Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Les chefs d’états, les candidats aux présidentielles, et le golf…

Les chefs d’états, les candidats aux présidentielles, et le golf… Picture Credit: Mark Newcombe / visionsingolf.com

À l’heure où la candidature de Donald Trump pour représenter les républicains à la prochaine élection présidentielle américaine fait le buzz dans les médias du monde entier, l’homme politique milliardaire fait également le buzz dans le monde du golf où il est depuis longtemps investi. Une bonne raison de s’intéresser à l’intérêt des chefs d’états et hommes politiques pour notre sport. 

Découvrez nos formules d'abonnements

Donald Trump et le golf 

Avant de devenir la surprise de la primaire des républicains, Donald Trump, le milliardaire américain, et peut être futur président, s’est depuis longtemps illustré dans le monde des affaires, de l’immobilier, du sport, et du golf…

Auparavant, Donald Trump a été un joueur et un sponsor aux coups d’éclats déjà remarqués dans les domaines du basket, du baseball, du foot américain, de la boxe où il fut soutient de Mike Tyson et organisateur de combat à travers ses casinos. 

Propriétaire à travers ses sociétés de plus de 30 parcours de golf dans le monde, et non des moindres (West Palm Beach, Aberdeeen et Turnberry en Ecosse, Doonbeg en Irlande, etc.), Donald Trump , suite à ses dernières déclarations concernant l’immigration aux États Unis, voit les inscriptions de ses parcours au British Open et au Scottish Open remisent en cause pour les années à venir par le Royal & Ancien. Cependant l’Open Championship étant prévu à Turnberry en 2022, d’ici là beaucoup de choses peuvent changer…

Le PGA Tour envisage également de déplacer le Championnat WGC-Cadillac du National Doral Golf Course de Donald Trump à Miami, après les déclarations du candidat à l’investiture. 

Partageant sa passion du golf en famille, avec son fils et sa femme Melania, considéré par ses partenaires de golf comme étant un golfeur convivial, Donald Trump a aussi la réputation de tricher un peu, récemment un de ses partenaires de jeu, Tom Brady le quaterback des New England Patriot a déclaré « Trump, c’est juste qu’il ne perd pas…». 

Donald Trump prend tout autant au sérieux son jeu de golf que la direction de ses entreprises commerciales. Bien qu’ayant en somme assez peu de temps pour jouer, et encore moins pour s’entraîner, Donald Trump est néanmoins un joueur de golf à la recherche du meilleur swing, et du meilleur résultat. Avec un swing puissant et athlétique, à 69 ans, et bien que cela ne soit pas officiel, Donald Trump revendique un handicap de 4.

Il est reconnu être un joueur redoutable au putting, dont on dit qu’il a construit son jeu de golf sur l’expérience et une incroyable capacité à « vouloir absolument mettre la balle dans le trou ». 

Barack Obama et le golf 

Depuis son élection à la Maison-Blanche, Barack Obama 44e président des États-Unis, n’en reste pas moins un golfeur assidu. Malgré l’emploi du temps et les contraintes de sa charge, il aurait joué plus de 104 parcours pendant son premier mandat, et vraisemblablement encore un peu plus au cours du second. L'un des partenaires les plus célèbres du Président étant tout simplement Tiger Woods, mais c’est surtout au cours de ses vacances en famille sur l’île d’Hawaï que le président est le plus présent sur les fairways. 

C’est Michelle, l’épouse du président qui aurait incité Barack Obama à se mettre au golf, lassée des nombreuses blessures qu’il s’infligeait en pratiquant ce qui était son sport favori jusqu’en 1997, le basket-ball… 

Selon Mark Knoller correspondant de CBS News, Barack Obama aurait ainsi pendant ses deux mandats, passé plus de 1100 heures au golf, soit autant que son illustre prédécesseur, le président Dwight D. Eisenhower.

Barack Obama est aujourd’hui le 15e sur les 18 derniers présidents des Etats-Unis à jouer au golf. Si sur les parcours de golf, les présidents américains ont toujours révélé une chose ou deux sur eux-mêmes, Obama n’est pas différent, notamment sa gestion de la pression.

Tout au long de sa vie publique, en particulier pendant les moments les plus intenses de sa campagne présidentielle historique, Barack Obama a démontré sa résistance à la pression. Quand les choses allaient bien, il n'a jamais été impressionné par ses résultats, quand les choses allaient mal, il n'a jamais désespéré. Cette combinaison lui a bien servi dans la politique et dans le sport. 

Au golf, comme dans la vie, Barack Obama refuse de prendre des raccourcis. "Quand il lui arrivait de faire 11 sur un trou, je lui demandais, « Boss, qu'est-ce que vous avez fait ? », explique Marvin Nicholson, 37 ans, directeur des voyages nationaux de la campagne d'Obama et maintenant un des assistants spéciaux du président en exercice. "Et il disait: « J'ai fait 11 » Et voilà ce qu'il avait écrit sur sa carte de score ! « J'ai toujours respecté cela ». 

«Quand je besoin de me détendre et me vider la tête, je me tourne vers le sport, que ce soit pour jouer au basket-ball, ou pour un passe-temps plus calme comme le golf », a déclaré Barack Obama à la Maison blanche en mai dernier. 

Quand il sera relevé de ses fonctions présidentielles en 2016, il est probable que nous verrons encore plus l’actuel leader du monde libre sur les greens.

«Le golf est vraiment maintenant l'un de ses vrais amours», dit son ami et partenaire de golf Marvin Nicholson. Il aime jouer, et il admet bien volontiers ne pas être un grand golfeur. Mais quand il deviendra un ex-président, il m'a dit l'autre jour, qu’il aimerait essayer d’obtenir un handicap à seul chiffre. 

Les précédents présidents des Etats-unis et le golf 

Au début du 20e siècle, le golf est devenu le passe-temps présidentiel le plus aimé au Etats-Unis. Cela a commencé avec William Howard Taft, le 27e président des Etats-Unis. Taft a poursuivi sa passion pour le golf malgré l'avertissement de son mentor, Theodore Roosevelt, pour qui jouer au golf pourrait être "fatal" à l'homme politique.

La stigmatisation a longtemps été l’objet la pratique du golf par les présidents, ainsi John F. Kennedy avait souvent défendu aux photographes d'aller le retrouver pour ses sorties de golf à Palm Beach et Hyannis Port. 

John F. Kennedy a sans doute été le meilleur joueur de golf parmi les présidents américains, avec un handicap de 7, il devance Franklin Roosevelt, Richard Nixon et Bill Clinton qui étaient vraisemblablement à créditer d’un handicap autour de 10. 

Dwight Eisenhower, est lui considéré comme le plus «passionné » des présidents golfeurs.

Bill Clinton lui, faisait réaliser des sondages pour savoir ce que pensaient les Américains, s’il jouait au golf pendant ses vacances. Mais de toute façon cela ne l’empêchait pas de jouer…

Aujourd’hui, le risque politique a pratiquement disparu pour un président des Etats-Unis jouant au golf pendant son peu de temps libre, à l’exception de George W. Bush qui s’est abstenu de jouer au golf pendant la guerre en Irak. Le golf est maintenant considéré comme un coup de pouce à pratiquement tous les grands engagements professionnels, même pour une carrière politique internationale. 

Les présidents Français, et le golf 

En France, seul François Mitterrand est connu pour avoir joué au golf. C’est au Golf de Saint-Cloud, que quelques lundis matin, le Président de la république Française s’adonnait à ce sport, le plus souvent avec Jacques Attali, ainsi qu’avec son ami landais, Laurent Raillard. 

Contrairement à ses homologues Américains, François Mitterrand pratiquait le golf en toute discrétion, parcours fermés au public, gardes du corps, sécurité renforcée et intimité préservée, aussi en sait-on très peu sur son niveau de jeu golfique. 

À quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis, puis en France, s’il y a de fortes probabilités que les Américains élisent un président golfeur, il y a bien peu de chance qu’il en soit de même en France. C’est sans doute dommage, la pratique du golf pourrait apporter à notre prochain président, une aide précieuse pour gérer la pression inhérente à cette fonction.

Picture Credit: Mark Newcombe / visionsingolf.com

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1692
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.