Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour le 1er abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon Z-Star ou Z-Star XV au choix offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Comment le PGA Catalunya poursuit sa transformation pour devenir le top des resorts de golf en Europe

Comment le PGA Catalunya poursuit sa transformation pour devenir le top des resorts de golf en Europe

Près d’un an après notre visite en Espagne, le PGA Catalunya continue de mettre en musique son scénario de développement ambitieux, pour créer un nouveau standard dans les prestations d’accueils hauts de gammes pour les golfeurs, les golfeuses, et surtout leurs familles.  Comment le resort catalan, propriété d’un puissant magnat de la téléphonie irlandaise compte renforcer sa position, et développer son originalité ?

Découvrez nos formules d'abonnements

Souvent les grandes entreprises fonctionnent sur des projets à moyens ou longs termes, avec par exemple des plans à 3 ou 5 ans.

L’an passé, lors de mon passage au PGA Catalunya, mes interlocuteurs m’avaient déjà présenté les contours d’un programme de développement très ambitieux dans un contexte de reprise du tourisme golfique.

Devenu propriétaire de l’hôtel Camiral rénové pour l’occasion, le PGA, connu dans toute l’Europe pour accueillir les cartes européennes masculines en fin de saison, point de passage obligé vers le professionnalisme pour tous les jeunes espoirs européens, ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin pour poursuivre sa mutation, et se transformer comme un multi-spécialiste des vacances de golf, mais pas seulement…

Le « pas seulement » est en fait la clé de l’histoire.

Après avoir récemment nommé un nouveau directeur pour son hôtel, en la personne de Rafael Gonzalez, une pointure dans le domaine de l’hôtellerie, le resort a posé les premières pierres ou plutôt planté les premiers pieds de vignes de son ambitieux projet viticole.

Quel rapport entre le golf et un vignoble ?

A priori, aucun et c’est bien le but… Bénéficiant d’une superficie disponible assez gigantesque autour des deux parcours, le complexe situé à 25 minutes de Gérone et 1 heure de Barcelone a pour ambition de développer les activités extra-golf, pour réduire sa dépendance à la seule activité golf.

Ayant parfaitement compris que les golfeurs ne sont pas seulement des golfeurs, et souvent aussi accompagnés par des non-golfeurs, le resort veut en fait proposer de nouvelles activités ludiques.

La vigne, probablement un centre équestre, et des activités sur un gigantesque plan d’eau artificiel, ont pour objet de proposer des activités complémentaires à celle du golf, pour inventer les vacances golf de demain.

Si vous êtes un absolu fan de golf, les deux parcours devraient suffire à votre bonheur, et en particulier, le Stadium Course que j’ai eu l’occasion de jouer. On peut jouer plus de dix d’index et tout à fait apprécier le jeu proposé.  

Cependant, pour les moins aficionados, et ceux qui sur une semaine, ont envie de se changer les idées, ce type d’équipements pourront apporter un véritable plus, pour ce qui est aujourd’hui considéré comme un point faible pour beaucoup de resort golf, et que golf…

En effet, sortie du complexe, et si vous n’avez pas envie de jouer les touristes à Gérone, la ville qui sert de décor à la série Game Of Thrones, il est possible de s’ennuyer.

Pour un golfeur dont la compagne ne serait pas nécessairement golfeuse, y compris les enfants, ce serait moins culpabilisant de passer une semaine de vacances dans un endroit finalement assez loin d’une station balnéaire.

@crédit photo : PGA Catalunya

Le vignoble, Celler Mas Heureu, ne sera bien entendu pas seulement décoratif ! Le resort compte bien produire son propre vin dans une région plutôt réputée avec notamment les domaines DO Emporda, DO Alella, et DO Penedés.

Selon la direction du resort, le climat est favorable et la terre prometteuse pour faire du vin de qualité…

Dans un premier temps, le projet consiste à sélectionner avec soin différentes variétés, principalement pour du vin rouge et du blanc, ce qui inclue du Chardonnay en plus de grappes locales.

Alors que David Plana, le président du Resort est heureux de souligner l’appréciation toujours positive des parcours par les golfeurs, il veut saisir l’opportunité géographique « Notre proximité avec les vins célèbres de la région, combiné à la gastronomie reconnue de la Costa Brava, nous aidera à faire du resort une destination à visiter absolument. »

@crédit photo : PGA Catalunya

La production n’aura pas vocation à être exportée, mais plutôt réservée à la clientèle du resort.

C’est bien une activité complémentaire prévue pour les résidents, car il sera aussi possible de collecter des grappes, ou se balader dans les vignes.

Au total, le resort prévoit de dépenser 53 millions d’euros pour créer sa vigne, son centre équestre, son lac artificiel et le beach club qui va avec, pour que les golfeurs, et les « un peu moins » golfeurs passent des vacances plus que parfaites à Gérone.

Si le resort parvient à convaincre les golfeurs européens, ce projet pourrait être largement gagnant, et en inspirer d’autres.

Pour avoir eu un aperçu pendant 3 jours, l’expérience golfique est juste superbe sur un terrain magnifique et dans des conditions météos top, notamment à l’automne quand en France, on commence à ranger les clubs au garage.

piscine-pga-cat.JPG

Les restaurants du complexe servent d’excellents petits-déjeuners et repas. On peut passer une semaine de repos-golf parfaite à Gérone. Si en plus, d’autres activités sont proposées. Le Catalunya n’aura rien à envier aux meilleures destinations de vacances… avec le golf en plus !

D’autant que quelques semaines en amont, le PGA Catalunya a confirmé son accord exclusif avec l’European Tour pour rester au moins jusqu’en 2018, le théâtre des cartes.

Le Stadium Course est un parcours réputé en Espagne. Il a déjà accueilli l’Open national à plusieurs reprises depuis son ouverture en 1999.

Il est évident que cet accord privilégié et renouvelé avec l’European Tour confère au resort un prestige particulier, dont le propriétaire, Denis O’Brien, entend bien tirer parti pour prendre l’ascendant dans le terrible business des resorts, où la concurrence se joue à un niveau extrêmement élevé, et dans le monde entier.

Déjà propriétaire de Quinta Do Lago au Portugal, effectivement, O’Brien tend à vouloir concevoir la prochaine génération de resort de golf avec une offre plus complète.

Les années à venir promettent d’être intéressantes…

Posté par le dans Voyages golf
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 319
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.

Découvrez la nouvelle gamme XXIO10

Découvrez nos formules d'abonnements