Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Masters 2013 : Les absents du week-end après le cut à +5

Hunter Mahan déjà éliminé après 2 tours !

Alors que le second tour du Masters d’Augusta, Hunter Mahan, Ian Poulter, Graeme McDowell, Nicolas Colsaerts, Louis Oosthuizen, Ben Curtis et Padraig Harrington ne feront pas partie des 55 qualifiés qui ont passé le cut.

Au score de l’espagnol Sergio Garcia sur le 2ème tour (+4 et donc 10 coups de plus que la veille), on peut déjà affirmer que du jeudi au vendredi, le déroulement du tournoi devrait changer de physionomie, et certainement de leader.

A ce petit jeu des chaises musicales, c’est Jason Day qui semble faire la bonne opération du jour avec un score de 68, qui s'ajoute au 70 de la veille, et lui permet donc de prendre les commandes en -6.

Jason Day, seul en tête après 2 tours à Augusta

Autrement dit, le 2ème tour ne permet pas de créer de nouveaux écarts, et au contraire, on assiste plutôt à un resserrement. A ce titre, on dénombre sept golfeurs en 7ème position ex-aequo en -3.

On peut même constater que la moyenne des scores est beaucoup plus élevée que la veille, et qu’aucun joueur ne semble en mesure de casser violemment le par, en attendant de voir Woods ou McIlroy à l’œuvre.

Ce deuxième tour ne devrait donc pas encore permettre de dessiner le scénario final de ce Masters, et c’est plutôt une bonne chose pour Tiger Woods, 7ème en -3, idéalement placé pour porter son attaque pendant le week-end.

De son côté, Rory McIlroy a mieux joué que la veille pour se retrouver dans le coup à -2 en 14ème position. Le duel annoncé entre Woods et McIlroy pourra effectivement avoir lieu.

McIlroy-Masters-2013.png

En revanche, la messe est déjà dite pour plusieurs joueurs, qui ont soit laissés trop de points sur le premier tour, confirmant que l’on ne gagne pas un Masters au 1er tour, mais on peut le perdre, soit qui ont réalisé un début de deuxième tour trop moyen pour espérer passer le cut.

Hunter Mahan cumule les deux cas de figure ! Le finaliste du dernier WGC-Accenture Match-Play 2013 est donc complètement passé au travers de ces deux jours à Augusta, avec un premier tour en 74 (+4) et pire, un +8 après 14 tours vendredi qui va lui être fatal.

Assurément une grosse déception pour un joueur qui s’est forgé une solide réputation en match-play, mais qui est à la peine dans les Majeurs.

En queue de peloton, c’est le vétéran Ben Crenshaw qui repart avec la cuillère de bois de bon dernier avec un score total de 164.

Dans le camp des golfeurs malheureux au premier tour, le danois Olesen, principal adversaire de Levet à l’Alstom Open de France 2011, auteur d’un premier tour en 78 a beaucoup mieux joué aujourd’hui, ramenant un score beaucoup plus conforme à son niveau de jeu avec un 70.

A mi-journée, cela ne suffisait pas à lui assurer une place dans le top-50, mais finalement il sauve sa place de justesse.

Autre cas de figure, Nick Watney, auteur lui-aussi d’un premier tour en 78 a joué un coup de moins qu’Olesen, et donc a vécu une fin de journée plus tranquille.

Bubba Watson prend la dernière place après le cut

En réalité, le cut s'est joué en +5 ! Limite que Bubba Watson aura eu en permanence en tête. En -1 après 3 tours, il n’avait plus le droit à l’erreur, s’il voulait au moins défendre sa veste verte jusqu’au dimanche. Finalement, il sera la dernier à passer le cut de justesse en +4.

Tout comme Tianlang Guan qui avait plutôt bien figuré la veille, sauvé in-extremis après un deuxième score de 75, confirmant qu’un adolescent aussi talentueux soit-il aurait du mal à tenir le rythme face des golfeurs professionnels aguerris.

Ceci dit, Tianlang Guan a quand même marqué ce tournoi par sa précocité et sa maturité au plus haut niveau de la compétition.

Pour conclure ce sujet, on aurait pu aussi assister à un coup de tonnerre à Augusta avec la très mauvaise journée de Phil Mickelson en +4 après 15 trous, et qui a rentré un birdie sur les trois derniers trous de sa partie pour finir finalement en +3, et 48ème !

Un Masters sans Mickelson pendant le week-end aurait perdu de son charme !

De +4 à -6, les 55 derniers qualifiés auront finalement tous leurs chances de s’imposer dimanche, et c’est là le plus important pour le suspense.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2222
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.