Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Lacoste Ladies Open de France: Le 1er tour pour Maria Hernandez

Lacoste Ladies Open de France: Le 1er tour pour Maria Hernandez

Maria Hernandez occupe seule la tête du Lacoste Ladies Open de France à l'issue du premier tour, disputé sous un soleil radieux au golf de Chantaco. Résumé du premier tour, et retour sur les origines du tournoi français événement. 

Découvrez nos formules d'abonnements

Auteur d'une carte de 65 (-5), l'Espagnole devance d'un coup un trio composé de sa compatriote Carlota Ciganda, l'Anglaise Florentyna Parker et la Marocaine Maha Haddioui. 

Isabelle Boineau, meilleure Française, est 5e à -3, tout comme la tenante du titre Azahara Muñoz. 

Sommaire de l'article sur le Lacoste Ladies Open de France 

Résumé du premier tour 

C'est une Ibère qui est en tête, mais pas forcément celle qu'on attendait. 

Si la tenante du titre Azahara Muñoz a tenu son rang (67, -3), tout comme sa compatriote Carlota Ciganda (66, -4), l'Espagnole du jour s'appelle Maria Hernandez. 

Avec une carte de 65 (-5), la joueuse de 28 ans a pris seule les commandes du tournoi. « J'ai bien tapé la balle aujourd'hui. Pourtant j'ai mal commencé avec un vilain coup au 2 qui m'a coûté un bogey, mais je me suis bien reprise au 3 en me mettant tout près du drapeau. J'ai putté de manière très solide, et au 15 je rentre un très bon putt de 12 mètres pour eagle pour couronner le tout », analyse-t-elle. 

Vainqueur en Slovaquie en 2010 pour sa première saison pro, Maria Hernandez retrouve le sommet des leaderboards après plusieurs saisons perturbées par une blessure au cou. 

La joueuse, qui comme Muñoz et Ciganda évolue principalement de l'autre côté de l'Atlantique sur le LPGA Tour, savoure le moment présent : « Je suis heureuse de jouer en Europe, surtout à Chantaco puisque ce n'est pas très loin d'où je vis, et d'avoir famille et amis à mes côtés cette semaine. » 

Un coup derrière Hernandez, Carlota Ciganda, Florentyna Parker et Maha Haddioui se partagent la 2e place. On retrouve ensuite à -3 un groupe de cinq joueuses, dans lequel figure la Marseillaise Isabelle Boineau, 25 ans, meilleure Française du jour.

Isabelle Boineau en action

Six autres Tricolores, sur les 15 engagées, ont rendu une carte dans le par (70) : Gwladys Nocera, Lucie André, Alexandra Vilatte, Cassandra Kirkland, Jade Schaeffer et l'amateur de 17 ans Marion Veysseyre.

Présentation du Lacoste Ladies Open de France

Le rendez-vous français est une étape majeure du calendrier du Ladies European Tour. Il s’agit de la 19ème manche du circuit qui en compte 24 dont 12 réellement jouées sur le sol européen.

Au départ du tournoi, nous retrouvons 78 des meilleures golfeuses européennes et internationales dont 13 invitées qui peuvent être issues du LPGA Tour comme notamment Maria Hernandez, leader du premier tour.

Le tournoi se joue sur 72 trous en stroke play, et le cut est fixé après 36 trous où seules les 50 meilleures peuvent accéder aux deux derniers tours.

Pour la victoire, en cas d’égalité, un play-off en mort subite est organisé pour départager les joueuses.

Concernant les heures de départs, les joueuses démarrent du trou numéro 1 par groupe de 3 à 8h45 pour le jeudi et le vendredi, alors que le week-end, elles ne sont plus que 2 par parties, sachant que les leaders partent en dernier autour de 13h.

La dotation est de 250 000 € pour l’ensemble des joueuses qui passeront le cut.

Côté palmarès, la France n’a plus remporté l’épreuve depuis 2004 et Stéphanie Arricau.

Disputé depuis 1984 avec une interruption entre 1990 et 1992, et en 1998, le tournoi a souvent souri aux joueuses européennes (Espagne 1 victoire, Angleterre 5 victoires, Autriche 1 victoire, Allemagne 1 victoire, Suède 2 victoires, Italie 2 victoires, Ecosse 1 victoire, Norvège 1 victoire et donc la France 5 victoires avec notamment 2 succès pour Marie-Laure de Laurenzi en 1995 et 1988).

Que s’est-il passé l’an dernier à Chantaco ?

En 2013, les françaises ont dominé la majeure partie du tournoi sans pourtant finir par l’emporter. Le dernier jour, des joueuses de l’Espagne, d’Angleterre et d’Afrique du Sud leur ont contesté la victoire, pour au final une victoire de la belle Azahara Munoz.

Munoz dompte Chantaco

Au cours du 1er tour, c’est l’anglaise Hannah Burke qui a rivalisé avec la française Joanna Klatten en ouvrant les débats avec un score de 64 pour -6 total sur le golf de Chantaco.

Le lendemain, c’est l’ancienne numéro 1 européenne, la Française, Gwladys Nocera qui s’est illustrée avec un -7 (63), le score le plus bas du tournoi pour rattraper Klatten en -10 sous le par.

Toujours à -10 sous le par le samedi pour le 3ème tour, les françaises survolaient le leaderboard, laissant espérer un succès tricolore en terres Basques. En plus de Klatten et Nocera, Valentine Derrey s’était invitée au sommet contre les Ibères Munoz et Ciganda, tout juste à -9 et -8.

Finalement, lors du dernier tour, c’est Azahara Munoz qui a eu le dernier mot avec une carte de 65 pour dépasser le trio de françaises en tête, et remporter son deuxième titre sur le circuit européen (LET). Nocera et Derrey terminant à la deuxième place dans un score total de 266 à -14.

Les trous considérés comme les plus difficiles Chantaco ont été incontestablement les trous 14, 16, et 18, tandis que le 7 a été celui où les scores ont été les plus bas.

Au cours de la semaine, les golfeuses ont réussi 19 eagles pour 256 birdies pour le seul premier tour.

Un peu d’histoire sur le Lacoste Ladies Open de France

L’histoire de l’Open de France de golf feminine est intimement liée à celle de la marque Lacoste fondée en 1933 par le joueur de tennis, René Lacoste, surnommé le crocodile, et membre de la fameuse équipe des mousquetaires.

Tout comme le tennis, le golf fait partie de l’ADN de Lacoste, de sa femme Simone Thion de la Chaume, et de leur fille, Catherine Lacoste qui a été une très grande joueuse.

Simone Thion de la Chaume s’est illustrée dans les années 20 en remportant le British Girls Amateur en 1924, et le British Ladies Amateur en 1927.

La décennie suivante, elle a aussi remporté 4 French International Ladies Championship, et 3 Open de France. A la fin de sa carrière, elle avait remporté pas moins de 13 titres nationaux.

Dans le même laps de temps, elle a contribué à la fondation du golf de Chantaco près de Saint-Jean-de-Luz, un terrain acheté par son père qu’elle a donné au golf, aujourd’hui théâtre du Lacoste Ladies Open de France.

Par la suite, ce fut autour de Catherine Lacoste de s’illustrer.

En 1967, elle a remporté l’US Open féminin amateur, et 2 ans plus tard, elle réalisa un incroyable doublé en remportant l’US Open, et le British Open féminin amateur.

Récemment, elle s’est aussi illustrée en remportant 5 fois en 6 ans comme capitaine de l’équipe senior féminine, les championnats d’Europe de golf.

De nos jours, plusieurs championnes portent les couleurs du crocodile un peu partout dans le monde : Yani Tseng, Cristie Kerr, Azahara Munoz pour perpétuer l’esprit de la marque, et de la famille.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2077
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeuse, je joue au golf en tant que loisir. J'apporte ma contribution en faveur des lectrices du site jeudegolf.org sur des sujets autour de la mode, des relations sociales, et de tout ce qui peut concerner les filles au golf !!!

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.