Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

Les achats de golf en ligne en questions

Achat de matériel de golf en ligne : les questions à se poser

Fait-on réellement de meilleures affaires sur Internet ? En pleine guerre des prix entre les principaux acteurs du marché de la distribution, quels rôles jouent les marques ? Et nous consommateurs, comment influençons-nous l’avenir de tout le secteur, y compris les achats de matériel de golf en ligne ?

Depuis 2007, et le début de la crise, le marché est globalement en récession chaque année.  Internet, magasins spécialisés, corners chez les généralistes, l’ensemble de la filière souffre fortement.

Les enseignes classiques accusent les e-commerçant de casser les prix, et donc les marges.

Pourtant, le développement des achats de golf en ligne s’est ralenti à mesure que les équipements de golf se complexifient, et le fitting progresse.

On peut même imaginer que l’optimisme qui animait les fondateurs de tels sites, ait laissé la place à un profond pessimisme près de dix ans après l’essor du secteur.

Ce qui est certain avec le web, c’est que le consommateur va sur Internet pour faire deux choses : s’informer, et chercher le prix le moins cher.

Concernant la politique tarifaire, les sites Internet qui n’ont pas de magasins physiques, pas de vendeurs experts et conseillers, le salut passe donc uniquement par le fait d’être moins cher, car proposant moins de services, mis à part la livraison à domicile.

Internet n’a jamais eu de frontières !

Et ceux qui ont construit leur business-model sur les prix en sont pour leurs frais.

Malheureusement, l’Internet sans frontières permet à des sites Internet chinois, anglais ou de n’importe où dans le monde (parfois aussi et même souvent des paradis fiscaux) de venir perturber le marché des équipements de golf.

Pour Monsieurgolf et Golfdesmarques, la menace s’appelle Golfbidder, mais aussi golfonline, ebay, etc…

L’explosion incontrôlée des sites marchands n’a pas seulement desservi les acteurs traditionnels.

Cela a aussi creusé en partie la tombe des sites français, si rien n’est fait au niveau de la législation européenne pour réellement défendre les marchands.

En réalisant notre étude sur les prix des deux enseignes françaises, on a aussi pu très rapidement constater les prix proposés par les sites exotiques.

Par exemple, concernant l’hybride Mizuno JPX 825 proposé au prix public de 169 euros par la marque japonaise, on a découvert des prix oscillant entre 89 et 95 euros sur le net !

En tant que golfeur, il est naturel de chercher à faire la meilleure affaire, ou en tout cas d’éviter d’en faire une mauvaise.

Mais nous consommateur devons être plus vigilant, et arrêter de croire au père Noel !

Un club vendu neuf à moitié prix ne peut en aucune façon être un produit conforme. En fait, il s’agit de contrefaçons.

En dix ans avec l’avènement du net, le marché des contrefaçons a explosé pour représenter aujourd’hui jusqu’ 60% des produits vendus sur la toile.

Ebay, Leboncoin et la plupart des sites de petites annonces n’ont pas réellement la capacité de complètement bloquer toutes les pratiques frauduleuses.

La confiance dans l’enseigne reste le seul moyen qui permet à un consommateur de faire les bons choix.

Concernant Golfdesmarques et Monsieurgolf, la question de la contrefaçon ne se pose pas !

Mais cette pression du prix a un réel impact sur l’avenir de ces sites.

De la même façon que les enseignes classiques sont systématiquement confrontés à la pression que nous consommateurs mettons chaque jour, en entrant dans un magasin et en exigeant l’alignement sur les prix du web, alors que pourtant il ne s’agit pas du même service.

Dans ce contexte, les marques qui laissaient entendre encore dix ans auparavant qu’elles contrôlaient les prix, et défendaient leurs prix de ventes sont complètement dépassées par le phénomène.

Parfois, elles s’en lavent les mains…se contentant de gérer les ventes, et de contrôler leurs trésoreries, plutôt que de faire la police entre les distributeurs.

En 2012, leur action la plus forte aura été de boycotter le salon du golf en mesure de rétorsion à la guerre des prix que se livraient alors tous les distributeurs.

C’est dire l’impuissance ou le manque de courage des marques pour s’atteler à un problème qui contrairement à ce que nous, golfeurs pourrions croire être un avantage pour nous, est en fait la tombe que creuse de plus en vite tout le secteur, et qui pourrait se terminer par la disparition de la distribution.

Souhaitons-nous réellement tous acheter des clubs sur des sites chinois ?

On a du mal à le croire quand on voit qu’en dix ans, la part des ventes réalisées sur Internet a à peine atteint 10% du total.  

Contrairement à ce que pourrait espérer Monsieurgolf ou golfdesmarques, aucun des deux acteurs ne gagnera en fait la guerre des prix !

Ils seront de toute façon battus par les sites exotiques

C’est à nous consommateur de faire preuve de maturité, et nous rappeler ce que nous attendons de nos fournisseurs : les distributeurs professionnels !

Certes des prix, mais aussi du conseil, du service, des garanties, et en fait, de participer à notre vie de golfeur.

En passant plusieurs heures dans des magasins de golf, j’ai pu vous observer maintes et maintes fois.

Constater le plaisir que vous prenez à venir acheter des clubs ou parfois simplement déposer des clubs pour faire changer les grips.

En fait, nouer un contact social avec un professionnel qui vous écoute, vous rassure, vous conseille …en fait s’intéresse à ce qui est le plus cher à vos yeux…votre jeu.

Il ne s’agit pas d’opposer web et magasins.

Mais bien de voir comment nous pouvons tous (golfeurs, distributeurs, e-commerçant) fonctionner dans un cadre plus vertueux.

Le consommateur a besoin d’une distribution qui gagne sa vie pour maintenir des magasins en proximité des villes, et l’accueille pour répondre à ses besoins ou ses questions sur des produits complexes (séries, chariots électriques...).

Le consommateur a besoin du web pour s’informer rapidement, et acheter tout aussi rapidement des produits qui nécessitent peu d’explications (accessoires, balles, gants…).

Si le prix s’impose comme notre seul critère de décision, ce sera la fin de la distribution de matériel de golf en France.

Sur jeudegolf.org, on milite depuis longtemps pour un abaissement du coût global de la pratique du golf, il ne s’agit pas ici de se renier.

On peut arriver à baisser les coûts en faisant preuve de plus de créativité, et en tout cas, pas en achetant des contrefaçons. 

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2413
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.