une marque de tête présente un nouveau club, il serait d’emblée beaucoup plus intéressant de jeter un coup d’œil sur le shaft proposé en standard, et ce presque bien avant de regarder la nouvelle tête, la nouvelle semelle ou les nouveaux ajustements.

Tous les golfeurs n’ayant ni la même morphologie, ni le même swing, ni les mêmes attentes, pour une marque, il est quasiment impossible de proposer à coup sûr le produit idoine.

D’une part, au lancement d’un nouveau club, elles ne s’étendent pas trop sur la question du shaft, et d’autre part, pour répondre aux interrogations légitimes des plus pointus, elles proposent de plus en plus le choix d’un shaft dans un large panel sans surcoût.

Sauf qu’il faut déjà bien se connaître, et connaître le shaft idéal pour son swing…Le fitting de matériel de golf a de beaux jours devant lui.

Si les marques de têtes cherchent le produit magique, les marques de shafts ne sont pas en reste, d’autant que moins connu que les marques de têtes ou les assembleurs, ces marques se livrent une bataille aussi intense, pour non seulement être choisie comme fournisseur d’une grande marque ou pour vous convaincre de remplacer votre shaft standard avec une offre sur-mesure, et plus adaptée.

Les golfeurs qui s’intéressent au fait de changer de shaft, ou de moduler cet aspect du matériel doivent s’attendre à rentrer dans le domaine de l’hyper technique ou la culture du détail.

Sur le premier domaine, le prix est souvent l’élément majeur qui motive une marque de tête à retenir une marque de shaft.

Pendant des années, le true temper dynamic Gold en version R300 (regular) ou S300 (stiff) a été plébiscité.

Pas parce qu’il s’agissait d’un bon shaft, meilleur que tous les autres ! Plus simplement, c’était le moins cher en coût de production, et aussi le moins développé techniquement parlant !

Il correspondait bien à une forme d’école de pensée chez beaucoup d’ingénieurs américains : l’important…c’est la tête !

Il a fallu beaucoup de recherches pour démontrer que si ce n’était pas l’inverse, le shaft était au moins aussi important dans la performance, la trajectoire de balle, et l’angle de décollage que la tête.

Pour le second marché, le particulier éclairé qui veut remettre en cause la question du Dynamic Gold imposé.

L’enjeu est plus complexe.

Il existe plus d’une dizaine de marques qui commercialisent plusieurs centaines de shafts différents, soit des milliers de possibilités.

A ces possibilités se rajoutent désormais, les produits hybrides entre acier et graphite !

Gare aux maux de têtes quand vous cherchez juste un bon club avec une bonne tête, et un bon shaft, et que vous ne comprenez rien aux notions de torque, de distorsion, de poids et d’équilibre.

Vous avez peut-être entendu un argument qui affirme que plus un shaft est léger, et plus, il est facile à swinguer rapidement pour un gain de distance.

Sauf que de nombreuses études et tests ont démontré que c’était une nouvelle fois un raccourci intellectuel et très théorique.

Toujours est-il que Nippon Shaft, l’un des marques top-5 en matière de shaft a bel et bien décidé de proposer un shaft acier parmi les plus légers au monde avec le Zelos 8.

Qu'est-ce que le Zelos 8 ?

Pitch de départ : Assembler les propriétés de légèreté du graphite avec la résistance, et la stabilité de l’acier.

Zelos8_20160816-105909_1.jpg

Effectivement, si vous allez tester des clubs de golf dans une journée de démo, vous pourrez constater qu’entre votre bon vieux shaft acier bien lourd (rappel sur le prix pas cher) et un nouveau shaft graphite, vous augmentez considérablement votre smash factor (ratio entre la vitesse de swing et la vitesse de balle), et donc la distance. Et parfois, le gain est de plus d’un club !

Dans le même temps, surveillez la dispersion !

C’est bien l’éternel avantage de l’acier sur le graphite, le club se balade beaucoup moins sur le plan de swing du fait d’être plus lourd et plus rigide.

Avec le NS Pro  Zelus 8, il s’agit de présenter un shaft avec un point de flexion bas, et un poids compris entre 84 et 87.5 grammes selon la rigidité choisie (entre regular et stiff).

A titre de comparaison, un shaft True Temper Dynamic Gold R300 pèse 127 grammes (conception post 2ème guerre mondiale oblige).

Ceci étant, dans la même marque, le shaft NS Pro Modus 3 pèse lui-aussi 120 grammes.

Pour le nouveau Zelos 8, Nippon shaft avance que la cible de golfeurs visée est celle des swings compris entre 75 et 85 mph, soit déjà des swings plutôt rapides.

Si vous êtes senior avec un swing compris entre 60 et 70 mph, le choix du Zelos 8 ne va pas être indispensable.

C’est là où il faut se méfier du raccourci qui consiste à laisser croire que plus c’est léger, et plus vous trouvez un gain de distance.

En théorie, cela devrait être vrai, à condition de prendre en compte une autre dominante du problème du poids d’un club : le poids de la tête.

Dans le cas d’un fer 7, nous avons fait testé plusieurs shafts à un senior.

Entre un shaft pesant moins de 90 grammes, et un shaft pesant plus de 110 grammes, nous avions mesuré un écart de près de 2 mph (63 à 65 mph) en vitesse de swing avec pour conséquence un écart allant jusqu’à 6 mph en vitesse de balle, soit un écart final entre 100 et 115 mètres de distance !

Dans ce cas, cela fonctionne.

Entre les différentes têtes de fers 7 du marché, à quelques exceptions près, les poids en têtes varient assez peu.

S’agissant de driver, c’est une autre histoire !

Ceci dit, le Zelos 8 est un shaft pour fer…et doit correspondre à une frange de la clientèle qui voudrait gagner en vitesse de swing, sans compromettre la stabilité du shaft.

Avec le Zelos 8, Hiro Fukuda, patron du marketing de Nippon Shaft, l’affirme « Frapper des balles avec un shaft acier ultra-léger vous procure une consistance qu’aucun shaft graphite ne pourra vous offrir. »

Il faut dire que la marque n’en est pas à son coup d’essai. Le Zelos 8 est la deuxième tentative en la matière.

Les caractéristiques du Zelos 8

Pour les fans de mythologie, vous aurez noté que Zelos était le dieu de la rivalité, du zèle et de l’ardeur.

Un nom choisi délibérément pour inspirer ceux qui cherchent à gagner en distance, sans toutefois avoir une vitesse de swing suffisante ou qui auraient été de bons clients pour le graphite.

Par rapport aux précédents modèles Zelos 7, et c’est là qu’il faut être puriste, le Zelos 8 est un petit peu plus lourd (84 grammes en regular contre 73.5 grammes), et la rigidité au niveau du butt est un petit peu plus affirmée.

Le ratio entre le tip et le butt a été mesuré à 57% en version regular contre 59% pour le Zelos 7 avec une distorsion amoindrie.

En résumé, le shaft Zelos 8 reprend les bases d’un shaft Modus 3 en 120 grammes avec un point d’équilibre plutôt bas.

A noter, le Modus 3 a été un des shafts les plus vendus par cette marque dans son histoire !

Pour la petite histoire, le Zelos 8 est le résultat d’un partenariat avancé avec la société de roulements NSK qui a apporté son expertise en matière de métallurgie.

A partir de nouveaux alliages et de nouveaux processus de mises en températures, NSK et Nippon Shafts ont pu développer un shaft plus léger, mais toujours aussi résistant.

Pour s’en rendre compte, il faut tester un Zelos 8 et un NS Pro 850.

Concrètement, un tel shaft peut envoyer des balles sur un angle de lancement plus élevé du fait du torque exceptionnellement plus rigide pour un shaft aussi léger.

Pour un clubfitter, dans une gamme de shafts entre 75 et 85 grammes, Nippon Shaft a voulu proposer deux alternatives.

Soit le traditionnel NS Pro 850 qui permet des trajectoires de lancement basses, soit le nouveau Zelos 8 pour des trajectoires plus hautes.

L'avis de la rédaction

En conclusion, retenez que ce shaft acier hyper léger, s’optimise entre 75 et 85 mph (sans doute pour un gain de vitesse de club autour de 2/3 mph). Soit la promesse d’aller chercher une petite dizaine de mètres sans trop perdre en dispersion…Intéressant ?

A condition d’apprécier dans les mains, le changement de poids entre un shaft qui pèse 120 grammes, et un shaft qui pèse 80 grammes !

Pour aller un peu plus loin, et avant de tester le nouveau Zelos 8, nous avons voulu déjà constater l’état de notre panel de shafts en acier.

Pour un golfeur qui swingue à 81 mph au fer 7 en moyenne (dans la cible du Zelos 8), ci-dessous, ses différents résultats selon des shafts déjà testés. 

Soit un golfeur qui porte la balle en moyenne à 138 mètres au fer 7.

shaft-acier.jpg

On s’aperçoit qu’entre les shafts, les différences de performances sont parfois ténues, mais tout de même, certains shafts répondent mieux que d’autres (voir le smash factor, et la distance totale).

A noter, le poids moyen d’un shaft acier pour un fer 7 tourne autour de 103.6 grammes à rapprocher des 80 grammes du Zelos 8.

Un indice sur ce que nous pourrions attendre du Zelos 8 ?

Notez le poids des shafts aciers True Temper Speed Step 80 et 85…soit moins de 90 grammes, et effectivement, pour ce golfeur, un gain de 7 à 8 mètres par rapport à sa moyenne de distance.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2186
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.