Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

McIlroy contre Spieth: Qui est le meilleur golfeur?

McIlroy contre Spieth: Qui est le meilleur golfeur? 

A moins d’une semaine du début de The Open Championship, troisième majeur de golf qui aura lieu sur le mythique parcours de Saint-Andrews, et bien que le numéro un mondial, Rory McIrloy, soit d’ores et déjà forfait pour blessure, nous avons voulu comparer les styles de jeux des deux meilleurs golfeurs de la nouvelle génération, McIlroy face à Jordan Spieth, qui est plus que jamais favori pour remporter un troisième majeur en 2015.

Sommaire de ce dossier consacré aux deux meilleurs golfeurs du monde

  1. Les données statistiques liées à leurs parties de golf
  2. Qui drive le mieux ?
  3. Qui approche le mieux ?
  4. Qui a le meilleur petit jeu ?
  5. Qui putte le mieux ?
  6. Conclusion

Nous allons devoir nous habituer à voir les noms de McIlroy et Spieth aux sommets des leaderboards des tournois, tout au long des prochaines saisons, et pour cause !

Leurs résultats sur le tour professionnel ne doit rien au hasard, bien au contraire, il y a une logique à ce que ces deux golfeurs trustent les victoires.

Les données statistiques liées à leurs parties de golf

Dommage que McIlroy ne soit pas présent à Saint-Andrews, car il aurait été le principal adversaire de l’américain !

A la lecture du tableau ci-dessous, McIlroy et Spieth sont tout simplement les deux meilleurs golfeurs du monde en activité parce qu’ils sont déjà les deux meilleurs en termes de scores.

A chaque fois qu’il s’aligne au départ d’un 18 trous, il y a de grandes chances qu’ils terminent avec les scores les plus bas du jour.

scores.jpg

En 2015, McIlroy est même le meilleur joueur sur les par 4 et les par 5.

Spieth est globalement moins spectaculaire mais plus régulier quel que soit le trou puisque l’américain se classe 11ème sur les par 3 alors que le nord-irlandais semble en difficulté sur ce type de trou cette année (173ème).

Lors des trois dernières éditions du British Open disputé à Saint-Andrews, les par 5 ont été beaucoup plus déterminant quant à l’issue du tournoi par rapport aux par 3.

Qui drive le mieux ?

drive-scores.jpg 

C’est sans doute le secteur de jeu qui différencie le plus les deux hommes avec un net avantage en faveur du numéro un mondial par rapport à son challenger.

McIlroy drive nettement plus loin que son rival, et se classe même septième pour la moyenne de distance au drive de tout le PGA Tour.

Spieth se rattrape par rapport à son adversaire sur la précision, ce qui lui permet de réduire l’écart. D’autant que l’américain n’est pas le dernier à sortir son driver sur le tee ! (31ème sur 200 joueurs mesurés).

De ce point de vue, McIlroy est légèrement moins agressif ou se repose sur d’autres armes pour jouer long.

Si McIlroy devait jouer The Open, sa faiblesse aurait été du côté de la précision car sa moyenne d’écart avec le fairway, sa moyenne de bunkers de fairways trouvés, et le nombre de fairways manqués depuis le début de la saison l’auraient desservi, même s’il est aussi souvent sur le fairway et plus long que Spieth.

mcilroy-driver-1.jpg

Une autre statistique jouait clairement en faveur du numéro un mondial, le fait d’être performant sur les pars 4 droits. En effet, McIlroy est tout simplement incroyable depuis le début de la saison sur ce type de trous.

A Saint-Andrews, un parcours qui présente souvent des trous relativement droits, McIlroy aurait pu avoir l’avantage, sauf peut-être sur le terrible 17, un dog-leg droit qui pour le coup convient beaucoup plus à Jordan Spieth.

Qui approche le mieux ?

 approche.jpg

A l’attaque des greens, le jeu des deux rivaux est très différent ! McIlroy est très impressionnant quand il s’agit de jouer de loin, alors que l’américain est beaucoup plus efficace dans la zone dite verte, celle où un golfeur aime se trouver pour sortir un coup de wedge au mât, à savoir entre 70 et 110 mètres.

Dans un précédent sujet, nous vous avions expliqué qu’en matière d’approches, il existe trois zones :

La zone verte, comprise entre 70 et 110 mètres qui est celle qui présente le moins de danger, et le plus de chances de se retrouver près du trou.

La zone jaune, comprise entre 110 et 150 mètres qui présente plus d’incertitudes que la zone verte, et nécessite de jouer avec des fers plus longs.

Et enfin, la zone rouge, comprise entre 150 et 200 mètres qui présente de grands risques de manquer le green, et se retrouver à jouer une approche-putt pour sauver le par. Pour atteindre cette zone, il faut jouer un club fermé.

Enfin, au-delà de 200 mètres, ce n’est presque plus du jeu d’approche pour arriver au green.

Cependant, dans cette zone, McIlroy est justement le meilleur golfeur du monde !

Cela dénote le jeu du numéro un mondial qui est bien meilleur que Jordan Spieth quand il s’agit d’approcher à plus de 110 mètres !

En revanche, dans la zone verte, l’américain est nettement plus efficace.

jordan-spieth-approche.jpg

A travers ces chiffres, on comprend aussi pourquoi McIlroy est numéro un mondial. Non seulement, il tape les drives les plus longs sur les par 5, mais en plus, il est celui qui approche le mieux quand il s’agit de taper des coups de fers ou de bois à plus de 200 mètres.

Sur le parcours de Saint-Andrews, un paramètre pourrait changer la donne : le vent !

Les données citées ci-dessus tiennent seulement compte des parcours joués aux Etats-Unis dans le cadre du PGA Tour. Sur le Old Course, le vent est souvent beaucoup plus fort que sur n’importe quel tournoi américain.

Qui a le meilleur petit jeu ?

petit-jeu.jpg 

Dans ce domaine, les deux hommes sont tout bonnement numéro deux et numéro trois selon les données du PGA Tour !

Spieth semble avoir l’avantage sur les chips joués à moins de dix mètres, tandis que McIlroy joue mieux entre 10 et 18 mètres.

L’américain est très impressionnant quand il s’agit de sortir une balle d’un rough en bord de green, tandis que McIlroy est plus à son aise pour sortir la balle d’un bunker de bord de green.

Cette dernière statistique aurait pu être un avantage non-négligeable à Saint-Andrews pour le numéro un mondial.

Qui putte le mieux ?

putting-scores.jpg 

Dans le domaine du putting, l’américain est nettement plus efficace qu’un McIlroy qui n’a jamais été connu pour être très fort dans ce domaine, sauf dans certaines circonstances, et par exemple, les putts joués à moins d’1.5 mètres.

Il est intéressant de noter que McIlroy est meilleur que Spieth quand il s’agit de putter pour birdies à moins de 4,5 mètres, alors que Spieht est meilleur quand il s’agit de putter pour sauver le par depuis cette même distance !

Globalement, le double vainqueur du Masters et de l’US Open est très fort au putting, et surtout sur les putts à 7 mètres.

Conclusion

Les chiffres démontrent que quand McIlroy joue à son meilleur niveau de forme, il est tout simplement imbattable.

Ceux qui suivent les tournois du PGA tour pourraient penser que Jordan Spieth n’est pas le meilleur dans aucun domaine, mais il n’est jamais mauvais en rien ! Son jeu est très complet, et peut lui permettre des performances solides dans les moments où les choses se compliquent, et par exemple, dans les majeurs.

Ce n’est que partiellement vrai ! L’américain est très fort dans des domaines déterminants comme le putting pour sauver des pars ou les approches depuis des roughs de bords de greens.

Au final, ces deux oppositions de styles nous promettent de beaux duels pour les années à venir !

Si les années 2000 ont été marquées par le règne sans partage de Woods, les années à venir seront plus proches d’un duel McIlroy-Spieth comparable à celui de Palmer-Nicklaus, sauf que les nouvelles têtes d’affiches du golf mondial sont plus proches en âge !

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1842
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.