Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

Le K Club – Kildare Hotel Spa & Country Club bientôt modifié

Le K Club – Kildare Hotel Spa & Country Club bientôt modifié

Connu dans le monde entier, découvrons aujourd’hui ce qui fait la renommée de ce lieu, ces deux parcours, son histoire avec la Ryder Cup, mais aussi ce que compte en faire son riche propriétaire Michael Smurfit. Peut-être aurez-vous envie de découvrir le Palmer Course ou le Smurfit Course au cours d’un prochain voyage de golf ? Découvrez ce que vous ne lirez nulle part ailleurs sur les brochures promotionnelles ou les pages de sites de réservations !

Il y a beaucoup à dire à propos d’un lieu de villégiature renommé pour le golf !

Nous pourrions commencer ce sujet en parlant du cadre, de l’Irlande, de la Ryder Cup, de l’histoire, des deux parcours, mais il nous a paru plus malin de passer de l’autre côté de la carte postale !

Sommaire de notre dossier consacré au K Club en Irlande

  1. Le charme d’une vieille demeure
  2. Un propriétaire fortuné
  3. Le passé et le futur du K Club en tant que Resort de golf
  4. Deux parcours de championnat !
  5. Le Palmer Course
  6. Le Smurfit Course 

Que disent les golfeurs francophones qui ont eu l’occasion de franchir les portes de cette imposante et respectable bâtisse ?

Le K Club est considéré comme un Hôtel 5 étoiles qui dispose de superbes restaurants, d’un spa et de deux parcours de golf mondialement connus.

Pour une semaine passée dans les lieux, vous pouvez facilement compter un budget entre 1200 et 1800 euros en fonction de la saison.

Pourtant, certains touristes ont pointé du doigt quelques petites imperfections.

Certes, les pièces de restaurations sont grandioses, mais pas forcément la cuisine qui y est servi. On reconnait là l’exigence culinaire très française habituée à de la grande gastronomie dans des établissements d’un tel standing.

Autre élément pas toujours apprécié par tous, le caractère rustique et ancien des lieux !

Le charme d’une vieille demeure

Quand vous venez au K Club, vous arrivez dans une maison dont le véritable nom est « Straffan House » construite en 1832 par Hugh Barton, un célèbre négociant en vins qui vivait en France avant le régime de la terreur, et qui est venu placer sa fortune en Irlande.

La maison a été construite sur la base d’un château à la française basé à Louveciennes, près de Versailles.

C’est pourquoi le K Club a une histoire rapprochée avec la France, déjà pour son style architectural qui en fait une magnifique demeure pour le repos et le bien-être.

L’inconvénient avec les très vieilles demeures, c’est que par rapport à un hôtel moderne, il peut arriver que bien que charmante, les tapisseries ou les moquettes comportent quelques trous…ce qui peut laisser croire aux visiteurs que l’endroit n’est pas très bien entretenu.

Le charme d’une vieille demeure

Pourtant, la majorité des visiteurs soulignent la qualité de la réception par les équipes en place, et si la gastronomie à la française n’est pas forcément au rendez-vous, à contrario, les « breakfasts » irlandais sont à se damner.

L’idéal avant d’aller jouer 18 trous !

Un propriétaire fortuné

Il semblerait que le message soit passé, et qu’il soit arrivé jusqu’aux oreilles de son actuel propriétaire, Michael Smurfit !

Ce dernier est de la famille des propriétaires de la marque Smurfit Kappa, un leader mondial de l’emballage à base de papier avec un chiffre d’affaires de 8 milliards d’euros en 2014.

Michael Smurfit a dirigé l’entreprise familiale de 1977 à 2002, et après avoir quitté la direction, il en est resté actionnaire.

Partageant sa vie entre Monaco et les Caraïbes, il se réjouit du fait que l’action de son entreprise ne cesse de grimper.

Le passé et le futur du K Club en tant que Resort de golf

A l’origine une vieille demeure familiale, le K Club n’est devenu un RESORT qu’en juillet 1991 avec à l’ouverture une trentaine de chambres, et un parcours de golf, le célèbre Palmer Course.

Par la suite, Michael Smurfit fit construire non sans vanité un deuxième parcours du nom de Smurfit Course et ajouta 33 chambres supplémentaires, des salles de réceptions et de conférences, et un spa luxueux.

Tout ce qu’il fallait pour attirer une clientèle business. Et d’ailleurs de nombreuses entreprises, à commencer par Smurfit Kappa, y tiennent des conventions.

Alors que Michael Smurfit a perdu beaucoup d’argent dans un projet immobilier appelé Irish Glass Bottle, il a néanmoins donné un budget de 20 millions d’euros Bernard McNamara pour réaliser une extension, et une rénovation du K Club !

Une bonne nouvelle pour les amoureux du lieu qui regrettaient justement la vétusté de certaines chambres.

Conscient que le K Club vit sur le passé d’un glorieux week-end de Ryder Cup 2006 marqué par les larmes de Darren Clarke, soutenu par toute l’Irlande après le décès de sa femme, Heather, et du putt victorieux du rookie Henrik Stenson pour la victoire de l’Europe de Ian Woosnam sur les Etats-Unis, Michael Smurfit semble bien décidé à inscrire le Kildare Resort dans l’avenir, et non plus, seulement le passé.

Pour Bernard McNamara, il s’agira d’une seconde chance, puisqu’il a été impliqué dans le désastre économique du projet Irish Glass Bottle, mais a néanmoins conservé la confiance de Smurfit.

Pour ce dernier, « ceux qui prennent des risques et échouent devraient être encouragés. » attestant du fait qu’il était un grand garçon, capable de prendre sa part de responsabilité dans l’échec du précédent projet immobilier.

Et pour réactualiser le K Club, Smurfit a été séduit par l’idée de McNamara qui consiste à mettre sur pied un projet entièrement modulaire.

Avouant même être admiratif du travail de McNamara, Smurfit a retenu son idée du fait de la vitesse à laquelle ce dernier pourrait sortir le projet de terre, et son caractère novateur.

Qu’est-ce que modulaire ?

En fait, la plupart des nouvelles chambres ne seront pas construites sur place, mais seulement après la conception, incorporées dans l’hôtel comme un légo.

Après que les chambres auront été intégrées, il n’y aura plus qu’à ajuster l’air conditionné sur place.

L’air conditionné étant une demande spécifique de la clientèle américaine !

L’air conditionné étant une demande spécifique de la clientèle américaine !

Initialement prévu pour 18 mois, les travaux devraient être terminés dès cet été, soit seulement 8 mois après les premiers dessins.

D’autant que l’homme d’affaires mise sur deux paramètres très porteurs : la baisse du dollar qui relance le tourisme en provenance de l’Amérique du Nord, et le rebond de l’économie et la baisse du chômage.

Le fait que l’hôtel puisse augmenter le nombre de chambres devrait permettre à la structure de redevenir profitable, d’autant que le K Club est sûrement l’un des plus petits Resorts d’Europe en termes de nombre de chambres.

Il a de la marge, ce que récemment a pu constater le Prince Albert de Monaco qui a fait une petite halte à Kildare.

Deux parcours de championnat !

Si le Palmers Course est connu pour avoir accueilli la Ryder Cup en 2006, le Smurfit Course a été le théâtre de l’Open d’Europe entre 1995 et 2007.

Depuis cette époque, le K Club n’a plus organisé de tournoi de l’European Tour, pourtant un tel label est gage de tourisme golfique.

C’est pourquoi Michael Smurfit réfléchit à l’opportunité de faire revenir un tournoi d’importance à 50 minutes du centre de Dublin.

L’Irish Open est une possibilité d’autant que le tournoi a eu bien du mal à passer la crise.

Relancé par un nouveau sponsor Dubai Duty Free qui associé à la fondation de Rory McIlroy assure une nouvelle viabilité au tournoi pour les années à venir.

Ceci dit, organiser un tournoi de golf professionnel impose une mise au norme, et une préparation spécifique du parcours, allant parfois jusqu’à la restriction de l’accès pendant quelques semaines.

Des conséquences qui font encore réfléchir Smurfit qui ne veut surtout pas offusquer les amateurs qui ont l’habitude de venir dans le Resort.

Deux parcours de championnat !

A bientôt 80 ans, et à un an du 25ème anniversaire de l’hôtel, disons qu’il y pense fortement.

Il lui resterait alors à choisir ente le Palmers Course, un 18 trous, par 72 de 6563 mètres, et le Smurfit Course, par 72 de 6675 mètres…

Le Palmer Course

Dessiné comme son nom l’indique par Arnold Palmer, la légende américaine du golf, ce dernier a imaginé le parcours comme étant un véritable test.

Le tracé est contrarié par des arbres et des obstacles d’eaux savamment positionnés, auxquels s’ajoute le fait que le vent s’invite régulièrement sur les fairways.

De l’aveu de Palmer, il pourrait revenir dans un siècle, et ne pas pouvoir faire mieux en termes de dessin.

Régulièrement nominé dans le top-100 des plus beaux parcours du monde, le K Club a même été dans le top-10 publié par CNN, et top-3 des plus beaux parcours de forêt d’Irlande.

Pour ceux qui seraient séduit par cette présentation, et qui planifieraient d’aller jouer sur ce parcours, le 15, un par-4 demande beaucoup de précision depuis le tee de départ, et un très bon jugement du vent sur le deuxième coup, d’autant que celui-ci est joué en montée.

Et sur le 18, un par 5 très "challengeant" pour finir le parcours, il vous faudra un très bon drive pour avoir une chance de jouer pour birdie, et parfois même pour eagle…

kclub4.jpg

Au final, soit vous allez adorer, soit vous allez détester. Si votre jeu est en place, vous arriverez à surpasser les nombreuses difficultés, et en particulier, le très long par 5 du 16 qui à lui seul mesure 548 mètres des boules bleues !

Le Smurfit Course

Ce parcours, communément appelé le South Course, plus récent est aussi plus long d’une centaine de mètres.

Totalement différent, il n’en est pas plus simple. Alors que le Palmer Course est un parcours boisé, le Smurfit s’apparente à un « Inland links » avec ses fairways ondulés, ses larges et difficiles greens, et ses roughs piégeux.

Et tout comme le Palmer, il présente de nombreux obstacles d’eaux.

Pour ne pas vous refroidir, sachez que tous les trous comportent de nombreux backtees pour rester accessible à une majorité de golfeurs et golfeuses.

kclub5.jpg

Si vous planifiez de vous rendre au K Club,  sachez que vous pouvez louer des clubs sur place (Titleist), ainsi que des chaussures de golf (FootJoy).

Il est aussi possible de louer une voiturette et de faire appel aux services de nettoyage de chaussures et de clubs mis à disposition par l’hôtel.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2294
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.