Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Le numéro un mondial amateur: clone de Luke Donald?

Matt Fitzpatrick : un jeune prodige qui marche sur les traces de Luke Donald

Vainqueur en 2013 de l’US Amateur, l’anglais Matt Fitzpatrick n’est pas seulement considéré à 19 ans comme le meilleur golfeur amateur du monde, il l’est, et en plus, beaucoup lui prédisent une trajectoire comparable à celle de Luke Donald, son glorieux ainé et compatriote.

Fitzpatrick ne marche déjà plus sur les traces de son illustre prédécesseur

Depuis cet été, Matt Fitzpatrick qui a brillé sur la scène internationale, avec notamment la Silver Medal du meilleur amateur sur le British Open en juillet 2013, étudiait dans une des prestigieuses universités américaines – Northwestern - mais ce dernier vient d’annoncer, après y avoir passé seulement six mois, qu’il renonçait à y poursuivre ses études pour se consacrer totalement au golf !

Un choix que tous les étudiants non diplômés de 19 ans ne peuvent assurément pas faire sans prendre un risque dans le monde du travail actuel.

« Je veux consacrer 100% de mon temps au golf ! » a-t-il précisé via un communiqué de presse publié par son université.

Privilège qu’un britannique, premier vainqueur d’un US Open amateur depuis plus d’un siècle peut sans doute s’octroyer.

Son passage dans l’université américaine aura été bref, mais il l’aura mis à profit pour prendre trois top-3 en cinq départs sur de très importantes compétitions amateurs, qui lui permettent d’être à ce jour, le numéro un mondial chez les amateurs.

Son choix a surpris le coach de son université, Pat Goss, qui est lui-même considéré comme l’un des meilleurs entraîneurs du pays, et à qui on attribue le fait d’avoir transformé Luke Donald en l’un des meilleurs joueurs du monde pour le petit jeu.

Une surprise pour le coach, et visiblement contradictoire avec le projet initial des parents du jeune Fitzpatrick, très impliqués dans la carrière naissante du jeune golfeur. Ces derniers déclaraient encore récemment qu’ils avaient un plan à quatre ans en tête concernant leur fils.

Pour le papa « Peu importe qu’il gagne…l’éducation, c’est le meilleur prix qu’il peut avoir. Si jamais il décide de passer pro un jour, il n’aura pas la pression parce qu’il aura justement une option de repli.

Semble-t-il, l’option de repli est déjà tombé à l’eau !

Le potentiel d'un grand champion

Pour Pat Goss, il semble évident que le jeune homme a le potentiel pour passer pro, et réussir.

Le numéro un amateur semble aussi en avoir conscience, mais préfère sans doute le confort de son Angleterre natale à l’ambiance américaine.

Malgré ce départ soudain, Fitzpatrick va continuer à travailler avec des entraîneurs de renoms tels que Mike Walker et Pete Cowen.

Cependant, pas sûr qu’en l’espace de six mois, Fitzpatrick ait bénéficié des conseils de Pat Goss, et donc des mêmes outils que Luke Donald dans le passé.

Nous pourrons bientôt en juger, dans la mesure où son rang de numéro un amateur lui permet de se présenter au départ de trois des quatre prochains majeurs professionnels (Masters, US Open, et British Open), et il bénéficiera sans doute d’invitations sur plusieurs tournois d’envergures.

usamchamp.jpg

Matt Fitzpatrick tient La comparaison avec Luke Donald

Nombreux sont les journalistes à avoir noté les parallèles entre les deux hommes.

Anglais tous les deux, ils sont connus pour être posés en interviews, ont globalement le même gabarit, ont en commun d’avoir été numéro un, mais surtout, les similitudes les plus intéressantes sont au niveau du jeu !

Relativement courts tous les deux, ils sont extrêmement adroits putters en mains.

Interrogé par le passé sur son jeu, Luke Donald avait alors déclaré « En progrès tous les jours ».

On pourrait dire la même chose du jeune Fitzpatrick, qui a égalé des joueurs confirmés comme Graeme McDowell ou Webb Simpson, lors du dernier British Open, excusez du peu !

En réalité, si on compare les performances des deux hommes au même âge, Fitzpatrick est en avance par rapport à Donald !

Selon Oliver Goss, finaliste du dernier US Amateur Championship, battu 4 à 3 par Fitzpatrick et témoin privilégié « Leurs qualités sont très similaires, et ils sont tous les deux très matures concernant les questions de préparations pour le golf ».

Et il n’est pas le seul à croire au destin du plus jeune !

Ceux qui ont côtoyé le jeune Donald, reconnaissent les mêmes compétences au jeune Fitzpatrick.

Pour Jeff Mory, directeur du Conway Farms Golf, parcours d’origine de Luke Donald, qui a observé les deux golfeurs « Il aura besoin de taper plus loin et plus haut, tout en augmentant la variété de ses coups…Mais la façon dont il pense un tour n’est pas la même que la plupart des autres joueurs de son âge. »

A l’heure où l’arrivée de jeunes talents originaires d’Asie se fait de plus en plus sentir au plus haut niveau avec des jeunes comme Tian Lan Guan, ou Lydia Ko qui vient juste de passer professionnel, le réservoir de jeunes talents britanniques ne semblent pas non plus se tarir.

Bien sûr, pour nombre de golfeurs amateurs français, le nom de Matt Fitzpatrick est encore inconnu…

Pourtant, il risque bien d’occuper dans les cinq ans à venir les couvertures des magazines, et les rubriques conseils de pros, comme son illustre aîné aujourd’hui.

Vous ne pourrez pas dire que l’on ne vous a pas prévenu…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1789
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.