Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf en France

Le maestro du petit jeu français signe avec Cleveland/Srixon

Christian Cevaer, Le maestro du petit jeu français signe avec Cleveland/Srixon

Au cours d’une conférence de presse dans le cadre d’un salon feutré du Golf de Saint-Cloud en région parisienne, Lionel Caron, président de Srixon/Cleveland en Europe a officialisé la signature pour 3 ans de Christian Cevaer comme ambassadeur de la marque. Pourquoi Christian Cevaer représente un choix stratégique pour le groupe sino-américain ?

Découvrez nos formules d'abonnements

La date n’a certainement pas été choisie par hasard.

16 septembre 2016, Srixon et Cleveland annoncent sous le même chapeau, la sortie de toute une série de nouveaux clubs de golf, dont les nouveaux sandwedges RTX-3, soit la troisième génération de Rotex.

En plus des wedges, Lionel Caron et Nicolas Marchand (responsable médias du groupe en France) lançaient officiellement la nouvelle série Z65 de Srixon comprenant driver, bois de parcours, hybrides, utility, et trois séries de fers forgés.

Dans le même temps, pour affirmer sa stratégie de déploiement dans le segment du petit-jeu, Cleveland officialisait la sortie de nouveaux putters Huntington Beach (du nom du siège social de Cleveland aux USA)…un joli « port de pêche », et des nouveautés dans la gamme TFI.

Pour Srixon et Cleveland, il s’agit du plus important lancement depuis 24 mois, et comparativement aux autres marques, le groupe est celui qui propose le plus de nouveaux produits en ce mois de septembre 2016.

Comparativement, Ping soumet le nouvel iblade. TaylorMade présente des nouveaux putters, Mizuno segmente son lancement autour des nouveaux fers JPX-900 en attendant mars pour officialiser en Europe les nouveaux bois pourtant déjà présentés aux Etats-Unis.

Seul Callaway présente à la fois de nouveaux fers et de nouveaux bois avec les Steelhead et les Big Bertha Fusion.

Autrement dit pour le groupe nippo-américain, néanmoins dirigé par un français en Europe, ce lancement est stratégique.

Les premières discussions avec Christian Cevaer sont intervenues peu avant l’Open de France. Une première série de clubs Z45 a été montée à cette occasion pour permettre à l’ancien pro du tour, double vainqueur sur le circuit européen, et néo-coach au golf de Saint-Cloud de se familiariser avec ses nouveaux clubs.

Le sac de Christian

Ce vendredi, Christian Cevaer découvrait l’entièreté de la nouvelle offre. Nous l’avons interrogé sur son choix de fers, et sans surprise pour nous, il s’est orienté sur la Z765, confirmant au passage que tous les pros ne jouent pas systématiquement la lame la plus fine, et donc la plus difficile.

Par rapport à notre précédent sujet consacré à la Z765, c’est aussi une confirmation que ce club correspondra à la majorité des besoins des bons à très bons joueurs.

Seul club sur lequel Christian Cevaer semble vouloir se donner du temps pour choisir : le putter !

Pas moins de six putters étaient présentés, sans compter les contre-balancés !

Sur ce point, il est intéressant de noter que le champion de golf français de 46 ans a admis avoir passé une grande majorité de sa carrière à jouer des « putters normaux », et ne pas s’être encore assez familiarisé avec ce type de putters finalement populaires depuis seulement quatre à cinq ans.

En revanche, dans son choix, la nouvelle star du coaching golf en France affirme que la qualité du touché sera toujours son principal fil conducteur.

Devant une demi-douzaine de journalistes de la profession dont jeudegolf.org, il faut reconnaître que Christian Cevaer a pris son nouveau rôle très à cœur.

Alors que Nicolas Marchand déroulait la présentation des nouveaux clubs dont les wedges qui semblent les plus révolutionnaires depuis une décennie, nous avons posé deux questions non complaisantes : Est-ce que les amateurs vont pouvoir ressentir ou mesurer les arguments techniques mis en avant (en particulier la nouvelle semelle), et pourquoi proposer une telle avancée aujourd’hui, ce qui en fait voulait dire, comment avez-vous trouvé ces innovations ?

Si Nicolas Marchand a paru légèrement déstabilisé par la nature de la question, Christian Cevaer a immédiatement rebondi, déjà très offensif pour défendre la pertinence des choix techniques de sa nouvelle marque.

C’est à ce moment que vous comprenez la pertinence du choix de Cevaer pour Cleveland/Srixon.

Christian Cevaer déjà très impliqué dans son nouveau rôle

D’une part, il ne fera pas le pro-potiche ! Il semble déjà prêt à s’engager ! Finalement, sur une présentation qui a duré plus de 2h30, c’est lui qui a pris le plus la parole pour défendre la pertinence des orientations techniques.

D’ailleurs, si Christian Cevaer s’est engagé pour 3 ans avec son équipementier, Lionel Caron n’a pas fait mystère du fait que ce bail n’était pas justement figé, et au contraire, voué à être étendu.

D’autre part, dans son enseignement, sa nouvelle passion depuis la fin ou plutôt la parenthèse de sa vie pro sur le tour, Cevaer revendique un coaching orienté petit-jeu.

Le petit-jeu, c’est 65% de la performance sur le parcours !

Avant de prendre un nouvel élève, la nouvelle star du coaching français demande toujours à voir comment le joueur se met à l’adresse au putting, comment il s’organise avec des wedges, allant du petit-jeu jusqu’au grand jeu, et toujours dans ce sens.

Pour les deux parties, ce mariage semblait bien une évidence.

D’un côté, Cleveland revendique toujours 50% des ventes de wedges en France en même temps qu’une belle progression pour ses marques de fers et bois, XXIO pour le segment premium, et Srixon pour le segment « classique »

De l’autre côté, Christian Cevaer connu pour son humilité et sa gentillesse sur le tour a toujours jouit d’une excellente réputation dans le domaine du petit-jeu, allant jusqu’à être surnommé le « maestro du petit-jeu » par ses pairs.

Les USA ont Mickelson (Callaway) ! La France a Cevaer (désormais logiquement chez Cleveland pour Lionel Caron).

Concernant son talent pour spinner autour des greens, Cevaer a admis devant nous qu’il n’y a pas de « truc » !

A partir du moment où vous utilisez un club fitté pour vous, une balle premium, que vous donnez la bonne vitesse de swing avec le bon contact, vous allez donner du spin pour que la balle sur-réagisse sur le green.

Si pour Cevaer, c’est plus un processus qu’une formule magique ou un secret de pro, le fait de donner beaucoup de spin n’est pas toujours un privilège, notamment lorsqu’un drapeau est situé en fond de green, et qu’il faut faire reculer la balle jusqu’au trou, prenant le risque de sortir en dehors du green !

Les nouveaux petits bijoux de Christian

En conclusion de cette présentation qui a aussi vu le coach justifier la gamme de putters TFI, considérant qu’il s’agissait d’une innovation pertinente (84% des amateurs n’ont pas les yeux sur la balle au moment de putter), nous ne pouvions nous empêcher d’imaginer l’ex-joueur du tour dans un futur rôle à la Dave Pelz, à savoir dans une sorte de guru du petit-jeu, à la fois impliqué dans les conseils techniques, et en même temps concerné par le développement des produits tant il semble présenter de l’intérêt pour les clubs.

Clubs qu’il appelle ses « petits bijoux ».

Cette dernière remarque pourra vous surprendre, mais vous seriez surpris d’apprendre que certains pros de la génération actuelle ne sont pas nécessairement des fans de « matos », et donc difficilement de futurs ambassadeurs engagés.

Dans le cas de Cevaer, le vainqueur de l’Open Européen 2009 et de l’Open d’Espagne 2004, ce rôle lui va comme un gant, en attendant de sans doute reprendre sa carrière de golfeur professionnel sur le Senior Tour dans 4 ans ?

Conclusion, pour les deux parties, ce mariage de passions? mais aussi de raisons? semble pertinent et prometteur.

La traditionnelle poignée de mains entre Lionel Caron et Christian Cevaer

Pour le lancement des nouveaux wedges RTX-3, sans doute les clubs pour lesquels Cleveland s'engage le plus avec de nombreuses innovations, et une certaine prise de risque ou d'engagement dans la communication, le renfort du coach français est une façon de mettre toutes les chances du bon côté.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2018
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.