Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

Labo Golf: Vos hanches sont-elles bien en lignes avec votre cible ?

Labo Golf: Vos hanches sont-elles bien en lignes avec votre cible ?

A l’occasion de recherches sur ce qui peut concrètement et simplement aider un amateur pour mieux jouer au golf, j’ai expérimenté un accessoire très commun et très utile : le bâton d’alignement ou stick alignement. Lors d’un précédent sujet, notre coach, Michel Delbos s’en était servi pour illustrer la qualité de la rotation, et du facteur X. Dans mon cas, j’ai fait une autre découverte sur mon swing. Je dirai même que j’ai une sorte de révélation ! 

Découvrez nos formules d'abonnements

Quand on est débutant au golf, toute la mécanique du swing est importante, et tout paraît compliqué à mettre en œuvre. Quand on progresse, les acquis permettent d’aller explorer des pistes plus étroites, et même des détails.

En réalité, un swing de golf est quelque chose d’assez calibré.  Il y a différentes routes pour aller à Rome, mais disons qu’un swing de golf obéit toujours à des paramètres mécaniques définis.

Pas besoin d’être pro pour admettre ce principe.

Si le cadre de fonctionnement est posé pour tout le monde, pro et amateurs, bien entendu, il y a toujours une marge d’adaptation que l’on pourrait appeler sa « petite touche personnelle ».

Cette petite touche ayant des conséquences plus ou moins importantes sur le résultat final.

Si Jim Furyk a créé les conditions d’un swing atypique avec « sa petite touche personnelle », il s’en est suffisamment bien accommodé pour gagner plusieurs millions de dollars sur le tour professionnel.

Si involontairement, j’ai créé « ma propre touche personnelle » en créant une immense boucle inutile entre le backswing et le downswing, quand je ne joue pas bien, le pire qui puisse m’arriver est de ne pas jouer dans la zone tampon.

Chacun ses problèmes de dollars !

furyk-golfeur.JPG 

Toujours est-il qu’en testant un exercice mettant en jeu de simples bâtons d’alignements (sticks) que l’on peut acheter sur Internet pour une vingtaine d’euros, j’ai découvert que je n’alignais pas naturellement mes hanches en direction de la cible !

sticks.JPG 

D’où le titre de cet article…Et vous ? Etes-vous certains que vos hanches sont bien en lignes avec votre cible ?

En plaçant un stick le long de ma ceinture, glissé dans les sangles de mon pantalon, puis en prenant ma posture classique à l’adresse, j’ai pu constater d’un seul coup d’œil que ma hanche gauche était légèrement décalée en arrière par rapport à la hanche droite.

alignement.JPG 

Attention, je ne parle pas d’un décalage de plus d’un demi ou d’un centimètre maximum. J’imagine que j’aurai remarqué un tel écart avant de joueur au golf, ne serait-ce qu’en marchant dans la rue…

Ce petit décalage au niveau de mes hanches me rappelle le sujet concernant BeAthletik, et la phase exploratoire qui consistait à faire l’analyse de mon état de santé physique.

Etat très mauvais car comme beaucoup de personnes qui travaillent, je passe une grande partie de mon temps assis derrière un clavier d’ordinateur, avec des conséquences sur mon fessier, mon dos, etc.

Rien d’étonnant à ce qu’à force, mon corps subisse des contraintes qui changent certains alignements imperceptibles pour un novice comme moi, mais visible pour un ostéopathe.

Toujours est-il que ce petit écart est en fait à l’origine d’un gros écart de trajectoire de balle à la cible !

En suivant la ligne imaginaire qui part du stick, l’orientation à la cible de ma hanche gauche ou plutôt l’alignement de mes hanches était franchement à gauche de la cible de plusieurs mètres.

Et plus votre cible est éloignée, et plus cet écart est logiquement conséquent.

C’est tout simplement cet élément que je voulais illustrer dans ce sujet.

Ainsi, il suffit de porter un stick sur sa ceinture pour contrôler en quelques secondes un alignement correcte des hanches à la cible.

Et si ce n’est pas le cas, il suffit d’un léger mouvement du bassin pour rétablir la ligne.

Le diagnostic et la solution sont à la portée de tous les golfeurs.

J’imagine que même un très bon joueur peut avoir de temps en temps besoin de vérifier cet alignement des hanches à la cible, coordonnée avec l’alignement des épaules.

Tous les pros de golf ont coutume de dire que la phase de mise en place, et d’adresse est déterminante pour tout ce qui va se passer ensuite pendant le swing.

Encore un exemple probant !

Dans mon cas, ce léger décalage de la hanche gauche (je suis droitier) entraine un autre décalage d’alignement, car sous mes yeux, je suis plus naturellement et facilement capable d’aligner mes épaules dans la direction de la cible.

Quel golfeur pourrait bien jouer avec des épaules alignées à la cible, et des hanches qu’ils ne le sont pas ?

Conséquence, j’ai favorisé inconsciemment les conditions d’une face de club qui sort à droite de ma ligne d’objectif avant l’impact.

Comme beaucoup de golfeurs, avec le temps, j’ai développé un « propre bricolage maison » pour en rattraper les effets ou conséquences induites, mais sans jamais avoir conscience de l’origine exacte du problème.

Et là vous pouvez imaginer toute sorte de causes ? Chemin de club, relâchement dans la zone d’impact, mauvaise répartition des appuis….

Pourtant, la véritable cause est à la fois plus simple, plus directe, et avant même que j’ai commencé à bouger quoi que ce soit !

Une face de club qui fait partir la balle à droite ! Vous pouvez faire tout ce que vous voulez pour corriger, et au mieux comme moi du draw…c’est toujours une balle qui part à droite.

Et quand vous n’êtes pas en mesure de faire votre rattrapage maison, c’est une balle qui part en push à droite avec les conséquences que je vous laisse imaginer.

Par un simple contrôle de l’alignement de vos hanches à la cible, et conforme à l’alignement de vos épaules, je prétends que n’importe quel golfeur amateur, débutant ou expérimenté peut obtenir un gain non-négligeable en termes de qualité d’impact.

Comme les moniteurs le disent toujours, la qualité du set-up est déterminante pour la suite !

Regardez le temps que passent les joueurs du tour à peaufiner leur set-up avant de taper un coup de golf.

Si je devais faire pareil sur mon parcours de golf local, déjà qu’on est limite de prendre des balles sur la tête…

Si je devais vraiment prendre 45 secondes pour ajuster mon geste à chaque fois, je me ferais insulter par les joueurs derrière moi. Mais c’est un autre sujet ! On parle souvent de jeu lent mais rarement de jeu précipité !

Cette problématique des hanches doit donc dans l’idéal être réglée avant le parcours, pour devenir naturelle. Ce n’est pas quelque chose d’invraisemblable à condition d’en avoir conscience…

Constater la qualité de sa rotation avec des sticks d’alignements

Déjà abordé dans un précédent sujet, ci-dessous de nouveaux clichés qui permettent d’examiner la qualité de la rotation chez un pro, et ce qui se met en fonctionnement du set-up jusqu’au follow-through.

Les sticks ne sont pas seulement utiles au fait de contrôler la ligne des hanches ou des épaules.

1setup.JPG 

Ils peuvent servir à constater la qualité de votre set-up, et surtout de votre rotation.

Sur la photo ci-dessus, Michel Delbos aligne les hanches et les épaules dans la même direction, même si le stick fixé aux épaules pointe vers le ciel, en suivant la ligne naturelle imposée par l’épaule gauche légèrement plus haute que celle de droite.

2takeaway.JPG 

Au takeaway, les sticks permettent de constater le décalage de rotation entre les épaules, et les hanches qui commence à s’accentuer.

3montee.JPG 

Au sommet du backswing, les hanches ont un peu pivoté alors que les épaules ont complètement pivoté.

Le poids du corps est par ailleurs porté sur la jambe droite.

4declenchement.JPG 

Dans la phase de downswing, les épaules rattrapent les hanches, et notez à quel point, tout est aligné (club, hanches, épaules).

5zone-impact.JPG 

A l’impact, le côté gauche est clairement au-dessus de la balle, les hanches, et les épaules ont tourné au-delà de la ligne de cible tandis que le club arrive square à la balle.

(Pour les besoins de la photo, ces séquences ont été prises à l’arrêt)

6post-impact.JPG 

Après l’impact, et avant de remonter le club, les hanches sont strictement faces à la cible, les épaules recommencent à prendre de l’avance dans la rotation.

Le poids du corps est à gauche avec l’extension de la jambe gauche déjà vu sur le plan précédent.

7follow.JPG 

A la conclusion du geste, les épaules sont alignées à la cible, pas les hanches. Le poids du corps est vers l’avant.

En conclusion, les sticks peuvent être employés dans beaucoup d’applications. Celle que je vous ai présenté, n’est qu’une possibilité parmi d’autres.

Remerciements à Michel Delbos pour son concours dans la rédaction de ce sujet, et des prises de vues.

Michel vous propose régulièrement des stages de golf en France ou à l’étranger. Vous pouvez le contacter sur objectif-golf69.com

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1806
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.