Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Masters 2013 : Le bouillonnant Sergio Garcia

Sergio Garcia : Surprise possible au Masters 2013 !

A moins d’une semaine du début du Masters d’Augusta en Géorgie, nous poursuivons notre série de portraits avec l’un des joueurs chouchous de la rédaction de jeudegolf.org, et que nous suivons plus particulièrement depuis bientôt plus de 10 ans : l’espagnol Sergio Garcia.

Au début des années 2000, il était annoncé très tôt comme le nouveau prodige du golf, et le plus sérieux rival de Tiger Woods !

Son tempérament, son agressivité au drive, et tout simplement son talent le positionnait au même niveau qu’aujourd’hui, le nord-irlandais Rory McIlroy, les deux victoires en majeurs en moins, et la position de numéro un mondial que pour l’heure, l’Ibère n’a toujours pas atteint.

Et c’est bien là tout le problème « Sergio Garcia » ! Incontestablement douté, très complet, il n’a pourtant jamais complètement révélé tout son potentiel.

Toujours aussi créatif et spectaculaire comme en témoigne le succès de sa récente vidéo prise à Bay Hill où on le retrouve perché dans un arbre pour réaliser un coup de golf improbable, et sans doute jamais vu avant lui, Sergio Garcia apparaît pourtant plus calme et moins fou-fou qu’à ses débuts.

Peut-il encore gagner un Majeur, et le Masters en particulier ?

A 33 ans (9 janvier 1980), le natif de Castellon de la Plana, surnommé « El Niño » à ses débuts, a déjà passé près de 5 ans en semaines cumulées dans le top-10 mondial sans jamais prendre la première place.

On se souvient qu’il a manqué la victoire au British Open en 2007 contre Padraig Harrington, ce qui reste à ce jour, le Majeur qu’il a été le plus proche de remporter !

Probablement avec Lee Westwood et Luke Donald, un des meilleurs joueurs du monde a ne pas avoir encore remporté de Majeur, Sergio Garcia compte pourtant trois places de dauphin (PGA Championship 1999 et 2008, et donc The Open 2007)

El Nino peut-il faire un truc à Augusta ?

Plus jeune membre de la Ryder Cup pour l’Europe en 1999, à seulement 19 ans, Garcia est aujourd’hui un pilier de cette équipe, tant il apporte son énergie positive, et son mental hors norme qui suffit à galvaniser toute l’équipe.

Augusta : Un parcours taillé pour Sergio Garcia ?

Normalement, Sergio Garcia aurait tout pour remporter le Masters d’Augusta !

C’est l’un des joueurs les plus longs en distance moyenne de drive, et il est très créatif dans le domaine du petit jeu.

Auteur du plus bas score jamais réalisé par un amateur sur ce parcours, et juste avant de passer PRO, Sergio Garcia a commencé sa carrière en trombe pour remporter son premier tournoi au bout de quelques semaines avec l’Open d’Irlande, et terminer sur les talons de Tiger Woods lors de son premier Majeur chez les Pros en 1999.

Pourtant plus de dix ans après ses débuts, et malgré sa bonne humeur communicative, Sergio Garcia semble être rentré dans le rang !

Ces exploits se font plus rares, et il a même sauvé in-extremis sa participation à la dernière Ryder Cup, en remportant un tournoi de fin de saison sur le PGA Tour, et après plusieurs mois de disettes.

Mais justement depuis la fin août 2012, il semblerait bien que l’espagnol retrouve peu à peu les qualités qui ont fait de lui, l’un des meilleurs golfeurs au monde, et pourquoi ne pas imaginer une nouvelle éclosion à Augusta !

Actuellement 3ème de la Race to Dubai, et 16ème joueur mondial au Official World Golf Ranking, Garcia apparaît comme un outsider sérieux pour contester la victoire annoncée de Tiger Woods  Augusta.

3ème des derniers Championnats du Monde Cadillac sur le Blue Monster, sa moyenne de coups joués sur les tournois de l’European Golf Tour n’a jamais été aussi basse en 2013 que par le passé (68,50 coups de moyenne par tour) !

Performance qui s’explique par le bond en avant qu’il enregistre cette année, en termes de greens pris en régulation à un très haut niveau de 80% !

Et ce malgré, le fait que sa moyenne de fairways touchés en régulation au drive ait considérablement chuté de 61 à 57%, tout en maintenant une distance moyenne à plus de 269 mètres !

Autre indicateur sur l’excellence de son jeu actuel, son putting en 2013 est tout simplement à son meilleur niveau depuis 8 ans avec 28,75 putts par tour de moyenne.

Ces nouvelles stats seront-elles suffisantes pour faire de lui un nouveau titulaire de la Veste Verte, lui qui n’a manqué le cut du Masters qu’à quatre reprises depuis sa première participation en 1999 ?

En 2013, Sergio Garcia peut-il gagner le Masters ?

Son meilleur résultat à ce jour sur ce majeur est une 4ème place acquise en 2004, mais c’est aussi sa dernière meilleure performance, puisque depuis cette date, il n’est plus jamais parvenu à rentrer dans le top-10, sauf à s’en approcher en 2012 avec une probante 12ème place.

Le principal problème de Garcia à Augusta est son incapacité maintenir un bon niveau de jeu pendant au moins trois tours, à défaut de quatre !

Statistiques de Sergio Garcia au Masters 2013

A chacune de ses participations, il a souvent été en mesure de scorer bas sur un tour, mais pas plus !

Pour remporter le Masters, il faudra être au moins capable de jouer très bas pendant deux tours, et limiter la casse sur les deux autres. Rien ne semble indiquer qu’il pourra y parvenir en 2013, mise à part qu’il arrive plus affûté, et avec le plein de confiance.

A lui de transformer l’essai ou plutôt pour ce fan de tennis et de football, terminer le point à la volée…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2173
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.