Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans European Golf Tour

Le British Open 2017 peut-il nous réserver des surprises?

Le British Open 2017 peut-il nous réserver des surprises?  - Crédit photo : Mark Newcombe

Aujourd’hui jeudi 20 juillet 2017, nos champions de golf vont s’élancer tour à tour au départ de ce 146 ème British Open au Royal Birkdale. La gestion du parcours et de la météo seront les clés pour l’emporter sur le Royal Birkdale. Disputé depuis 1960, l’Open est le plus ancien championnat de golf mondial.

Découvrez nos formules d'abonnements

Royal Birkdale est un par 70, long de 7 156 mètres. Birkdale a accueilli huit British Open depuis 1954. Certains des plus grands noms du golf ont gagné ici, dont Arnold Palmer, Lee Trevino, Johnny Miller et Tom Watson.

Avant tout tournoi majeur, l'accent est mis sur les plus grands noms sur le Tour.

C'est une partie naturelle du processus de pensée, car il est juste de supposer que lorsque des joueurs comme Dustin Johnson, Rory McIlroy ou Jordan Spieth sont à leur meilleur niveau, ils trouveront un moyen de se rapprocher du sommet du classement, après quatre tours de compétition dans ce grand tournoi.

Mais même lorsque les meilleurs joueurs sont au plus haut, ou en sont proches, il y a beaucoup de variables qui peuvent avoir un impact sur les résultats d'un tournoi.

Une mauvaise mise en jeu au mauvais moment, un putt raté, une balle dans un méchant rough, ou le mauvais temps, peuvent avoir un impact sur l'ensemble du jeu et envoyer les meilleurs golfeurs dans un processus d’échec pendant une série de trous, ce qui peut ruiner leurs chances de gagner le tournoi.

Comme pour la plupart des parcours de rotation pour l’Open, la partie sera déterminée par la météo. Si c'est calme et stable, nous pourrions assister à des scores très bas. Les prévisions actuelles, cependant, sont à la pluie et au vent pendant la plus grande partie de la semaine.

theopen-day-1-1.jpg

Le champ des joueurs compte cette année 73 des 75 meilleurs golfeurs classés au monde, dirigé par Dustin Johnson, Jordan Spieth et Rory McIlroy.

Dustin Johnson arrive en tant que favori cette semaine, mais il a lutté récemment, manquant deux cuts dans ses deux derniers départs, et n’a pas joué la gagne dans un majeur depuis l’ US Open de l’année dernière.

DJ, qui a manqué le Master suite à d'une blessure au dos, après avoir raté quelques marches d’escalier, est actuellement en condition pour remporter son deuxième titre en majeur.

Dustin Johnson est suivi de John Rahm, qui a remporté l'Irish Open il y a plus d'une semaine. L'Espagnol de 22 ans est sans doute le golfeur le plus affûté et le plus cohérent du monde pour le moment. Après sa victoire à l'Irish Open, il est passé numéro 7 mondial, et il va maintenant chercher à remporter le premier majeur de sa jeune carrière.

theopen-day-1-7.jpg

Le plus incertain au niveau de sa forme parmi les joueurs de haut de tableau, pourrait être Rory McIlroy, qui vient de manquer deux cuts en Irlande et en Ecosse, et essaie désespérément de trouver son jeu. Son mariage semble avoir mobilisé toute son énergie cette année…

En dépit d'avoir manqué le cut à l'Open d’Écosse la semaine dernière, McIlroy a déclaré qu'il a vu des signes positifs dans sa mise en jeu, qui a été son talon d'Achille une grande partie de la saison.

« Je veux gagner cette semaine. Je n'ai pas besoin de gagner », a déclaré McIlroy. « Un deuxième Open ne va pas changer ma vie. Mais je veux gagner. Mais, oui, je suis toujours aussi ambitieux maintenant que quand je commençais ma carrière, sinon plus maintenant, parce que je sais ce que j’ai atteint et je sais ce que je peux réaliser. Je n'ai certainement pas perdu la faim que j'ai toujours eu ».

Justin Rose est l'un des meilleurs joueurs du monde, en ayant remporté 16 victoires professionnelles au cours de sa carrière. Cependant, cette année n'a pas été une sinécure pour l'anglais, alors qu'il occupe le 22e rang dans les points de la FedEx Cup, il n'a pas remporté de tournoi PGA cette année.

Rose a lutté avec sa précision depuis le tee de départ. Il occupe le 146e rang dans cette catégorie puisque seulement 58 pour cent de ses coups de départ atteignent le fairway, selon PGATour.com.

theopen-day-1-4jpg.jpg

Segio Garcia ne sera pas t’il pas trop distrait par son mariage en juillet ? Encore un…

Et n’est-ce pas assez peu probable qu'il puisse remporter deux majeurs en l'espace de trois mois, quand il lui a fallu près de 20 ans pour en remporter enfin un.

Cependant, Sergio à obtenu la meilleure moyenne sur l’Open britannique au cours des ces dernières années, et notamment pour ces trois dernières participations (T5, T6, T2),

et sa forme récente a continué d'être excellente avec une T2 au BMW International Open et aucun cut manqué depuis sa victoire au Masters.

Birkdale demandera des mises en jeu précises, et certains comme Phil Mickelson adaptent leur matériel en conséquence.

mickelson-the-open.jpg

Phil Mickelson modifie régulièrement son sac en fonction de ce qu'il pense pouvoir l’aider au mieux à gagner sur un parcours particulier.

Lefty a l'air cette fois de laisser de côté son driver, en faveur de deux options de bois 3, un Callaway de 16 degrés, et un GBB Epic Sub Zero de 13,5 degrés avec un shaft de 75 grammes X HZRDUS.

Alors que ces choix d'équipement ne sont en aucun cas définitifs, s'il réussit avec cette composition de club, ce ne sera pas la première fois qu'il l'aura fait pour un majeur.

Au Masters de 2006, Mickelson avait choisi de d’emporter deux drivers différents dans son sac. Cela avait bien fonctionné pour Lefty qui avait remporté sa deuxième veste verte cette semaine là.

theopen-day-1-3.jpg

On ne peut pas en dire autant pour l'US Open, alors qu'il avait choisi de ne pas emporter de driver à Torrey Pines, qui était à l'époque le plus long parcours de l'histoire du tournoi.

Cependant, avec son expérience, si Phil Mickelson cette semaine a effectivement laissé son driver à la maison, la dernière fois qu'il l'a fait, c’était à l'Open 2013 à Muirfield, où il a triomphé pour remporter sa première Claret Jug.

Ce serait assez énorme de le voir gagner l’Open cette année, après l’avoir vu perdre son duel légendaire avec Henrik Stenson, à Royal Troon il y a un an.

Le joueur local Tommy Fleetwood, qui a grandi à Southport, dispose d’un driving droit et régulier, et c’est un golfeur qui sait travailler la balle d’une façon phénoménale. Ses derniers résultats, dont sa victoire à l’Open de France, en font un des hommes en forme, au bon moment. Et s’il l’emportait ici, il rejoindrait le petit clan du top 10 mondial, ce qui ne serait pas immérité.

Rickie Fowler pourrait profiter d’un scénario idéal pour lui est si le vent souffle fort et qu’il pleut. Ses trajectoires de balle et son tempérament sont adaptés pour cela. Ses cinq derniers tournois (PGA et European Tour) incluent quatre top-10. Son comportement serein devrait être un atout cette semaine à Birkdale.

Jordan Spieth est également redoutable quand il est mis en danger par les conditions de jeu. Il a amélioré ses mises en jeu sur les fairways, et sur le green il est normalement extraordinaire.

Jason Day s’est révélé au championnat PGA 2015, où il a triomphé pour remporter son premier titre majeur. Il a poursuivi avec cinq victoires de plus entre août 2015 et mai 2016 alors qu'il était alors le numéro 1 mondial. Mais depuis, Day lutte contre les scores.

theopen-day-1-5.jpg

En 2017 et jusqu'à présent, l'Australien n'a réussi que deux Top 10 et a manqué quatre cuts.

Day a récemment déclaré que sa vie personnelle peut avoir entravé son jeu au début de cette année, sans aucun doute très perturbé par le cancer de sa mère, mais qu'il est dans une situation bien meilleure maintenant.

Si tous les grands favoris seront au départ aujourd’hui, on peut s’attendre également à des surprises à Birkdale.

Qui pouvait prévoir la semaine dernière la victoire de Bryson DeChambeau au John Deere Classic, ou celle de Cabrera Bello au Scottish Open ?

Trois joueurs Français sont au départ aujourd’hui : Alexander Levy qui a remporté le China Open en avril dernier – Mike Lorenzo-Vera qui vient de prendre une belle troisième place à l’Open de France – Matthieu Pavon tout auréolé de sa troisième place au dernier Open d’Écosse le week-end dernier.

La surprise de ce 146 ème British Open, viendra t’elle du camp français ? La réponse dimanche, pour voir celui qui soulevera la Claret Jug au Royal Birkdale.

Crédit photo : Mark Newcombe à Birkdale pour Jeudegolf.org

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 698
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeur depuis les années 90, j'ai eu la chance de faire un grand nombre de voyages golfiques en France, en Europe, ainsi qu'aux Caraïbes, pour jouer sur plus d'une centaine de parcours. J'ai partagé les parties de très bons golfeurs amateurs, et de pros. Au cours de mon expérience, j'ai été proche des professionnels du secteur, enseignants, dirigeants de golf, organisateurs de Pro-Am, architectes de golf, et sponsors.


Professionnel du monde de la communication, j'ai obtenu un premier prix pour la réalisation de sites internet de parcours de golf.
Aujourd'hui, je mets à profit mon expérience golfique sur le site jeudegolf.org en apportant ma vision sur l'évolution du golf sur près de trois décennies.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.