Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Masters 2013 : Phil Mickelson, l’américain modèle

Phil-Mickelson_20130712-194558_1.png

A quelques jours du Masters d’Augusta, premier majeur de la saison 2013 de golf professionnel, nous continuons notre série de portraits dédiés aux potentiels vainqueurs, et challengers avec "Lefty", surnom donné à Phil Mickelson, le plus emblématique gaucher du PGA Tour.

Né le 16 juin 1970 à San Diego, le californien est l’un des chouchous du public américain depuis deux décennies.

Longtemps considéré comme le meilleur golfeur au monde à ne pas avoir encore remporté de majeur, il a profité des années 2000 pour changer de statut, et justement remporter trois Masters (2004, 2006, et 2010) et un US PGA en 2005.

Marié à Amy depuis 1996, il incarne le père modèle de trois enfants ! Aux USA, Woods et Mickelson incarnent les deux faces d’une même pièce de monnaie !

Côté « Phil » et côté face, avec d’un côté le chouchou et de l’autre, le prodige mauvais garçon…

Certes, ce sujet devrait être exclusivement consacré à Phil Mickelson, mais comment évoquer les chances de Phil à Augusta, sans parler de celui qui l’en a le plus souvent privé !

A Augusta, il y aura ceux qui vont suivre la partie de Lefty, et ceux qui vont suivre Woods, en espérant retrouver un mano  à mano final, dans la même partie du dimanche entre les deux plus spectaculaires golfeurs sur ce tournoi.

Augusta : Un parcours taillé pour le jeu de Mickelson

A 42 ans, et après 21 saisons chez les pros, Mickelson compte 41 victoires sur le PGA Tour, dont la dernière acquise avec brio Phoenix en février dernier.

4ème de la Fedex Cup, Lefty semble être repartit sur de très bonnes bases après deux saisons décevantes, qui laissaient penser qu’il était sur le déclin au passage de la quarantaine.

Justement brillant à Phoenix pour le Waste Management Open, où il a écœuré la concurrence, dès le premier jour du tournoi, en manquant de battre le record de score le plus bas joué sur le PGA Tour.

En Géorgie, Mickelson va trouver un parcours qui correspond à son jeu, et qui peut sourire aux gauchers* !

*Dans les années 2000, Mike Weir (Canada) et Mickelson ont remporté 40% des victoires au Masters.

Masters-2013-Phil-Mickelson.png

Nouvellement doté des derniers drivers et bois de parcours surpuissants de son équipementier Callaway Golf, Mickelson devrait à nouveau faire parler la poudre, et doit être pris très au sérieux.

Phil Mickelson : Il aurait dû gagner le Masters 2012 !

Beaucoup ne l’ont sans doute pas remarqué, mais lors de l’édition précédente du Masters 2012, Mickelson a joué une partition quasi-parfaite, et aurait même du logiquement remporter ce Majeur au détriment de Bubba Watson et Louis Oosthuizen.

De 2012, on a surtout retenu les larmes de Bubba, vainqueur en Play-off après une remontée spectaculaire dans le dernier tour, mais qu’en aurait-il été, si Phil n’avait connu le pire scénario de sa carrière en majeur ?

Finalement 3ème ex-aequo en -8, et à seulement 2 petits coups du futur vainqueur, Mickelson a plus perdu sa 4ème victoire au Masters que Bubba n’a réellement gagné son 1er majeur.

Cette affirmation est certes sévère, mais saviez-vous que Mickelson n’avait jamais réalisé de triple bogeys à Augusta avant son 20ème départ ?

Pourtant, il en réalisera deux sur cette édition 2012 ! Soit 6 coups de perdus sur des petites erreurs aux grosses conséquences, qui le priveront d’une victoire avec 4 coups d’avances, ou même au pire d’un play-off à trois avec Bubba Watson et le sud-africain, Louis Oosthuizen.

Auteur d’un triple au trou numéro 10, lors du premier tour, Mickelson récidivera au 4 (par-3) lors du  dernier tour, annihilant ses chances de remporter un majeur qui lui était pourtant promis, car sur les 70 autres trous du week-end, il avait tout simplement été MAJEUR !    

En réalité Augusta, Mickelson a rentré un eagle, 18 birdies, 45 pars, 6 bogeys et donc 2 triple bogeys !

Cartes de scores de Phil Mickelson au Masters depuis 20 ans

C’est surtout sur les Par-5 que le gaucher a construit ses fabuleuses performances, et sa régularité sur ce majeur si particulier (-11 sur les Par-5 en carrière à Augusta).

De 1999 à 2006, il n’est jamais sorti du top-10 ! Qu’en sera-t ’il en 2013, alors qu’il paraît plus affuté que les deux dernières saisons disputées sur le PGA Tour ?

En 2013, Mickelson peut-il gagner le Masters ?

Alors que beaucoup de commentateurs s’inquiètent de la capacité de Tiger Woods à remporter un nouveau titre majeur, le quinzième de sa carrière !

Mickelson, 5 ans plus âgés que le tigre, n’a pas non plus dix ans pour récolter d’autres majeurs sur le tour.

Ernie Els a remporté le British Open 2012, et démontré au passage qu’un golfeur ayant dépassé la quarantaine pouvait tout à fait être encore compétitif sur un Majeur.

Phil qui s’habille tout en noir pour dissimuler sa tendance à être légèrement bedonnant, est pourtant un athlète très affuté, et tellement talentueux avec ses wedges en mains, qu’il peut encore espérer un 4ème veste verte en Géorgie.

75ème au PGA Tour pour la moyenne de distance au drive, et surtout seulement 124ème pour la précision avec 52% de fairways touchés au drive en 2013, Lefty est un formidable manieur de bois 3, ce qui pourrait tout à fait le sauver à Augusta.

Surtout quand on sait qu’il est le 2ème pour la moyenne de birdies, et le 3ème pour les Pars sur le début de cette saison.

Alors, s’il n’est pas forcément le plus long, Mickelson est le plus efficace pour conclure ! Et à Augusta, plus  qu’ailleurs, il faut savoir conclure !

Au moment de parier sur le futur top-10 du Masters 2013, cocher le nom de Mickelson semble être une sérieuse chance de victoire, ou au moins de jouer placer…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2240
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.