Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Masters 2013: Tiger Woods peut-il encore battre le record de Nicklaus?

Tiger Woods a-t-il toujours le swing pour gagner un majeur ?

A quelques semaines du début du prochain Masters d’Augusta, premier majeur de la saison 2013 de golf professionnel, Jack Nicklaus a récemment confié ses pensées au sujet des chances de voir Tiger Woods égaler son record de 18 victoires en Majeur.

Après sa participation au Honda Classic, la prestation de Tiger Woods, l’homme au 14 Majeurs, peut laisser songeur, quant à ses chances de remporter de nouveau au moins un majeur.

Avec deux balles perdues, quatre coups mis dans l’eau, et 15 coups à sortir des bunkers, le géant du golf américain n’a jamais semblé dans le coup.

Pourtant, rien de tout cela ne semble alarmer l’impassible Jack Nicklaus, véritable légende vivante du golf, qui pourrait s’amuser des difficultés du Tigre a essayé de le rejoindre au sommet de la pyramide des golfeurs légendaires sans tout à fait y parvenir.

Les records sont faits pour être cassés !

Et Nicklaus fait partie de ceux qui pensent que Tiger Woods peut battre son record de 18 victoires en majeur.  Mais ceci étant dit, cela reste à faire, et comme il n’en a pas gagné un seul depuis cinq ans, les observateurs trouvent le temps long, et commencent même à en douter, à l’image de Greg Norman, star du golf à chapeau…

Toujours pour Nicklaus, Tiger n’a que 37 ans, et il n’est pas si vieux… D’ailleurs, l’ours blond répète qu’après avoir fêté son 37ème anniversaire, il en a encore gagné quatre !

Go Tiger ! Go !

Nicklaus est tellement confiant dans les compétences de son jeune rival qu’il le voit potentiellement en gagner encore six ou sept, ce qui mettrait la barre encore plus haut.

Tiger Woods est pourtant collé à 14 victoires depuis un certain play-off d’US Open à Torrey Pines en 2008.

En 14 départs successifs, il n’a toujours pas réussi à remettre la  main sur un majeur supplémentaire.

Pourra-t-il le faire dès le prochain Masters 2013 ?

Sans victoires depuis cinq ans, mais souvent très près du sommet du leaderboard, comme lors du PGA Championship 2009 où il échoue à deux coups de YE Yang, ex-aequo en tête du Masters 2011 avant la dernière ligne droite, ou encore dans l’avant-dernière partie de l’US Open 2010 à Pebble Beach ou du British Open 2012…

Woods a déjà connu deux périodes de disettes en majeur dans sa carrière avec aucune victoire en dix tentatives.

Mais dans ces deux périodes, il avait vraiment été encore beaucoup plus prêt de s’imposer, soit au Royal Birkdale 1998 et à Pinehurst en 1999, puis à Hazeltine en 2002 et au Royal Saint Georges en 2003.

Nous sommes à moins de 40 jours du premier tour du Masters 2013, et bien entendu Tiger Woods fera partie des deux grands favoris pour la victoire, pour tenter de remporter sa 5ème veste verte à Augusta.

Tiger-Woods-swing2.png

Ce serait idiot de penser qu’à 37 ans, il est trop vieux pour de nouveau remporter le plus grand titre majeur du golf, et même si son genou gauche a subit autant d’interventions chirurgicales qu’il a remporté de vestes vertes. Mais le temps joue contre lui…

Depuis sa sortie de route, la révélation de ses infidélités, sa blessure et ses changements de coach et de caddy, si Nicklaus garde la foi, Woods n’a pas encore prouvé qu’il était réellement redevenu le tigre…

Même si Nicklaus reste confiant, il faut admettre que sa foi s’est légèrement écornée depuis deux ans

Au départ, certain de son fait, désormais, il se dit toujours persuadé. Comprenons que le doute est permis.

Les tournois pré-Masters n’apporteront pas d’éléments de réponses sur ses chances de s’imposer à Augusta. Qu’il gagne ou qu’il perde nettement comme au Honda Classic, seul le parcours d’Augusta livrera la vérité sur le Tiger Woods 2013.

Bien que Tiger ne soit plus aussi impressionnant et intimidant que par le passé, sa victoire à Torrey Pines plutôt dans la saison, a rappelé que par moment, il pouvait encore être le meilleur golfeur du monde.

Tiger-Woods-swing3.png

Mais à la différence de Nicklaus dans la même phase de sa carrière, Tiger Woods est beaucoup trop imprévisible.

D’une semaine à l’autre, Woods est capable du meilleur puis du pire

Ce n’était pas le cas de Nicklaus qui était vraiment beaucoup plus régulier en étant capable d’enchainer près de 14 top-10 d’affilés sur des tournois du PGA Tour, quand Tiger Woods manque le cut Abu Dhabi, s’impose de quatre coups Torrey Pines, et ne dépasse pas la 37ème place sur le tournoi suivant !

Et déjà l’an passé, Tiger Woods avait connu une saison erratique, alternant du très bon avec du moins bon, et parfois pendant le même tournoi comme lors de l’US Open 2012, où il partage la tête après deux tours, avant de disparaître pendant le week-end.

Interrogé sur son jeu de golf, Woods affirme que son jeu de fers est plutôt bon, et que son petit jeu est en amélioration.

Par contre, il admet que son driving n’est pas aussi bon qu’il devrait être.

Côté putting, là-aussi, le moral du tigre est au beau fixe. Il concède simplement devoir jouer un peu plus, et être plus offensif dans ses choix, car finalement, rien ne semble l’empêcher de jouer son meilleur golf.

Tiger-Woods-Swing5.png

Réponse dans un peu moins de 40 jours pour savoir si Woods est capable de se surpasser sur le  Masters 2013.

Assurément, il joue déjà gros pour la suite de sa carrière professionnelle, et l'écriture de sa propre légende.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3550
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.