Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Le Golf en Chine, entre répression et promotion…

Golf en chine, nouvel an, l'année du coq de feu

À l’occasion du Nouvel An que les chinois fêtent le 28 janvier, et le passage à l’année du coq de feu, nous nous sommes interrogés sur l’état du golf en Chine. De répression à promotion, tout à la fois enjeu sportif et politique, pour l’empire du Milieu le golf est en mutation constante.

Découvrez nos formules d'abonnements

La Chine a toujours eu une relation compliquée avec le golf. Mao avait interdit le golf en 1949 lorsque les communistes ont pris le pouvoir, le dénonçant comme le « sport pour les millionnaires ». Aujourd'hui encore, les Chinois qui entendent parler du golf le considère toujours comme le « jeu des riches ».

Quand la Chine réprime le Golf

Alors qu’en 2004 il y avait moins de 200 parcours de golf en Chine, il a été interdit d’en construire de nouveaux. Cependant, malgré ces mesures drastiques prisent en 2004 et avant les fermetures annoncées depuis 2011, on comptait encore tout de même plus de 680 parcours…

La Chine a alors lancé une nouvelle campagne de répression du golf sur son territoire, en fermant 111 parcours. L’objectif annoncé étant de ne plus gaspiller d'eau et de ne plus détourner les terres cultivables destinées aux paysans.

Les promoteurs ont développé des parcours de golf, en utilisant le prétexte de création de parcs ou d'autres projets, bien souvent avec la complicité des fonctionnaires locaux.

Alors que de nombreuses villes chinoises souffrent du manque de terrains constructibles, autour de ces villes, des parcours de golf illégaux intégrant des complexes immobiliers de luxe ont été construit en tant que « parcs de sports publics », avant d’être secrètement reconverti un peu plus tard.Golf en chine, parcours

Parallèlement, dans le cadre d’une grande campagne anticorruption, il est demandé aux quatre vingt huit millions de membres du parti communiste chinois, de rester en dehors des parcours de golf.

L'image négative du golf est tellement enracinée, que le parti communiste chinois continue d’envoyer des messages à ses cadres, leur demandant de ne pas jouer au golf, de peur qu'ils ne soient étiquetés comme corrompus.

Le golf reste un sujet tabou pour l'élite politique chinoise

Il n’est pas concevable pour les fonctionnaires chinois de se permettre de jouer au golf en Chine. Leurs salaires sont modestes, et alors que la plupart des Chinois supposent que tous les fonctionnaires ont d'autres sources de revenus, jouer régulièrement au golf serait un aveu assez évident de corruption.

Certains journalistes ont même qualifié le golf d '« opium vert », une importation dangereuse, que les dirigeants chinois considéraient comme une porte d'entrée à la décadence.

Le gouvernement chinois a toujours entretenu des relations ambiguës avec le golf

D’un côté, il souhaite mettre en œuvre tous les moyens pour que la nation chinoise soit présente sur la scène internationale du golf de compétition. Et d’un autre, il s’emploi à mettre un terme à la corruption des ses élites, le golf en donnant l’image.

D’abord interdit par Mao Zedong, qui méprisait ce « sport pour millionnaires », le golf a commencé à s’implanter en Chine sous la direction de Deng Xiaoping dans les années 1980. Le leader chinois mettant en place de vastes réformes économiques et privilégiant l'investissement étranger.

Le Parti communiste chinois a alors décrété qu’il n’y avait pas de mal à jouer au golf, emmenant ainsi des millions de fanatiques sur les fairways et les greens.

Dans les années 1990, un parcours conçu par Jack Nicklaus a ouvert à Mission Hills dans le sud de la ville chinoise de Shenzhen. Mission Hills totalise maintenant 12 parcours et est devenu le plus grand complexe de golf dans le monde.

Golf en chine, photo parcours mission hills

Sans doute que cette émulation pour le golf a été trop rapide, entraînant des dérives qui rapidement sont apparues au grand jour, et sur les premières pages des quotidiens politiques.

Les articles dans les médias contrôlés par le parti ont décrit les parcours de golf chinois comme étant des « chaudrons de profiteurs, où les mains des fonctionnaires pourris sont graissées par des affairistes à la recherche de faveurs ».

« Les parcours de golf se transforment progressivement en des terrains boueux où ils échangent de l'argent pour le pouvoir, des pots-de-vin étant régulièrement offerts aux responsables gouvernementaux », se plaignit un journal d'État en 2015.

La communauté croissante de golfeurs chinois est l'une des plus importantes à avoir été touchée par la tentative du président Xi Jinping d'éradiquer la corruption.

Depuis qu'il est arrivé au pouvoir, certains des personnages les plus puissants du parti ont été jetés en prison, y compris l'ancien chef de la sécurité Zhou Yongkang et quelques-uns des membres les plus âgés de l'Armée populaire de libération.

Après sa campagne de « purge » concernant la corruption autour du monde du golf chinois, et la restitution au monde agricole des parcours de golf illégalement construits, le gouvernement chinois, en 2016, a reconsidéré sa vision du golf :

« Puisqu'il ne s'agit que d'un sport, il n'y a pas de raison de considérer qu’il soit mal de jouer au golf » a déclaré dans un article, le Discipline Inspection and Supervision News, le journal officiel de l'agence anti-corruption chinoise.

« Peut-on jouer au golf alors que la nation intensifie ses efforts pour réprimer la corruption et promouvoir l'austérité ? », a demandé le China Daily. « La réponse est Oui ! S'ils paient de leurs propres poches »…

« Jouer au golf n'est pas un méfait », a confirmé le journal. Cependant en même temps, un rapport dans le tabloïd Global Times a suggéré, que le parti communiste continue à émettre de sérieuses réserves au sujet du golf.

Pour la Chine, promouvoir maintenant le golf dans la vitrine mondiale du sport

Comme dans le football et le basket-ball, le gouvernement chinois a investi dans le développement de jeunes talents locaux et la promotion du golf, avec l’apport de soutiens extérieurs comme le golfeur australien Greg Norman, qui a servi pendant un certain temps comme conseiller de l'équipe nationale chinoise de golf.

L’intérêt pour les sports Olympiques et la vitrine qu’ils représentent pour la Chine, avec le retour du golf aux derniers Jeux Olympiques de 2016, ont mis en lumière la golfeuse chinoise Shanshan Feng, médaille de bronze. Cela peut être un élément supplémentaire pour accentuer à nouveau le développement du golf en Chine.

Golf en chine, J O, Shanshan Feng

Un exemple de cette nouvelle tendance est mis en évidence dans un rapport de l'agence de presse officielle Xinhua, où  dans une école de la ville de Zhuhai, dans la province du Guangdong, sont offertes des formations gratuites de golf aux enfants de la maternelle.

« Laisser les enfants entrer en contact avec le golf est une bonne expérience », a déclaré à Xinhua, Liu Tie, responsable du département de la planification et du développement de l'industrie du bureau de la culture, des sports et du tourisme de Zhuhai.

Bien qu’il soit difficile de connaître exactement le nombre de joueurs de golf (entre 300 000 et 3 millions), on compte en Chine aujourd’hui 10 000 golfeurs licenciés, et plus de 300 compétitions de niveau international sont organisées. À l'exception du Tibet, chacune des 33 provinces et régions de la Chine a au moins un parcours de golf.

En Chine, même si le golf souffre toujours de son image « décadente », cela évolue

Si le golf suit l’essor de l'économie chinoise en particulier ces dernières années, son image tarde toujours à évoluer.

Jouer au golf est encore un symbole de statut, un signe que vous avez « réussit », comme posséder une Audi A8 ou un sac à main Louis Vuitton.

En effet, beaucoup de nouveaux parcours de golf en Chine ont été construits plus comme un moyen de promotion pour les villas somptueuses qui bordent les fairways, que pour attirer de nouveaux golfeurs.

On pourrait peut être imaginer que de futurs rapprochements entre la Chine et les États Unis avec ses présidents golfeurs, amèneraient à changer la perception du golf par les chinois.

Lorsque l'on demande à un directeur de parcours, ce qui se passerait si un journal publiait des photos du président chinois actuel en train de profiter d'une partie de golf, il pense qu'il y aurait un million de nouveaux golfeurs en Chine le lendemain.

« Je pense que la possibilité que cela arrive est nulle », a déclaré alors, Song Liangliang, un porte-parole de la China Golf Association.

Cependant les Asiatiques s’illustrent de plus en plus sur le PGA Tour et le LPGA, et particulièrement les coréens. Et si les coréens le peuvent, les chinois le peuvent aussi, le golf en Chine est en train de vraiment grandir et devenir plus populaire.

Alors que le nombre de pratiquants en Occident a tendance à diminuer, malgré les hésitations des dirigeants politiques chinois, il est probable que dans l'avenir, la Chine sera l'un des pays les plus importants du golf.

Posté par le dans Insolites sur le golf
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 555
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 24/07/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements