Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Mitsubishi Rayon dévoile les nouveaux shafts Diamana + Series 2015

mitsubishi-diamana-rayon.jpg

Cette semaine, le monde du golf pourrait n'avoir des yeux que pour le retour à la compétition de Tiger Woods ou pour les séances photos de Michelle Wie, suite à sa victoire lors du dernier US Open de golf. Pourtant, une marque est bien décidée à faire parler d’elle : Mitsubishi Rayon !

Découvrez nos formules d'abonnements

En matière de shafts, la compétition est aussi féroce qu’en matière de clubs assemblés. Et Mitsubishi Rayon ne donne pas sa langue au chat !

Depuis le succès des lignes de produits Diamana, initié en 2004 avec plusieurs centaines de victoires sur le tour, l’arrivé de chaque nouvelle gamme est scrutée avec attention par les golfeurs, et la concurrence.

Au cours du Quicken Loans National, tournoi de golf organisé cette semaine sur le PGA Tour, la marque japonaise présente la ligne 2015 en plein retour de l’un de ses plus illustres clients, Tiger Woods.

Des shafts utilisés par les meilleurs golfeurs de la planète

Les gammes Diamana les plus connues sont les séries S et D, aussi appelées respectivement Blue Boards, et White Boards, des shafts utilisés par quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète.

Pour sa part, Tiger Woods utilise le modèle Blue Board pour son driver et ses bois de parcours, tandis qu’un golfeur comme Gary Woodland, connu pour être un gros frappeur, utilise la série S+.

Autre star du tour, Jordan Spieth utilise un Blue Board sans modification pour son driver, et un D+ pour ses bois de parcours.

Beaucoup de pros trouvent chaussures à leurs pieds avec l’offre de Mitsubishi Rayon.

Les nouveaux produits annoncés par la marque sont donc des shafts de seconde génération : les Diamana +Plus Series déjà joués par Woodland et Spieth ces derniers jours.

Quelles caractéristiques pour ces nouveaux shafts ?

Bien entendu, la marque clame l’idée que ses produits sont aussi adaptés aux meilleurs golfeurs de la planète que les joueurs du dimanche.

Quelles caractéristiques pour ces nouveaux shafts ?

En termes de profils, les Diamana + Series de première et seconde génération sont très similaires , ce qui implique qu’ils vont produire des résultats d’angles de lancements, et de caractéristiques de spin très similaires pour la plupart des golfeurs.

Les principales différences vont en fait se retrouver au niveau des matériaux utilisés.

Argument revendiqué par Mitshubishi Rayon pour défendre l’idée que ces shafts de seconde génération seront encore plus adaptés aux swings de la plupart des joueurs.

Pour ces nouveaux shafts,  la marque nipponne déploie la technologie qui fait sa marque de fabrique : Multi-dimensional Interlay (M.D.I.) qui est en fait un principe de dimensions variables sur toute la longueur du shaft, alors qu’auparavant, ce principe n’était adopté que sur le tip du shaft.

Bénéfice de l’opération, cela permet à chaque shaft d’être plus léger de trois à quatre grammes sans toucher au profil du shaft, selon le témoignage de Mark Gunther, Directeur Marketing et Commercial de Mitsubishi Rayon.

Autre gain, ce système permet de régler finement le torque de chaque shaft pour obtenir une flexion singulière à chaque joueur.

L’idée étant de donner une torsion plus douce avec un peu plus de torque ou alors une torsion plus raide avec un peu moins de torque.

Enfin, grande nouveauté, la deuxième génération de shafts S+ Series est contrebalancée, ce qui implique qu’ils ont un point de balance plus élevé, et permettent que les drivers d’aujourd’hui qui sont aussi plus lourds, les bois de parcours, et les hybrides puissent être joués avec des longueurs de manches standards ou légèrement plus longs, sans pour autant avoir un effet drastique sur le swing weight.

La gamme de shafts S+ Series sera donc proposée dans une plus grande variété de torsions et de poids que par le passé, avec une tendance à être aussi plus légère.

Pour la première fois, la marque va proposer un shaft de 52 grammes en regular et en stiff dans cette gamme.

Tout comme il y aura plus d’options de poids standards en 62 grammes (Regular, Stiff, Extra Stiff…), en 72 grammes, et même en 82 grammes pour les pros.

Le modèle TX (au-dessus d’extra-stiff) disponible en 62,72, et 82 grammes utilise un matériau en fibre de carbone spécial, qui lui  permet d’être encore plus raide, et d’avoir moins de torque qu’un shaft extra-stiff ! Tout un programme !

Pour l’autre gamme, la D+ Series, qui est censée lancer plus basse que la série S+, vous trouverez là-aussi des poids de shafts en 52, 62, 72 et 82 grammes.

En revanche, cette gamme ne sera pas aussi contrebalancée que la première du fait de la cible de golfeurs visés.

En effet, les clients de ce type de shafts préfèrent généralement jouer des clubs plus courts, avec un swing weight plus élevé, ce qui a tendance à atténuer les bénéfices d’un shaft contrebalancé.

A quoi s'attendre dans les prochains mois ?

Les golfeurs qui sont à la recherche d’un shaft contrebalancé à l’extrême, seront content d’apprendre que Mitsubishi Rayon prévoit de compléter la gamme des shafts Fubuki J avec la gamme Diamana M+ Series, directement inspirée de la gamme M-Series ou Red Board…des shafts qui proposent les angles de lancement les plus élevés des gammes Mitsubishi Rayon.

Ces produits sont prévus pour entrer en phase de test sur le PGA Tour courant octobre 2014.

Encore une fois, ces shafts seront proposés en plusieurs grammages de 52 à 72 grammes.

Produits en petites quantités, ces shafts devraient être vendus autour de 220/250 euros l’unité.

Encore un exemple qui démontre que le PGA Tour est bien le laboratoire des marques de golf, le tournoi de cette semaine ne sera donc pas seulement l’occasion du retour à la compétition de Tiger Woods, mais encore une fois, le terrain d’une nouvelle expérimentation !

Et de mon point de vue, les progrès en matière de shafts sont encore plus spectaculaires que les progrès observés sur les têtes…

Reste à savoir, si dimanche, un golfeur utilisant un shaft Mitsubishi Rayon arrivera  à se hisser en tête du tournoi ?

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3416
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.