Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Chronique de golfeurs

Le danger des conseils non sollicités sur votre swing

Le danger des conseils non sollicités sur votre swing

Nous avons tous fait l’expérience au cours d’une partie de golf, de l’intervention du partenaire du jour, qui ne peut pas s’empêcher de vouloir nous donner des conseils sur notre swing, ou sur notre façon de jouer au golf. 

Découvrez nos formules d'abonnements

Ecouter et prendre en compte des conseils venant de joueurs eux-mêmes non professionnels, peut s’avérer perturbant, voire déstabilisant pour votre propre jeu. 

  • En premier lieu,ce partenaire n’a sans doute pas les compétences que peut avoir un enseignant pour analyser votre swing en tenant compte de vos propres capacités.
  • En second lieu, même si c’est un meilleur joueur que vous, ce qui s’applique à un joueur, peut-être la pire des choses pour un autre. 

Finalement si vous cherchez à appliquer certains de ces généreux conseils, cela peut contribuer à empirer les choses, surtout si le conseilleur persiste à vouloir vous corriger, en vous donnant des conseils que vous ne pouvez pas mettre en application, parce que cela ne correspond pas à votre niveau, à votre morphologie, ni à vos objectifs du jour. 

Examinons quelques situations de jeu : 

Le pivot inversé 

Un des défauts le plus courant pour les golfeurs débutants est le «pivot inversé», plus justement décrit comme «bascule». 

Dans un swing de golf, la bascule, c'est quand le poids d'un golfeur se déplace sur le pied avant, ou bien vers la cible, lors de la prise d’élan. 

Le joueur à tendance alors tomber vers la balle, et instinctivement il va vouloir corriger en déplaçant le poids vers l’arrière. 

L’angle d’attaque dans la balle devenant trop faible, cela conduit à un certain nombre de problèmes concernant la trajectoire donnée à la balle. 

La plupart des golfeurs qui ne peuvent pas faire de divots lors de leurs coups sur le parcours, sont trop en appui sur l’arrière. 

Ils peuvent s’en sortir quand la balle est posée sur un tee, mais ils vont difficilement réussir des coups propres sur le fairway. 

Votre partenaire du jour, qui a bien observé votre swing, et plein de bonnes intentions, vous fait remarquer que vous êtes trop en arrière lors de la prise d’élan. 

Il le sait, puisque il a lu quelque part, ou par les conseils dispensés par les pros, ou l’a entendu de ses copains du club house. 

Si vous tenez compte de ses conseils, au prochain swing, vous allez complètement manquer la balle. 

Pourquoi ? Parce que vous n’avez corrigé qu’une partie du problème. 

C’est un exemple d’un bon conseil tombé dans une oreille qui ne peut pas l’entendre, ou tout au moins le mettre en application par fragment, et surtout pas pendant un parcours. 

Vous êtes conscient de votre problème, et ce n’est pas un autre joueur à l’occasion d’un parcours où vous êtes partenaires, qui peut vous aider à le résoudre. 

Un enseignant de golf va comprendre la dynamique de votre swing, et vous aider à l’améliorer avec soin. 

La façon d’introduire un changement dans un swing est aussi importante que le changement en lui-même. 

Chaque partie du swing de golf est étroitement liée à toutes les autres parties. 

Vous ne pouvez pas isoler une des phases pour l’adapter à l’ensemble de votre swing. 

Dans cet exemple et pour continuer à prendre du plaisir sur le parcours, il aurait mieux valu se concentrer sur la rotation complète et la décontraction, sans essayer d’apporter une correction qui finalement n’a fait que compliquer l’appréciation du swing, et au bout du compte entraver la progression de notre golfeur, et également quelque peu contrarier son simple bonheur de jouer au golf ce jour-là. 

Le chemin extérieur du club : 

On considère que 75% des joueurs de golfs sont affectés par ce mal : un chemin de club trop extérieur. Le résultat est souvent un fade accentué.

Si votre partenaire du jour croit bon de vous conseiller de swinguer davantage de l’intérieur, et si vous tentez cette correction, le résultat risque cependant de n’être toujours pas au rendez-vous, il aurait fallu également corriger l’angle de la face de club pour obtenir la bonne trajectoire. 

Là encore, ce sont des corrections de swing que l’on ne peut faire qu’en travaillant au practice, et si possible avec les conseils d’un enseignant. 

Le swing trop plat : 

Matt Kuchar a l'un des swings les plus plats du PGA Tour, mais sa position au sommet de son backswing correspond parfaitement au reste de son swing. 

Matt Kuchar a l'un des swings les plus plats du PGA Tour

C’est la raison qui fait de lui un des joueurs les plus réguliers sur le Tour. 

Tout le monde n’est pas Matt Kuchar, aussi les joueurs ayant un swing trop plat ont tendance à déplacer leur corps du haut vers le bas, pour ne pas revenir trop loin de la balle. 

Ce défaut peut être corrigé, mais pas à l’instant « T » sur le parcours. Et encore un fois, l’ordre de correction de chaque étape du swing est important. 

Les problèmes de swing sont souvent la résultante de différents défauts qui ne peuvent pas être corrigés indépendamment les uns des autres, et en tout cas, pas dans n’importe quel ordre et de façon aléatoire. 

Un bon conseil au mauvais moment, devient un mauvais conseil

Nous avons tous été confrontés un jour ou l’autre à ces conseils pendant une partie de golf, venant de partenaires du jour, ou bien d’amis avec qui l’on joue régulièrement. 

Un bon conseil au mauvais moment, devient un mauvais conseil

Avec souvent pour résultat de ne faire qu’aggraver notre problème du jour, et pire, de considérer notre conseiller que comme un empêcheur de « golfer en rond »… 

Une chose est certaine, changer son swing de golf peut-être frustrant et laborieux, en nous donnant quelques fois envie d’en abandonner l’idée, et de faire avec ses défauts. 

Prenez contact avec un enseignant en qui vous pourrez faire confiance. 

Il vous aidera à réaliser un swing correct et qui correspond à vos propres capacités : le swing qui vous va bien, et que vous pourrez emporter sur le parcours, sans vous préoccuper de remettre ce swing en cause pendant une partie de golf. 

Vous pourrez ainsi vous concentrer sur votre plaisir de jouer, ou bien sur votre stratégie et vos résultats si c’est une compétition. 

Si vous estimez que vous avez vraiment un problème de swing, c’est un enseignant compétent qui vous aidera à résoudre ce problème. 

Certainement pas un partenaire occasionnel, qui ne vous proposera qu’une solution de fortune, qui peut être encore plus néfaste que votre problème initial.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1985
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.