Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Les télémètres permettent-ils de jouer plus vite au golf ?

L'utilisation d'un télémètre accélère le temps de jeu

C’est une question à laquelle Bushnell et une université dédiée au golf à San Diego ont voulu répondre, et ce dans un contexte où la vitesse de jeu devient un enjeu crucial de développement pour la pratique de ce sport par les amateurs.

Combattre le jeu lent !

Bushnell Golf qui s’est imposée comme la marque leader dans le domaine des télémètres sur le PGA Tour depuis une dizaine d’années, s’est associé avec la National University Golf Academy pour mener une étude sur le temps de jeu au golf.

Le résultat de leurs travaux d’études a permis de conclure que  l’utilisation de télémètres lasers permettait d’améliorer le temps de jeu d’une partie de golf de 18 trous de près de 30 minutes pour des golfeurs d’index 6 à 13.

Pour des golfeurs d’index 14 à 18, cette même étude a démontré que cela réduisait le temps de jeu de 17 minutes.

Les conditions de l’étude

L’étude s’est déroulée sur deux jours sur le parcours du Santaluz Club près de San Diego en Californie.

Les étudiants de l’université (index 6 à 18) ont été classés en deux groupes.

Ils devaient jouer un tour avec un télémètre laser, et un autre sans aucun outil de mesure.

Le premier groupe des golfeurs classés entre 6 et 13 ont joué un parcours de 18 trous en 4h15, soit trente minutes de mieux qu’une partie sans télémètres.

Pour le deuxième groupe classé entre 14 et 18, le temps de jeu a été de 4h16, soit 17 minutes de mieux qu’une partie sans télémètres.

Au final, l’expérience a donc été un succès pour Phil Gyori, directeur de Bushnell Golf : « Nous sommes heureux d’avoir fait équipe avec la National Golf Academy pour réaliser cette étude qui démontre que l’utilisation de télémètres peut réduire le temps d’une partie de golf. Le golf est un jeu génial, et rendre l’expérience encore plus plaisante pour le joueur est le but de notre offre de produits. »

Résultats de l'étude

L’utilisation d’un outil de mesure…augmente le temps de jeu quand on l’utilise pour la première fois

Pour avoir personnellement testé des outils de mesures sur le parcours, je peux attester du fait que lors de la première utilisation, un télémètre ou n’importe quel autre outil de mesure a tendance à produire l’effet inverse de ce qui est en fait recherché : à savoir – gagner du temps.

En effet, il faut commencer à s’adapter à son nouveau gadget. Et alors que cela peut paraître anodin, il faut intégrer l’utilisation d’un tel outil dans sa routine de préparation.

Rappelons que la plupart des amateurs sont seuls sur le parcours, et ne dispose pas de l’aide d’un caddy qui porte le sac, et prend les mesures des coups à jouer.

L’amateur de golf doit tout faire, et n’a que 45 secondes pour taper son coup, une fois qu’il est arrivé sur sa balle.

Quand on découvre un télémètre laser ou une application GPS pour smartphone, il y a forcément un temps pour comprendre toutes les subtilités.

Honnêtement, il faut entre six et neuf trous pour se familiariser avec l’objet.

Passé cette phase d’apprentissage, il est incontestable qu’un outil de mesure apporte un grand confort à l’amateur.

Surtout parce qu’il remplit un manque latent ! A la différence du professionnel, l’amateur est seul devant la décision du club à utiliser pour parcourir la bonne distance.

La finalité d’un outil de mesure…mieux jouer donc jouer plus vite !

Selon Ted Norby, directeur de l’enseignement à la National Golf Academy “Le fait d’utiliser un télémètre a réellement permis aux golfeurs d’index moyen de gagner du temps dans leurs process de décisions sur le choix du club, et la mesure de distance à parcourir, et au final, jouer plus vite”.

La distance a toujours été l’élément clé au golf.

Marcher le parcours pour le mesurer

Quand on sait que l’écart entre un fer7 ou un fer6 n’est que de six ou huit mètres, la marge d’erreur n’est pas très élevée.

D’autant plus que pour un golfeur amateur, entre un bon coup et un mauvais coup de fer7, il peut y avoir un écart de dix mètres !

Cela fait donc deux problématiques à régler sur le parcours.

Sur la problématique de la régularité du swing, si les professionnels tendent à régler le problème en travaillant des heures au practice ou sur le parcours, l’amateur aura toujours plus de difficultés à résoudre cette équation.

Par contre, concernant la connaissance précise des distances, c’était presque injuste que le professionnel soit avantagé par le fait d’utiliser un caddy professionnel, alors que l’amateur ne disposait jamais d’aucune aide.

Le fait d’autoriser l’utilisation de télémètres laser en compétition pour les amateurs a donc été un gros progrès en faveur du jeu.

Et il est incontestable, et même sans faire d’étude, que l’utilisation d’un outil de mesure permet de jouer plus rapidement, et surtout de mieux jouer, qui est en fait ce qu’il faut comprendre derrière un tel constat.

Le fait de sortir un télémètre de son sac à chaque coup ne constitue pas une réduction du temps en soi.

Ce que l’étude de Bushnell tend à démontrer, c’est que l’utilisateur réduit son nombre d’erreurs de choix de clubs sur le parcours, et donc réduit le nombre de coups à jouer.

Si chaque coup prend 45 secondes, le fait de baisser son nombre de coups à jouer de dix, permet donc de réduire le temps de jeu de sept minutes trente.

Sachant qu’en plus du temps effectif de jeu, vous pouvez rajouter le temps pour aller ou chercher la balle !

Télémètre Laser : Bushnell n°1

Maintenant, pour être tout à fait complet sur ce sujet, il me semble que le fait d’utiliser une application GPS sur son smartphone permet de gagner encore plus de temps.

Pas de manipulation et d’incertitude sur la visée, il suffit de sortir son smartphone de la poche, et lire les données fournies automatiquement par le GPS.

Seul bémol, ces applications ne sont pas encore autorisées en compétition. Ce qui bien sûr, sauve les ventes de télémètres lasers…

Qu’est-ce que la National University Golf Academy ?

Situé au cœur de la communauté golf de San Diego, cette université propose un programme d’enseignement des métiers du golf qui se veut innovant, et surtout combine le golf avec les matières qui sont généralement proposées aux étudiants en licences ou en masters.

Les étudiants peuvent en ressortir avec des diplômes correspondant à une spécialisation dans le domaine du management de parcours de golf.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2212
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.