Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Les nouveaux shafts aciers True Temper Project X LZ

projectx-lz.jpg

Comme pour beaucoup d’autres produits, l’arrivée imminente d’un nouveau shaft dans les bacs des magasins de golf se détecte dans les sacs des golfeurs du PGA Tour. Et au cours du Wells Fargo Championship, un tout nouveau type de shaft Project X LZ a été aperçu sur plusieurs séries de fers. Découvrons les principes de conception de ce nouveau manche, et ses avantages par rapport à un produit standard.

Des premiers shafts sur le tour au tout nouveau Project X LZ acier

True Temper est l’un des fabricants de shafts les plus anciens (la société a été créé au 19ème siècle, et a commencé à vendre des shafts pour le golf au début des années 30).

C'est aussi l’un des plus connus pour avoir justement précipité la fin des manches en bois (hickory) pour les remplacer par de l’acier.

C’est réellement à partir des années 40 que la société va voir son produit occuper le devant de la scène avec le célèbre golfeur, Byron Nelson, qui fut un des premiers pros à les adopter, et plutôt à les adapter à son swing, pour derrière gagner 18 tournois sur le tour américain, le début du succès pour True Temper.

Depuis cette date, True Temper fait office de « révolutionnaire » dans le monde du golf avec son produit phare, le Dynamic Gold qui équipe une grande partie des séries aciers encore vendues aujourd’hui dans le monde.

Depuis près d’un siècle, la fabrication des shafts a fortement évolué sous l’impulsion de nombreuses marques principalement américaines, et japonaises.

Pour ne pas être en reste, True Temper participe au mouvement en sortant régulièrement de nouvelles évolutions, qui sont la plupart du temps des montées en gammes par rapport au basique Dynamic Gold, dont le prix est le principal attrait pour les marques de « têtes » de clubs.

Ainsi, c’est True Temper qui a conçu le premier robot de swing « Iron Byron », justement capable de swinguer la balle de façon à pouvoir tester des nouveaux clubs.

Dans les années 80, près de 95% des golfeurs professionnels aux Etats-Unis jouaient des fers avec des manches aciers de cette marque.

Depuis plusieurs saisons maintenant, True Temper a popularisé auprès des meilleurs golfeurs, ceux qui ont les handicaps les plus bas, une série de shaft dite Project X.

px-shaft.png

Et justement, la société s’apprête à sortir un tout nouveau modèle, le Project X LZ, un shaft acier à monter cette fois sur des fers.

Aujourd’hui, cette dénomination de shaft est déjà employée pour des shafts graphites montés sur des drivers ou des bois de parcours.

Qu’est-ce que la Loading Zone (LZ) ?

Le grand principe de ces shafts LZ est d’offrir une « loading zone » ou plutôt une zone où la force s’accumule, qui diffère selon la torsion du shaft choisi par le joueur, pour justement l’aider à transférer un maximum d’énergie à la balle au moment de l’impact.

Les futurs LZ aciers pour fers auront la même mission, tout en conservant les propriétés qui en font des shafts globalement très stables pendant toute la durée du swing, et générant des trajectoires très pénétrantes.

Caractéristiques déjà observées sur les shafts Project X par le passé.

True Temper défend à ce jour plusieurs principes technologiques pour ses shafts.

A commencer par le « Progressive flex profile », qui consiste à ne pas proposer la même torsion sur les longs fers et les fers d’approches.

Sur un long fer, la dureté mesurée au « cul » du shaft (butt) est importante pour que la partie basse du shaft (tip) soit plus active pour favoriser des angles de lancement bas,  et un taux de spin conforme à ce qu’attendent les joueurs du tour.

Pour les fers moyens, cette dureté est modifiée et abaissée, pour privilégier le contrôle.

De la même façon, les shafts True Temper obéissent à un dessin géométrique progressif dans le but de trouver le bon équilibre entre contrôle et distance.

Le poids est lui aussi réparti de manière progressive sur toute la longueur du shaft, de la même façon que les couches de fibres qui composent un shaft graphite sont réparties de la même manière.

projectx.jpg

Pour la technologie LZ qui signifie « Loading Zone », le but de jeu consiste à créer une section au milieu de shaft qui soit plus souple (moins raide) tout en restant stable pour permettre aux joueurs d’augmenter la vitesse de tête de club sans perdre en stabilité.

Cette technologie est relativement nouvelle, et n’a pas été utilisée sur les shafts Project X précédents ou les PXi.

Project X LZ vs Project X

Selon les ingénieurs de la marque, le butt et le tip de ces nouveaux shafts ont été rendus plus raides par rapport au Project X original.

Cependant, la partie médiane a vu sa rigidité être réduite pour justement accueillir le principe technologique LZ.

 

Comme l'illustre le graphique ci-dessus, une plus grande rigidité perçue dans les mains augmente la stabilité du manche pendant le downswing. Dans ce registre, le LZ serait censé être supérieur aux autres produits du marché.

 

Et toujours selon le graphique fourni par True Temper, la loading zone (moins de rigidité) créée dans la zone médiane du shaft devrait améliorer la vitesse de balle à l'impact, et donc la distance produite à vitesse de swing équivalente (hausse du smash factor et du degré d'efficacité du club).

 

Enfin, plus de rigidité dans le tip du shaft favorisera un taux de spin plus bas, et par conséquence, toujours plus de distance.

Les Project X LZ seront aussi plus légers que les Project X actuels, et un peu plus lourd que les PXi déjà utilisés sur le tour par des golfeurs comme Jason Dufner et Ian Poulter.

Pour information, l’actuel shaft Project X est celui qui est le plus utilisé sur le PGA Tour, et notamment par le numéro un mondial, Rory McIlroy qui a recours au Project X 7.0 sur ses fers, et Project X 6.5 sur ses wedges.

Quelle date de sortie ?

Ces futurs shafts car ils ne seront commercialisés qu’en 2016 seront proposés en cinq versions de torsions : (voir la liste comparative ci-dessous)

•         Project X LZ: 5.0 (105g); 5.5 (110g); 6.0 (115g); 6.5 (120g); 7.0 (125g)

•         Project X: 5.0 (115g); 5.5 (115g); 6.0 (120g); 6.5 (125g); 7.0 (130g)

•         Project X PXi: 5.0 (108g); 5.5 (108g); 6.0 (112g); 6.5 (117g)

Gare aux idées reçues concernant le poids d'un shaft, ce n'est parce qu'il est plus lourd, qu'il sera nécessairement plus performant pour vous. Relire notre sujet sur la vitesse de swing et le poids des shafts.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2135
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.