Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Golf féminin

Lacoste Ladies Open de France: Azahara Muñoz double la mise

Lacoste Ladies Open de France: Azahara Muñoz double la mise

Au terme d'un quatrième tour riche en suspense, Azahara Muñoz a remporté le Lacoste Ladies Open de France grâce à une magnifique charge finale, et tout comme Graeme McDowell lors de l’Alstom Open de France de la même année, l’Ibère réussit la prouesse de conserver sa couronne.

Découvrez nos formules d'abonnements

Il était écrit qu’en 2014, les vainqueurs des Open de France de golf seraient justement les tenants du titre. Après McDowell à Paris, c’est donc autour de la belle Munoz de doubler la mise à Saint-Jean-de-Luz.

L'Espagnole a devancé d'un coup sa compatriote Maria Hernandez, qui a craqué sur la fin, et la Galloise Amy Boulden, auteur d'une belle remontée. Isabelle Boineau, excellente 5ème, a fini meilleure Française après une nouvelle journée réussie. 

Sommaire de l'article consacré au dernier tour du Lacoste Ladies Open de France 2014, et à Azahara Muñoz 

Résumé du dernier tour du Lacoste Ladies Open de France

Malgré trois coups de retard à quatre trous de la fin, Azahara Muñoz a réussi l'exploit de s'imposer pour la deuxième année consécutive au golf de Chantaco.

La 15ème joueuse mondiale a profité de l'effondrement de Maria Hernandez, leader depuis le premier tour, pour produire son meilleur golf au moment décisif.

En juillet dernier, McDowell avait su profiter de l’incroyable effondrement de l’américain Kevin Stadler, pourtant dominateur sur les premiers jours du tournoi.

Même scénario trois mois plus tard, Maria Hernandez dominatrice pendant 70 trous a lâché prise au plus mauvais moment, laissant la porte ouverte à une Azahara Muñoz qui a sorti le grand jeu sur les derniers trous.

Grâce à des birdies cruciaux au 15, 17 et 18, elle devance donc d'un coup sa compatriote et la Galloise Amy Boulden. « J'ai très bien joué tout au long de la semaine, mais les putts refusaient de tomber. En arrivant au 17 je savais qu'il me fallait au moins un birdie pour espérer partir en play-off. Les putts sont enfin tombés, juste au bon moment ! » a-t-elle déclaré à l'issue de la troisième victoire de sa carrière sur le Ladies European Tour.

chantaco1.jpg

Avec une carte de 67, trois coups sous le par, Muñoz termine les quatre tours à -11. 

Après un aller sans accroc ponctué d'un birdie, Maria Hernandez a craqué sur le retour, concédant des bogeys au 10, 13 et 16 à cause d'un putting soudainement défaillant.

La peur de gagner ?

L'Espagnole doit se contenter de la deuxième place, qu'elle partage avec Amy Boulden.

La Galloise, qui dispute à 21 ans sa première saison professionnelle, a rendu un superbe 66 (-4) pour signer la meilleure performance de sa jeune carrière. 

Après ce doublé Espagnol au sommet du leaderboard, cela pose forcément la question des françaises qui jouaient à domicile, et non pas réussi à succéder à Stéphanie Arricau, dernière tricolore à avoir remporté l’Open de France féminin.

L’histoire retiendra que ce n’est pas la plus connue des bleues qui s’est illustré à Chantaco.

Isabelle Boineau, sixième samedi soir, s'est offert un 4e tour sous le par (68, -2) pour décrocher elle aussi le meilleur résultat de sa carrière.

Après un aller exceptionnel (-4), la Marseillaise a vécu un retour plus compliqué (+2). « Il faut savoir l'accepter. Je suis très heureuse d'avoir scoré sous le par les quatre jours. Je sais maintenant que j'ai le niveau, et je vais essayer de garder cette confiance pour continuer à bien jouer jusqu'à la fin de la saison », a-t-elle déclaré avec un grand sourire.

En réussite ce dimanche, Gwladys Nocera et Anne-Lise Caudal ont elles aussi intégré le top 10 du tournoi, terminant respectivement 8e et 10e.

Trois joueuses dans le top-10, un résultat plutôt satisfaisant pour un tournoi du circuit européen, à défaut d’avoir pu réellement concourir pour la victoire.

Rendez-vous l’an prochain pour mettre fin à plus de 10 ans sans victoire d’une française sur l’open national. 

Qui est vraiment Azahara Muñoz ? 

Ses amis disent d’elle qu’elle est une personne toujours souriante, heureuse, déterminée, et parfois têtue. 

Si elle pouvait apprendre deux choses, elle aimerait savoir danser extrêmement bien, et chanter dans une moindre mesure. 

chantaco6.jpg

De sa vie de golfeuse, elle aime particulièrement les voyages, et rencontrer des cultures et des personnes qu’elle n’aurait jamais pu découvrir sans cette vie de globe-trotteuse. 

Maintenant, si vous lui demandez à quel endroit, elle aimerait vraiment habiter, elle vous répondrait spontanément Bora-Bora ! 

D’un point de vue purement sportif, Azahara a découvert le golf à l’âge de 8 ans, influencée par son papa, qui continue encore à ce jour à la guider dans ses choix de carrière. 

En plus du golf, elle pratique le tennis en loisir, et assidûment un autre sport typiquement féminin, le shopping ! 

D’abord joueuse du circuit européen, elle a rapidement tenté sa chance aux USA, et d’ailleurs, elle a réussi à se qualifier dès sa première tentative, terminant cinquième du tournoi de qualification. 

Pro depuis septembre 2009, Muñoz a connu précédemment une belle carrière amateur, avec notamment une victoire au Championnat amateur de son pays en 2002, et une place de deuxième au US Women ‘s open amateur 2008.

Comme bon nombres de pros actuellement, elle a étudié aux USA pour parachever sa formation de golfeuse de haut niveau. Membre d’Arizona State, elle a enrichi son palmarès avec un British Amateur, et un titre universitaire NCAA en individuel. 

Du côté de son palmarès en équipe, elle a aussi représenté l’Europe en Solheim Cup Junior à trois reprises de 2002 à 2005. 

Dès sa première saison sur le circuit européen, elle a remporté le Madrid Masters, et pris la 40ème place du Kraft Nabisco Championship. 

L’année suivante, elle est devenue la première espagnole à être nommée Rookie de l’année avec plusieurs places d’honneurs sur le LPGA Tour. 

Dès lors, sa progression sera régulière. En 2011, elle accroche trois top-10 dont une deuxième place à Taiwan, et une huitième place au Wegmans LPGA Championship, quatrième majeur de la saison de golf féminin. 

2012 sera l’année de la consécration avec 26 tournois joués pour 22 cuts passés, et des gains supérieurs  à 1 million de dollars avec quatre top-5 accomplis. 

Mais, c’est surtout sa première victoire sur le grand tour américain qui lui a permis de se faire un nom, et de devenir par la même occasion la seule golfeuse espagnole à rentrer dans le top-20 mondial. 

2013 sera du même acabit avec à nouveau 26 tournois joués pour 21 cuts passés, et trois top-10. Ce sera aussi l’année de sa deuxième participation à une Solheim Cup pour deux victoires et deux nuls en quatre matchs. 

Azaharra-Munoz.jpg

2013, année de son premier sacre à Chantaco qu’elle a donc confirmé ce week-end avec un doublé d’autorité avec quatre parties jouées sous la barre des 67. 

Tête d’affiche de Lacoste et Ping, Azahara Muñoz est peut-être têtue, mais c’est assurément l’une des figures qui font du bien au golf féminin. Souriante, élégante, et bonne joueuse, son point fort sur le parcours est essentiellement sa capacité à être régulière du tee au green. 

Avec 74% de greens en régulation sur le LPGA Tour, elle se classe parmi les huit meilleures joueuses du tour pour cette statistique décisive quand il s’agit de jouer sous le par. 

C’est le parfait exemple de la joueuse consistante qui n’est pas la meilleure pour la distance au drive (231 mètres en moyenne), ni même la plus précise (74% de fairways touchés), mais qui ramène toujours de bonnes cartes (moyenne de score 70,47) du fait d’un jeu globalement sans grandes failles, ce qu’elle a encore démontré ce week-end.

Pilier de l'Equipe d'Espagne de golf féminin, Muñoz est promise à un bel avenir sur les terrains de golf d'Europe, et du monde entier.

Crédit photo : De notre envoyé spécial à Chantaco Alexandre d'Incau

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2002
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeuse, je joue au golf en tant que loisir. J'apporte ma contribution en faveur des lectrices du site jeudegolf.org sur des sujets autour de la mode, des relations sociales, et de tout ce qui peut concerner les filles au golf !!!

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.