Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Insolites sur le golf

Le golf féminin révolutionné par des joueuses de plus en plus jeunes !

Lydia Ko, le nouveau prodige du golf féminin !

Elles s’appellent Lydia Ko ou Ariya Jutanagarn, et s’apprêtent à devenir les nouvelles stars du circuit féminin. Originaires d’Asie ou d’Océanie, ces jeunes femmes démontrent l’émergence de plus en plus rapide du golf à l’autre bout du monde.

En février dernier, la néo-zélandaise Lydia Ko créait la sensation sur le Ladies European Tour en remportant le ISPS Handa New Zealand Women’s Open !

Jouant à domicile, la jeune fille est devenue la plus jeune golfeuse à remporter un tournoi professionnel sur le circuit européen (bien qu’en Nouvelle-Zélande…Cherchez l’erreur) à 15 ans et neuf mois, effaçant du même coup, le précédent record détenue par Amy Yang, qui avait 16 ans quand elle a remporté le ANZ Ladies Masters 2006.

L’an passé, Lydia Ko avait déjà commencé à se faire un nom dans le golf professionnel, en remportant un tournoi sur le circuit australien (New South Wales Open en janvier 2012), ou encore le US Women’s Amateur en août 2012, confirmant son statut de meilleure golfeuse amatrice au monde.

A l’été 2012, elle devenait aussi la plus jeune gagnante sur un tournoi du LPGA Tour (CN Canadian Women’s Open), effaçant le record précédent de la jeune Lexi Thompson, et devenant aussi la première amatrice de golf à remporter un titre sur le LPGA Tour depuis 43 ans.

Né en Corée du Sud, Lydia Ko a déménagé en Nouvelle-Zélande à l’âge de 6 ans. Ses victoires à cet âge si précoce* - dans un sport pourtant considéré comme l'un des plus difficiles à maîtriser - l'ont propulsé au rang de phénomène dans son pays d’adoption.

*A ce titre, on considère qu'il faut en moyenne près de 4000 heures de pratiques pour tenir un bon swing de golf...

Malgré son très jeune âge, la néo-zélandaise impressionne ses partenaires de jeu, et notamment la numéro 3 mondiale, Stacy Lewis, qui a joué contre la jeune femme, et reconnait que cette dernière démontre une maturité incroyable pour son âge, et une capacité étonnante à tenir la pression, comme si elle avait toujours su le faire à ce niveau de la compétition.

Sur le tournoi néo-zélandais, Lydia Ko a terminé devant de nombreuses stars du tour comme Angela Stanford, Anna Nordqvist, Maria Hjorth, Beatriz Recari, Karin Sjodin, Laura Davies et Christina Kim.

La Thaïlande, prochaine grande puissance mondiale du golf ?

Autre phénomène en provenance d’Asie, et plus particulièrement de Thaïlande, la très jeune Ariya Jutanagarn (17 ans) qui vient de terminer 4ème du dernier HSBC Women’s Champions se tenant à Singapour la semaine passée.

Sans oublier que sa propre sœur Moriya agée de 23 ans et une autre jeune thaïlandaise (Pornanong Phatlum) ont elles-aussi terminé dans le top-15 de ce prestigieux tournoi de golf considéré comme un Majeur asiatique.

Ariya Jutanagarn, originaire de Bangkok, se fait donc un nom dans l’univers du golf professionnel féminin, puisqu’elle enchaine les bonnes prestations depuis le début de l’année 2013.

Pour Giles Morgan, responsable de la division sponsoring de la banque HSBC « C’est un résultat incroyable pour le golf Thaïlandais, et cela permet de penser que les sœurs Jutanagarn pourraient bien être les futures superstars du tour dans les années à venir. »

Comme pour Lydia Ko, la performance de la jeune Ariya Jutanagarn a été produite contre un champ de joueuses de haut vol, dont 37 des 40 premières joueuses de la money list du LPGA Tour, et n’a donc rien d’une prestation au rabais !

Il est frappant de constater que les nouvelles championnes de golf sont de plus en plus précoces.

Michelle Wie, âgée de 23 ans,  pourrait même aujourd’hui faire office d’ancienne, alors qu’elle avait à son époque défrayé la chronique pour son jeune âge.

Au milieu des années 2000, les attentes autour de Wie avaient été très importantes. Pourtant, l’américaine n’a jamais eu la carrière à la « Tiger Woods » que beaucoup lui prédisaient.

Tout comme Michelle Wie, l’américaine Lexi Thompson (18 ans) a aussi été annoncée comme un grand prodige du golf féminin, et tarde aujourd’hui à confirmer !

Qu’en sera-t-il pour Ko et Jutanagarn ?

Gagner jeune ne veut pas forcément dire gagner durablement ! Ou en tout cas, ce n’est pas encore prouvé…

De ce début de saison 2013, on peut simplement constater que les très jeunes filles savent se mettre au niveau des golfeuses expérimentées avec une facilité déconcertante, et que les golfeuses en provenance d’Asie ou d’Océanie sont de plus en plus performantes, finissant même par truster toutes les meilleures places, laissant peu de chance aux européennes de percer.

Sur le premier point, le fait que de jeunes adolescentes puissent s’imposer contre des golfeuses chevronnées, inquiète sur le niveau global du tour féminin, ou tout du moins nous laisse interrogatif sur le pourquoi du comment ?

Sur le deuxième point, l’effet conjoint du développement économique en Asie, et l’afflux de sponsors comme HSBC favorise l’éclosion ultra-rapide de golfeuses, à tel point qu’on se demande comment les européennes vont pouvoir lutter dans les années à venir ?

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2752
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.