Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Masters 2013 : Henrik Stenson la surprise suédoise ?

Henrik Stenson en route pour le Masters 2013

A quelques jours du Masters d’Augusta, nous vous proposons une série de portraits sur des golfeurs qui pourraient tout à fait faire partie de la dernière partie du dimanche en Géorgie. Commençons avec le suédois, Henrik Stenson souvent bien placé dans les grands tournois.

Toujours accompagné par l’une des plus célèbres caddies au monde, sa compatriote Fanny Sunesson, très connue pour avoir été le caddy de Nick Faldo pendant une décennie, Henrik Stenson a commencé sa carrière professionnelle en 1998, avant de rejoindre l’European Tour en 2001.

En seulement cinq ans, ce longiligne golfeur d’1M87 va se hisser au plus haut niveau, jusqu’au point de devenir le meilleur golfeur suédois de l'histoire de son pays, détrônant au passage son illustre modèle, Jesper Parnevik, et en participant à deux Ryder Cup.

Vainqueur d’un championnat du monde en 2007, de sept trophées sur l’European Tour, et de deux victoires sur le PGA Tour, Henrik Stenson est déjà bien connu des amateurs de golf qui suivent les tournois professionnels.

Augusta : Un parcours qui peut donner sa chance aux outsiders !

Le Masters 2013, qui va bientôt réunir une centaine des meilleurs joueurs de golf au monde, réserve chaque année un scénario à suspense. Et bien que Tiger Woods apparaisse archi favori après un début de saison extraordinaire, bien malin sera celui qui pourra prédire le nom du vainqueur, avant la fin du dernier trou du dernier tour.

C’est pourquoi, on peut s’amuser à imaginer qu’elles pourraient être la ou les surprises, car en fait, il y en a toujours !

Fanny-Sunnesson-et-Henrik-Stenson.png

Tim Clark en 2006, Rory Sabbatini et Stuart Appleby  en 2007, Chad Cambpell en 2006 et 2009, Anthony Kim en 2010, Jason Day en 2011, Peter Hansson en 2012 ont tous manqué de peu de remporter ce tournoi, et fait partie des principaux animateurs du week-end du 1er majeur de la saison, sans être pourtant dans les favoris annoncés.

Henrik Stenson : héros malheureux du premier tour du Masters en 2012

A l’image de son compatriote Peter Hansson, 3ème ex-aequo en 2012, pourquoi ne pas imaginer que Stenson crée la surprise en 2013 ?

Souvent à l’aise sur ce parcours, le suédois natif de Goteborg (5 avril 76), qui fêtait son anniversaire lors du 1er tour de l’édition 2012, avait justement créé la sensation à Augusta, en occupant la tête du tournoi après les 17 premiers trous.

Héros malheureux, car sur le 18, une série de mauvais choix allait ruiner sa belle prestation d’ensemble ! Auteur d’un quadruple bogey sur le trou le plus difficile du parcours, il venait pourtant de boucler son meilleur passage à Augusta, avec un eagle et deux birdies sur les neuf premiers trous, ce qui l’avait mené en 31 coups, et à un coup du record du parcours.

Sur le retour et avant le 18, il rentra deux nouveaux birdies pour seulement deux bogeys !

Triste fin pour une si belle journée de golf, Stenson qui avait égaré sa balle sur le bord du fairway, mis plusieurs coups avant d’atteindre enfin le green, et d’y lâcher trois putts, pour un score final de 71 qui ne reflétait pas vraiment la qualité de son jeu sur ce tour.

En 2013, HK peut avoir sa chance ?

Capable de très bien jouer sur le PGA Tour, et pendant les majeurs, ce golfeur de 36 ans est tout à fait capable se hisser au niveau des Woods, McIlroy ou autre Mickelson, le temps d’un week-end de quatre jours, où justement la pression n’est pas nécessairement sur lui.

Assez fou-fou pour tenter les coups les plus incroyables, Stenson arrivera en Géorgie avec une série de quatre top-20 en 2013 qui n’ont pas défrayé la chronique, mais qui non pas non plus de quoi inquiéter le 53ème golfeur à l’ordre du mérite mondial.

Surtout quand on sait qu’au moins sur l’European Tour, ces statistiques de scores n’ont jamais été aussi bonnes que cette année (carte moyenne de 70.13 en 2013).

Nettement plus long en moyenne au drive (272 mètres de moyenne en 2013) par rapport aux saisons précédentes, il a certes perdu en précision (56% de fairways touchés contre 62% en 2012), mais considérablement amélioré son nombre de greens pris en régulations (75%), ce qui est assez énorme, et représente en moyenne plus de 13 greens pris en « régul » par tour !

Le parcours d’Augusta demande des compétences pour porter loin la balle au drive*, mais aussi une précision chirurgicale pour éviter les nombreux pièges du parcours.

*Le parcours est long de 6807 mètres.

Stenson ayant une bonne longueur au driver, et une très belle capacité à revenir du rough vers le green, il présente toutes les qualités nécessaires pour bien jouer à Augusta.

Si, on ajoute en plus l’expérience et les mésaventures passées, pourquoi ne pas imaginer Stenson dans le top-10 du prochain Masters ?

A une petite remarque près, le suédois a encore besoin de marrquer quelques points pour se hisser du 53ème rang mondial au 50ème rang, afin d'être sûr de se qualifier pour le Masters.

Résultats et statistiques du Masters Augusta entre 2005 et 2012 :

Rsultats-Masters-Augusta-2005-2012.png

Crédit photo : www.henrikstenson.com

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2543
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.