Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Le classement mondial du golf est-il toujours pertinent ?

Luke-Donald.png 

La question mérite d'être posée : le classement mondial actuel de l'élite des golfeurs professionnel est-il toujours pertinent, quand Luke Donald termine 39ème du RBC Heritage ce week-end, et qu'il se fait dépasser à la tête du classement par Rory McIllroy, qui lui n'a pas joué ce week-end ?

Cherchez l'erreur !

Actuellement, aucun golfeur professionnel ne peut réellement dominer le haut de l’affiche du golf mondial.

Ni Luke Donald (n°1 en 2011), ni son principal challenger, Rory McIllroy (nouveau n°1 en 2012), ni Martin Kaymer, Lee Westwood, Bubba Watson (récent vainqueur du Masters d’Augusta 2012) et encore moins Tiger Woods (8ème mondial en perdition…).

Le classement actuel est-il toujours adapté à l’élite du golf mondial, quand les deux principaux protagonistes n’ont pas remporté le moindre tournoi Majeur depuis bientôt 12 mois*.

(*McIlroy a remporté l’US Open 2011)

En fait, on peut considérer que depuis la chute de Tiger Woods, aucun golfeur n’a pu prendre durablement et sans contestation possible, la 1ère place du classement mondial !

C’est à la fois, révélateur de l’importance de Tiger Woods sur le golf au cours de cette dernière décennie et d’autre part, révélateur que la tâche est particulièrement difficile.

En 2012, on peut considérer qu’il n’y a pas un golfeur capable de prendre le leadership mais plusieurs !

Mais comment fonctionne ce classement ?

Classement Official world golf ranking

Ce classement édité par http://www.officialworldgolfranking.com/ est approuvé par les 6 grands tours professionnels et les quatre tournois majeurs de golf.

A savoir le PGA Tour, l’European Tour, le Japan Golf Tour, PGA Tour Of Australasia, Sunshine Tour, Asian Tour…

Ce classement est édité chaque lundi à l’issue des tournois disputés le week-end précédent à travers le monde.

Des points sont distribués en fonction du classement final de chaque golfeur professionnel au cours de ces mêmes tournois.

La difficulté du tournoi et la qualité du champs de joueurs est pris en compte dans l’attribution des points, ainsi un tournoi majeur a nettement plus d’importance qu’un simple tournoi du Sunshine tour.

Pour définir ce fameux critère de difficulté, l’official world golf ranking se base sur la présence des 30 meilleurs joueurs du monde puis des 200 meilleurs sur un tournoi de golf !

Cette règle ne s’applique pas exactement aux 4 majeurs (Masters, US Open, British Open, PGA Championship)  qui ont fait l’objet d’une négociation particulière.

Idem pour les BMW Pga Championship ou les championnats du monde WGC qui sont mieux dotés pour refléter leurs importances dans la saison golfique.

Le classement est réalisé sur deux ans glissant ! Ce critère est très important car il explique pourquoi un golfeur comme Tiger Woods qui n’a presque pas joué en 2010 est resté longtemps en haut de l’affiche.

Une astuce de calcul permet ensuite à l’organisme qui se charge d’éditer le classement de ne prendre en compte que les 91 meilleures semaines pour chaque joueur du classement. 

Chaque joueur est ensuite classé en fonction d’une moyenne de points acquis par tournoi.

Cette moyenne est déterminée en divisant le nombre total de points récoltés par le nombre de tournois disputés sur cette période de deux ans. 

Pour figurer au classement, il faut avoir joué au moins 40 tournois sur 2 ans et par contre, on ne tient compte que d’un maximum de 52 tournois.

Les vainqueurs des Tournoi majeurs se voient attribués 100 points (60 points pour la 2e place, 40 pour la 3e, 30 pour le 4ème puis il faut enlever 1,50 point par position suivante pour un joueur qui termine le tournoi.

A savoir, les points sont réduits de 25% pour les tournois réduits à 36 trous en raison de conditions météorologiques défavorables ou d'autres raisons.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 3732
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.