Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Marcus Mohr remporte la 8eme édition de l’Open de Saint-François en Guadeloupe

Marcus Mohr remporte la 8eme édition de l’Open de Saint-François en Guadeloupe

Sébastien Gros en 2013 et Nino Bertasio en 2014, l’étape guadeloupéenne de l’Alps Tour couronne bien souvent un futur crack de l’European Tour, le circuit de première division. En 2018, c’est finalement l’anglais Marcus Mohr qui ajoute son nom au palmarès d’une des plus belles épreuves de l’Alps Tour. Il en profite pour prendre la tête de l’ordre du mérite de l’Alps Tour. Malgré un beau contingent de français au sommet du leaderboard, ils n’ont pas pu contrer l’anglais auteur de trois tours très solides.

Découvrez nos formules d'abonnements

Cette année encore, la Guadeloupe et le parcours du Golf International de Saint-François ont accueilli une étape officielle du circuit professionnel européen Alps Tour.

La huitième édition de l’Open de Saint-François – Région Guadeloupe s’est déroulée du 31 mai au 2 juin 2018, et a vu la victoire de l’Anglais Marcus Mohr, au terme d’une semaine golfique passionnante.

Avec un total de -7, il fut le golfeur le plus constant tout au long du tournoi.

Raphael Marguery et Guillaume Cambis, co-leaders avant le dernier tour n’ont pas pu empêcher la victoire de l’anglais.

En embuscade à -4 après deux tours, Mohr a pris le meilleur sur les français et l’espagnol Gutierrez.

Finalement, son principal poursuivant fut le français Maxime Radureau à 3 coups après avoir signé une dernière carte de 68. Mis à part Julien Gressier, auteur d’un superbe 66 lors du second tour, 68 a été le score à réaliser pour espérer une place au sommet du leaderboard.

Morh a fait la différence en rendant ce score à deux reprises sur les deux derniers tours.

Cinq français se classent parmi les dix premiers.

Parti en tête, Guillaume Cambis (73) termine finalement à la 3eme place, alors que Raphael Marguery n’a pu faire mieux que 9eme après un dernier tour en 75.

cambis.jpg

Les deux favoris se sont neutralisés, et justement ouvert la porte au tenace Marcus Mohr.

Le tenant du titre, Thomas Elissalde n’a pas retrouvé la même réussite que l’an passé. Il se classe 18eme à +3.

Grande nouveauté 2018, la finale de l’Open de Saint-François - Région Guadeloupe a été diffusée en direct sur la page Facebook d’un média caribéen et celle de l’Open de Saint-François – Région Guadeloupe.

Ce sont plus de 8 300 personnes qui ont ainsi pu suivre la finale du tournoi en live, lui offrant une médiatisation sans précédent.

Premier Guadeloupéen au classement, le jeune Mathieu Rinaldo (18 ans) signe une performance prometteuse et termine à la 34ème place, devant un son public venu spécialement pour l’encourager.

Jonathan Haykel confirme quant à lui sa bonne performance de l’année dernière avec une qualification pour la journée finale du tournoi pour la deuxième année consécutive.

Cette semaine golfique a été l’occasion cette année encore d’accueillir de jeunes scolaires pour des initiations gratuites animées par les joueurs professionnels internationaux présents et ravis de pouvoir transmettre leur savoir et leur amour pour ce sport.

Ces moments très ludiques sont toujours très appréciés par les enfants, et peuvent révéler des vocations !

L’ancien footballeur international français, Oliver Dacourt, a parrainé cette 8ème édition avec bonne humeur.

Golfeur régulier, il a participé au Pro-Am du mercredi et pu faire part de son expérience de sportif de haut niveau en distillant quelques précieux conseils aux plus jeunes golfeurs.

Il a également pris le temps de rencontrer les enfants du club de football et du club multisport de Saint-François qui ont vécu un moment inoubliable en sa présence. Enfin, il a également participé à la traditionnelle « Cut Party » du vendredi, la grande soirée du tournoi qui a réuni plus de 350 invités dans un esprit de fête et d’échanges.

Sponsors, partenaires, élus, joueurs, organisation…  Tout le monde s’est donné rendez-vous l’année prochaine pour la 9ème édition d’un événement qui a réussi à s’inscrire durablement au calendrier du circuit européen.

Avant le tournoi, le pro-am avait déjà été une belle réussite avec plus de 160 joueurs, dont 120 amateurs.

Dans une compétition alliant des amateurs locaux aux professionnels européens, c’est le jeune golfeur tahitien Mahatua Berniere qui s’était imposé en net.

pro-am-guadeloupe2018.jpg

Il était accompagné par trois joueurs du club de golf de Saint-François, Sylvia Baillon, Philippe Noirtin, Jacques Beuzelin qui ont su faire parler leur connaissance pointue du parcours Saint-Franciscain pour l’emporter.

Dans le classement brut, quatre équipes finissent à égalité. Sur le fil, c’est l’équipe du pro David Giaoui, accompagné de Deborah Rossler, Nathan Le Roux et Théo Jean-Noel qui l’a emporté.

Le parrain du tournoi, l’ancien footballeur international français Olivier Dacourt, a récompensé tous les vainqueurs du Pro-Am, insistant sur le devoir de transmission attenant à tous les sportifs de haut-niveau.

Cette journée fut aussi marquée par un « clinic » mené par Christian Cevaër pour les enfants de l'école de golf des Abymes. Pendant plus d'une heure et demi, son expérience et sa pédagogie ont conquis petits et grands. Un moment inoubliable pour ces jeunes golfeurs.

Posté par le dans European Golf Tour
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 307
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.