Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Mercato golf: Bridgestone prolonge Matt Kuchar pour 4 ans!

Matt Kuchar reste chez Bridgestone pour 4 ans de plus

La société japonaise, dont le siège social est à Tokyo n’a pas procédé à de nouveaux recrutements en 2014, mais au contraire, a fidélisé son équipe. Avant la fin d’année 2013, leur principal action a été de confirmer Matt Kuchar pour quatre années supplémentaires, afin d’éviter de perdre l’un des joueurs  les plus talentueux sur le PGA Tour. 

Matt Kuchar : un golfeur souriant qui vaut de l'or !

Deuxième au classement du « Joueur de l’année 2013 », Matt Kuchar qui a remporté la President’s Cup est en fait membre du team Bridgestone depuis ses débuts sur le tour en 2001. 

« Bridgestone a toujours été à mes côtés depuis le début, et ils n’ont jamais failli dans leur engagement envers moi et mes victoires. Il y a tant de paramètres que l’on ne peut pas maîtriser au golf, que le fait de pouvoir toujours faire confiance à son matériel n’a pas de prix. » 

Matt Kuchar utilise la balle Tour B330, ainsi qu’un driver J40 430 en 9.5 degrés, des fers cavity back J40 Black et des wedges J40 Black Oxide. 

Pour Dan Murphy, VP du Marketing chez Bridgestone Golf, « A ce stade, Matt est bien plus qu’un simple membre de notre équipe. Il fait partie de la famille. Nous ne pouvons pas être plus fières de tout ce qu’a accompli Matt depuis le début de sa carrière, et nous espérons bien continuer à l’épauler dans ses prochains succès. » 

En plus de Matt Kuchar, Bridgestone golf va continuer à s’appuyer sur Brandt Snedeker, le vainqueur de la Fedex Cup 2012, et Fred Couples, le vainqueur du Champions Tour 2013, à eux trois, de très grosses pointures aux USA. 

Moins connue en France, la marque Bridgestone n’en est pas néanmoins l’un des plus gros acteurs du marché des balles de golf aux Etats-Unis, et l’un des principaux rivaux de Titleist, devant Volvik et d’autres marques de balles. 

Pour toutes les marques de matériel, le fait d'avoir un ou plusieurs golfeurs sous contrat sur un ou plusieurs tours professionnels est essentiel pour faire la promotion de sa marque.

Ne serait-ce que parce que c'est une vitrine de savoir-faire comme la formule 1 pour l'industrie automobile.

Cependant, toutes les marques n'ont pas les mêmes moyens pour signer des joueurs ou des joueuses de haut vol.

Dans le cas de Bridgestone, Matt Kuchar et Brandt Snedeker étaient tous deux des espoirs du golf américain au moment où Bridgestone les a signé.

Rien ne pouvait laisser penser avec certitude qu'ils arriveraient à se hisser dans le top-10 mondial.

C'est donc un véritable pari gagnant pour Bridgestone qui n'aurait pas forcément pu les enrôler au sommet de leurs gloires, et bénéficier d'une telle couverture médiatique.

Et dans ce combat, Bridgestone n’oublie pas les golfeuses ! 

Dans le team Bridgestone, on note la présence de Paula Creamer qui en fait joue la balle Precept Lady alors qu’elle est en contrat clubs avec TaylorMade. 

Paula Creamer défend les balles Lady Precept

Auto-proclamée marque numéro un pour le fitting de balles de golf, Bridgestone capitalise à fond sur la Precept Lady depuis juillet 2013, un produit qui s’est imposé comme la balle la plus vendue depuis treize ans auprès des femmes. 

La Precept Lady qui désormais est « brandée » Bridgestone Golf revendique le fait d’être la balle la plus souple du marché, de proposer un noyau parfaitement adapté pour les vitesses de swing modérées, et une couche externe 12% plus fine pour générer un angle de lancement plus élevé et moins de spin. 

Proposée en trois coloris (blanc, rose, et jaune), vous comprendrez sans doute mieux pourquoi personne d’autre que la « panthère rose », surnom de Paula Creamer est plus qualifiée pour faire la promotion de ces balles sur le tour. 

En contrat depuis 2006 avec Bridgestone, Paula Creamer est le visage féminin pour les balles Bridgestone, rejointe depuis 2012 par Karrie Webb, la championne aux 48 victoires sur le tour professionnel. 

L’autre marché auquel Bridgestone entend s’attaquer étant les seniors. La marque a particulièrement misé sur Davis Love III, Nick Price et Lee Trevino, trois légendes du golf pour vanter ses produits auprès des vétérans. 

Mais c'est avec Fred Couples, qu'elle a réussi la meilleure affaire. L'américain a réalisé une très belle fin de saison sur le Champions Tour, et ambitionne de remporter ce championnat senior en 2014.

Cependant, sur le plus important des marchés, le golfeur masculin de 15 à 49 ans, Matt Kuchar et Brandt Snedeker restent les deux valeurs sûres que Bridgestone entend couver comme le lait sur le feu, trop contente d’avoir eu la chance que deux de ses golfeurs se soient autant révélés au reste du monde, ces cinq dernières années, et sans avoir à les acquérir à la concurrence comme d’autres marques moins chanceuses sont obligées de le faire à grand coups de millions de dollars.

Crédits photos : Bridgestone Golf

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2108
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.