Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf Senior

Les générations de golfeurs, et l’influence de l’âge sur le jeu de golf

4 générations de golfeurs

En dehors de ce que le jeu de golf nous apporte en plaisir, quelle est son influence sur nos années qui passent. Est-ce que l’âge qui s’accompagne de la sagesse, peut faire de nous de meilleurs golfeurs, ou bien nous contraint-il à accepter une certaine stagnation, voire à admettre que nos performances sont progressivement en baisse ?

Découvrez nos formules d'abonnementsOn pourrait simplement étudier les progressions ou régressions de handicap des golfeurs en fonction de leur âge, mais il y a d’autres paramètres qui sont plus difficilement quantifiables et qui influencent ces classements par handicap de jeu. 

Leur disponibilité justifie que les seniors soient aujourd’hui majoritaires sur les parcours

Plus on avance en âge, et en principe plus on a de temps disponible pour jouer au golf : les enfants ont grandis et nous permettent d’être plus disponibles pour pratiquer notre activité favorite, les ambitions professionnelles laissent aussi davantage de temps aux seniors, et enfin la retraite permet de pouvoir jouer tous les jours.

La tranche d’âge des 20/30 ans est celle où l’amélioration des résultats golfique est la plus significative. Un grand nombre de ces « jeunes golfeurs », en plus d’être au meilleur de leurs capacités physiques, n’ont pas encore à gérer de contraintes familiales, et ils disposent ainsi de plus de temps pour s’adonner à leur sport favori. Tous les critères pour progresser rapidement au golf sont donc réunis.

Différence d'âge, et différence de swing...

Dans une large mesure, les 30/40 ans sont un groupe démographique qui représente actuellement une « génération perdue » pour le golf. C’est la tranche d’âge ou l’on se trouve souvent dans la partie la plus intense de nos carrières professionnelles, et, ou avec des enfants en bas âges que l’on peut difficilement délaisser plusieurs heures le week-end pour aller jouer au golf, la pratique régulière de ce sport est plus compliquée.

Il suffit de regarder les adhésions sur la liste des membres d'un club, pour découvrir que ce groupe démographique ne passe pas actuellement beaucoup de temps sur un terrain de golf.

Pour le seniors, la bonne nouvelle c’est que malgré ce que nous pourrions craindre, le point de décroissance est assez éloigné. Nos compétences golfiques ne peuvent pas diminuer aussi tôt et aussi rapidement que d’autres capacités, comme par exemple la vue de près. La mauvaise nouvelle, c’est que même si les seniors jouent plus souvent, ces compétences ne vont pas non plus augmenter de façon spectaculaire.

Les compétences golfiques avec l'âge

En observant les résultats des compétions de clubs ou de classements, on s’aperçoit que ces résultats sont assez équilibrés dans une large fourchette d’âge, entre 30 et 70 ans. Si avec l’âge certains d’entre nous voient leurs capacités diminuer, d’autres compétences vont s’améliorer permettant de compenser, voire de continuer à progresser.

Après 70 ans, cependant, on constate une baisse des performances notable sur les par 4 et par 5, le nombre de coups joués augmentant de manière significative. L'hypothèse logique est qu'une fois que nous arrivons à un certain âge, frapper les greens en régulation sur les longs trous devient plus difficile, voire impossible.

Les seniors sont meilleurs sur les greens, une légende ?

On entend souvent dire que les seniors sont meilleurs au putting, tout simplement parce qu’ils totalisent moins de putts sur un parcours, mais n’y aurait il pas une autre raison à cela, que leur adresse intrinsèque avec un putter ?

Les seniors sont-ils meilleurs sur les greens ?

Pas vraiment plus adroits en fait… Pour des golfeurs ayant sensiblement le même handicap, si un grand frappeur va prendre plus souvent les greens en régulation, la position de sa balle sur le green a de grandes chances d’être plus éloignée du drapeau, que celle d’un autre golfeur qui aura mis un ou deux coup de plus pour atteindre le green, mais dont la dernière approche sera bien plus proche du drapeau.

Le fait que les golfeurs les plus âgés réalisent à peu près le même nombre de putts ou moins, que les joueurs plus jeunes ne signifient donc pas que le jeu court est la plus grande force des anciens. Ce sont leurs capacités dans d'autres domaines du jeu qui permettent aux aînés de suivre le rythme avec les plus jeunes golfeurs.

Nombreux sont les seniors qui découvrent le golf et ne recherchent pas la performance

L’odeur d'un fairway récemment tondu, le chant des oiseaux, la végétation qui change au fil des saisons, il n'y a rien qui enthousiasme autant qu’un après-midi ensoleillé passé sur un terrain de golf. Et en ce qui concerne l’activité des seniors, il est difficile de trouver un sport apportant autant de bienfaits pour la santé que le golf.

En plus d’être une excuse commode pour aller dehors et passer la journée à socialiser avec des amis, il y a eu beaucoup de recherches menées qui démontrent comment le jeu de golf peut changer la vie des seniors, et tout simplement leur permettre de vivre plus longtemps en bonne santé.

Des chercheurs de l'Institut Karolinska en Suède, ont mené une étude qui a analysé les données et les dossiers médicaux de plus de 300.000 golfeurs suédois, tout en suivant la façon dont leurs habitudes de golf avaient eu une incidence favorable sur la longévité globale de leur vie. Après avoir examiné les sujets depuis plusieurs années, les chercheurs ont finalement conclu que ceux qui ont continué à jouer au golf une fois à la retraite étaient censés vivre cinq ans de plus que les non-golfeurs qui avaient le même âge. Les résultats indiquent également que plus le handicap de ces golfeurs est bas, et plus leur espérance de vie était longue.

Faire un parcours de golf, cela signifie être à l'extérieur pendant quatre ou cinq heures, effectuer une marche à un rythme rapide pendant six à sept kilomètres, personne ne contestant que cela est  excellent pour la santé. Il y a aussi des aspects sociaux et psychologiques positifs qui sont utiles quand on a quitté l’environnement du travail.

Pour les seniors en recherche de contacts, le golf est un sport très social favorisant les relations. C’est un excellent moyen de rester en contact avec nos amis, et aussi de fournir des occasions de rencontrer de nouvelles personnes, et de se connecter à une communauté en laissant suffisamment d’opportunités pour interagir avec les autres golfeurs.

il n’y a pas d’âge pour jouer au golf

Une des choses les plus appréciable du golf est qu'il n’y a pas d’âge pour y jouer. Adultes et enfants peuvent trouver un plaisir dans le jeu de golf quel que soit l'âge. De nos jours plus que jamais, les seniors sont motivés pour rester actifs, ils trouvent dans le golf un sport relativement tranquille mais toujours difficile, et offrant un challenge intéressant pour ceux qui veulent continuer à être des compétiteurs…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1901
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.