Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

Matériel de golf : Les tendances de 2013 annoncent 2014

materiel-golf2013.jpg

En 2013, les fabricants ont mis beaucoup de nouveaux clubs de golf sur le marché. Retour sur les grandes tendances de l'année qui s'achève, et qui annoncent celles de 2014. Putters contrebalancés, driving iron, sorties de nouveaux clubs accélérées, drivers plus faciles à ajuster, nouvelle législation, lifting de séries, gammes sorties des oubliettes...en 2013, tout y est passé pour lutter contre la récession des ventes!

Pour ceux qui ont manqué le début…

Le début 2013 a été rythmé par le passage très médiatisé de Rory McIlroy chez Nike Golf, alors qu’il venait tout juste de devenir numéro un mondial en jouant des clubs Titleist.

2013: L’année où Nike entend reprendre la main sur le matériel de golf

mcilroy-nike.jpg

Un événement pour la planète golf qui n’a pas finalement beaucoup concerné les amateurs de golf, et en particulier les français, plus intéressés par les nouveaux produits qui pourraient bien les aider à mieux jouer au golf.

Bilan du 60ème PGA Merchandise Show d’Orlando 2013 

pgamerchandiseshow2013.jpg

C’est pourquoi le véritable premier moment fort de la saison fut le PGA Merchandise show d’Orlando.

Du 23 au 26 janvier, l’industrie du golf a annoncé la couleur !

TaylorMade a affiché sa puissance. Callaway a voulu démontrer le changement de cap, et Nike a voulu marquer les esprits.

Cependant, l’innovation qui nous a le plus marqué a été à mettre au crédit d’UST Mamiya, la marque de shaft ayant profité de l’occasion pour présenter un produit assez révolutionnaire : le shaft Recoil, manche en graphite au propriété très proches de l’acier.

Remisez vos shafts acier et passez au shaft Graphite RECOIL

recoil.jpg

Bien sûr, il faut un peu de temps pour que toutes les nouveautés présentées aux Etats-Unis traversent l’Atlantique pour arriver jusqu’aux golfeurs européens.

Alors le premier moment fort de la saison fut réellement l’offre de reprise proposée par Cleveland pour accompagner le lancement de ses nouveaux sandwedges 588 RTX.

Début mars, nous pouvions nous présenter dans un magasin partenaire pour obtenir une remise de 30 euros sur l’achat du dernier-né des produits phares de la marque, en  échange d’une reprise d’un vieux sandwedge.

Cleveland propose 30€ pour l’achat d’un nouveau wedge 588

588-rtx.jpg

Pendant ce temps, Adidas annonçait des chiffres records pour les ventes de ses dernières chaussures de golf Adizero, parmi les plus légères du marché.

Un argument de poids pour les amateurs de golf qui marchent de longues heures sur un parcours.

Adidas annonce des ventes record sur le secteur de la chaussure de golf

adizero.jpg

Changement de cap pour le putting !

En mai, l’USGA et le Royal & Ancient annonçait la décision la plus importante de l’année sur fond de contestation des joueurs du PGA Tour : l’interdiction de l’ancrage au putting, et d’une certaine façon un enterrement de première classe pour les belly-putters.

Ancrage au putting : La sentence tombe et c’est l’interdiction !

interdiction.jpg

Finalement, un bien pour le golf et les amateurs qui n'ont jamais été vraiment convaincus par ces putters lourds à porter, et difficiles à manier avec précision, sans passer de très longues heures à essayer de les dompter.

L’industrie n’a pas mis longtemps à contourner le problème, et même à complètement rebondir avec l’émergence des putters contrebalancés.

Putters contrebalancés : La grande tendance de 2013

contrebalance.jpg

Toujours dans le domaine du putting, en fin de saison, le simple fait que Tiger Woods essaie des grips Superstrokes sur son putter au cours de la President’s Cup a créé un véritable engouement.

Ces "gros grips" ont même été en rupture de stock mondial dans la foulée.

Grips de putters Superstroke: Tout le monde s’y met !

grips-superstroke.jpg

TaylorMade-Callaway : duel sous la pluie !

Côté clubs, l’année 2013 a été plus que d’autres,  marquée par le duel Callaway-TaylorMade.

Alors que les premiers mois de l'année ont été sous la pluie et le mauvais dans la plupart des pays où on joue au golf, les ventes ont logiquement mis du temps à démarrer.

Callaway Vs TaylorMade : La guerre des étoiles continue !

callaway-taylormade.jpg

Callaway a capitalisé sur les nouveaux bois de parcours X Hot, après avoir compris son erreur avec les excellents mais trop difficiles à jouer RAZR FIT Xtreme.

Bois 3 Callaway XHOT Pro 3Deep : Déjà une nouvelle version !

xhot.jpg

TaylorMade a pris un virage en renonçant au blanc sur le driver R1 !

TaylorMade R1: Revenir à une couleur plus classique pour la couronne?

driver-r1.jpg

Ce duel pris une nouvelle tournure pendant l’été avec la sortie surprise du driver Optiforce chez Callaway, et la victoire éclatante de Mickelson au British Open avec en mains des bois de parcours X Hot, et des wedges MackDaddy 2 qui vont plus tard faire polémique avec Cleveland.

Open d’Ecosse: Le doublé Optiforce-Mack Daddy2 pour Callaway!

wedgeducation_20131231-173853_1.jpg

A ce stade de l’année, les premiers mois de ventes ayant été assez mauvais en raison du mauvais temps. Les deux principales marques se sont alors lancées dans une nouvelle stratégie : sortir des produits en moins grande série mais plus rapidement pour animer plus les points de ventes.

Ainsi, fin août, les amateurs découvraient la nouvelle révolution "made in TaylorMade", le driver SLDR qui renvoyait alors le R1 aux oubliettes.

Driver TaylorMade SLDR : lancement précipité ou réelle innovation ?

taylormade-sldr_20131231-174116_1.jpg

Après le PGA Show d’Orlando, la saison des Majeurs (Masters, US Open, British Open, et US PGA) est le deuxième meilleur moment de la saison pour présenter des nouveautés au plus grand nombre de golfeurs.

Mizuno en a donc profité pour présenter ses nouveaux  MP-4 et MP-54 en juillet et les JPX-EZ en septembre.

Sortie des nouveaux MP-4 et MP-54 Mizuno-Clubs de golf et marketing

nouveaux-mizuno-2013_20131231-174354_1.jpg

Tout comme Ping a lancé les nouveaux S55 à la fin de l’été.

Fers PING S55 : Les premiers clubs arrivent sur le circuit pro

ping-s55.jpg

Mais finalement, Callaway et TaylorMade ont continué à truster l’attention des médias jusqu’à la fin de l’année avec pour les premiers, le retour de la sensation Big Bertha, et pour les seconds, la sortie surprise des bois JetSpeed, tout en continuant de sortir aux comptes gouttes des évolutions du SLDR.

TaylorMade-Callaway : Le duel des drivers à son paroxysme avant Noel

calla-way-taylormade-noel.jpg

Driving Iron : la future grosse tendance de 2014

2013 aura aussi vu la naissance  d’un nouveau phénomène qui devrait prendre de l’ampleur dans les prochaines années : les « driving iron », soit  les fers-bois, à ne pas confondre avec les hybrides.

Des longs fers, véritables alternatives aux bois de parcours ou à certains hybrides, pouvant être parfaitement utilisés pour jouer sur des parcours relativement court, et demandant de la précision.

Callaway a lancé son X Utility…Cleveland a poussé le concept au maximum avec les séries 588 MT et TT pouvant même être mixés.

Même Titleist, habituellement plus dans la tradition, a misé sur le 712 U, tout comme Ping sur le Rapture, et  Mizuno sur le MP-H4.

Dans le domaine des fers classiques, là-aussi, la bataille a fait rage entre les principales marques.

Callaway a ressuscité la gamme Apex, et TaylorMade a proposé une évolution de ses Rocketballz avec la série Speedblade, pendant que Titleist a préparé un lifting pour ses séries 714 CB, MB, AP1, et AP2.

En 2014, les rayons des magasins de golf devraient donc être gorgés de nouveaux produits entrevus ou annoncés en 2013. Une année finalement très riche en nouveaux produits, alors qu’à contrario, les marques ont dû lutter toute l’année pour éviter la récession.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2569
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.