Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Nike Golf: Un nouveau driver Nike Covert Tour 2.0 pour 2014

Bientôt un nouveau driver Covert Tour 2.0 pour Tiger ?

L’année 2013 n’est pas encore terminée, mais pour Nike, cette saison golfique, et les ventes qui vont avec, risquent fort de laisser un arrière-goût amer aux dirigeants de la marque de sport numéro un dans le monde.

Loin de se décourager, la marque à la virgule vient de faire enregistrer la nouvelle édition de son driver, navire amiral de la gamme de clubs de golf, le Nike Covert Tour 2.0, auprès de l’USGA, ce qui préfigure d’un lancement prochain.

Nouveau driver Nike Covert Tour 2.0Les premières images ne laissent pas filtrer beaucoup d’informations sur ce nouveau driver, si ce n’est un look dans la tendance générale, et un retour vers plus de classicisme et de noir.

A l’instar de TaylorMade, qui abandonne peu à peu sa couleur fétiche (le blanc), Nike semble aussi renoncer au rouge.

La forme générale de la tête, et le principe de cavité sous la semelle sont conservés, tout comme le système d’ajustement du loft.

Ce nouveau driver permettra-t-il à la marque de percer ?

La question mérite d’être posée, car si le Covert a suscité une certaine curiosité de la part des golfeurs français, la stratégie commerciale de la marque qui a consisté à vendre un grand nombre de drivers à un seul site marchand, qui derrière en a profité pour proposer de gros rabais d’entrée de jeu, a profondément irrité les magasins traditionnels, qui, par voie de conséquences, ont diminué ou annulé leurs référencements, faisant finalement de ce driver, un club difficile à trouver.

Au niveau mondial, les amateurs de golf se souviendront de l’année 2013 comme celle du fiasco du transfert de Rory McIlroy vers Nike.

Numéro un mondial fin 2012, et encensé par Greg Norman, McIlroy a dégringolé à la quatrième place mondial en septembre 2013, après une saison blanche sans aucune victoire, et pire, des défaites retentissantes.

Manquant plusieurs cuts dans des tournois majeurs ou des tournois importants au calendrier du PGA Tour, absent sur l’European Tour, l’ex-vainqueur de la Race To Dubai a littéralement disparu des sommets du golf mondial.

Comble de l’humiliation, celui qui devait remporter la Fedex Cup en 2012 sans un hold-up de Brandt Snedeker n’ira même pas à Atlanta pour la finale de la saison au Tour Championship.

Le pari était risqué pour Nike ! Désormais, il est largement perdu, et on voit mal comment la marque pourra effacer des débuts aussi laborieux.

Au contraire, on retiendra plutôt l’image de McIlroy pliant un club Nike de dépit après un énième coup raté lors de l’US Open.

McIlroy chez Nike : Un coup pour rien ?

Nike veut-elle/peut-elle toujours être numéro un dans le domaine des équipements pour le golf ?

Aux USA, certains ont exagérément annoncé le retrait de Nike du monde du golf, au moment où le contrat avec Tiger Woods viendrait à son terme.

Pour l’instant, cela ne semble pas à l’ordre du jour, mais à l’évidence TaylorMade domine sans que les concurrents arrivent encore à sortir de la torpeur dans laquelle ils sont plongés depuis quatre ou cinq ans.

Au cours des douze derniers mois, mise à part la signature de McIlroy, Nike n’a jamais créé le buzz autour de ses produits, et est donc loin de pouvoir se rapprocher des parts de marché de son rival.

Cette apathie n’est pas le signe d’une marque qui souhaite casser la baraque, et finalement se contente de cette position d’outsider discret.

Que reprochent les golfeurs à la marque à la virgule ?

« Nike » est un fabricant de chaussures qui s’est mis à faire des clubs ! Sans Tiger, Nike serait inexistante. Nike s’intéresse plus au fait de vendre des chemisettes que des clubs de golf.

En trois phrases, on peut résumer la pensée dominante concernant Nike et le golf.

Certains pourraient dire que finalement Nike paie pour s’asseoir à la table de jeu, et finalement, beaucoup de « fashion victim » ont des sacs complets de clubs Nike sous l’influence de l’effet « Tiger ».

Ce n’est pas tout à fait juste !

Peut-être que par le passé, les clubs qu’utilisaient Tiger étaient moins bons que la concurrence, mais de nos jours, ce n’est plus vrai.

D’ailleurs, sauf le cas Woods, d’autres golfeurs se sont mis à gagner sur le tour avec ces clubs à l’image de Paul Casey, Trevor Immelman, Lucas Glover, Stewart Cink, ou encore Charl Schwartzel, donnant au passage une certaine légitimité à la marque.

Le Driver VRS Covert présente le meilleur système d’ajustement du marché ?

Pour Tom Stites, directeur de la recherche et développement chez Nike, l’ajustabilité du VRS Covert comparée à celles des autres marques revient comparer un cheval de course à un singe !

La phrase est lâchée, et témoigne de la grande confiance du père de tous les clubs de la marque depuis plus d’une décennie.

A l’origine, l’objectif de Nike était fortement inspiré d’Apple et de son Iphone sur le principe de facilité d’utilisation, voir même d’utilisation intuitive, ce qui fit aussi dire à son concepteur qu’à l’inverse, le système d’ajustement du loft proposé par Titleist sur son driver 913 D2 (Titleist Surefit System) était justement à l’opposé d’un réglage à la Iphone.

Pour revenir au système de Flexloft du driver Nike, ce dernier est effectivement un des rares séparer le réglage du loft, du réglage de la face.

Selon les ingénieurs, ce système est directement à l’origine de deux bénéfices : un plus grand nombre de choix d’angles de lancement, et une dispersion latérale resserrée

Vérifions ces dires à la lecture des statistiques du PGA Tour des principaux golfeurs Nike :

  • Rory McIlroy est 8ème du classement pour la distance avec 302 yards de moyenne (en 2012, il était 5ème avec 310 yards).
  • Tiger Woods est 42ème du classement pour la distance avec 293 yards de moyenne (en 2012, il était 32ème avec 297 yards).

En 2013, le meilleur dans cette catégorie est Luke List avec 306 yards.

Concernant la précision au drive :

  • Tiger Woods est 53ème avec 63% de fairways touchés au drive (en 2012, sa moyenne était déjà de 63% à la 55ème place du PGA Tour)
  • Rory McIlroy est 144ème avec 57% de fairways touchés au drive. (En 2012, il était 156ème avec 56%)

En 2013, le meilleur dans cette catégorie est Jerry Kelly avec plus de 71% de fairways pris en régulations.

Il est difficile de faire la part des choses entre la performance ou la contre-performance du joueur et celle du driver.

Cependant, on note que les deux meilleurs joueurs du team Nike n’ont pas gagné en distance, et rien gagné de très significatifs, en termes de précisions.

En 2012, McIlroy utilisait un driver Titleist 913 D2, et Woods utilisait déjà un driver Nike.

En réalité, ces chiffres démontrent que les drivers utilisés ont relativement peu d’impacts sur le jeu des deux joueurs. Leurs performances étant globalement stables, peut-on réellement penser que le VRS Covert va apporter un gain substantiel à de simples amateurs ?

Toujours pas de majeur pour Woods en 2013 !

2013 – l’année des déceptions et 2014 ?

Nike avait placé de grands espoirs dans cette saison, et mis beaucoup d’argent sur la table pour reprendre des parts de marché sur ses principaux concurrents.

Pas de chance, l’année aura été morose au niveau global en raison d’une météo mondialement peu propice au golf.

McIlroy a complètement explosé en vol.

Certains choix contestable au niveau de la distribution, notamment en France, ont achevé d’isoler la marque.

Il ne faut jamais dire jamais ! TaylorMade n’est pas né avec le statut de numéro 1 ! Cobra a perdu ce statut dans les années 90.

En matière d’équipements de golf, les choses peuvent changer ! Cela peut paraître incroyable à l’heure actuelle, mais les ambitions de Nike peuvent finir par se matérialiser dans les années à venir.

La marque de sport numéro un dans le monde peut se payer le luxe de se tromper, d’apprendre de ses erreurs, les corriger, et revenir encore plus fort.

Dans tous les autres sports, quand Nike décide d’y aller à fond, le succès a toujours été au rendez-vous. En football, en basket-ball et plus récemment dans le domaine du skate-board, Nike a une véritable expérience de la victoire, y compris quand cela paraît peu probable.

Crédit photos : Nike Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 4382
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.