Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Actus marques

La nouvelle gamme XXIO9 arrive en Europe! Qu’est-ce qui va changer?

La nouvelle gamme XXIO9 arrive en Europe! Qu’est-ce qui va changer?

La marque japonaise, leader en Asie s’implante en France depuis quelques saisons, et à un rythme très soutenu. Cette gamme de clubs très haut de gamme revendique un processus de fabrication long, et une technologie éprouvée pour justifier chaque nouvelle sortie de clubs. Découvrez ce que vous réservent les ingénieurs pour la nouvelle gamme XXIO9, et quels sont les principes technologiques fondamentaux de cette marque à part dans le paysage golfique…

Découvrez nos formules d'abonnements

XXIO : L’exigence comme leitmotiv ?

Depuis son lancement pour l’an 2000, XXIO a particulièrement été vigilante à toujours proposer une version de clubs de golf nettement améliorée par rapport à la précédente.

Le marché japonais qui représente le deuxième plus gros potentiel mondial avec 15 millions de joueurs et joueuses diffère du marché américain, notamment au niveau des attentes.

Si les 25 millions de golfeurs de l’Oncle Sam suivent assidument les performances des golfeurs américains sur le tour, et en particulier, ce qu’ils jouent….d’où les fameuses rubriques « What’s in the bag ? », les japonais n’y apportent aucune importance pour privilégier au contraire, la performance pure du matériel, plus que celle des joueurs.

Sans doute que le PGA Tour ne parle pas aux japonais qui n’ont pas beaucoup de joueurs sur ce circuit (les choses commencent à changer), ainsi, le fait que Matsuyama joue tel ou tel club ne les influence pas, alors qu’au contraire, ils attachent plus d’importance à la tradition de fabrication des clubs de golf, qui quelque part sont des héritiers de l’artisanat du Katana, célèbre lame des Samouraïs.

Mizuno, Srixon, Miura, XXIO et d’autres sont vantées pour la qualité de leurs forges, et leurs précisions.

Si Mizuno, et Srixon se sont largement internationalisées et démocratisées, des marques comme Miura ou XXIO sont focalisées sur la production en petites séries de clubs très haute précisions, d’où un coût significatif.

XXIO bénéficiant de l’appui du groupe SRI (Srixon, Cleveland, Miyazaki et XXIO) a connu un essor phénoménal au Japon, pour devenir la marque la plus vendue depuis 16 ans selon le panéliste YANO qui comptabilise les ventes de bois, et de fers.

A l’origine de ce succès, la volonté farouche des dirigeants de ne sortir une nouvelle version que lorsqu’il était acquis qu’elle proposerait sans l’ombre d’un doute, un bénéfice réel par rapport à la version précédente, ce qui de l’aveu de Lionel Caron, patron des ventes en Europe du Sud a parfois forcé la décision de repousser la sortie d’une gamme sur les huit qui ont déjà été mises sur le marché depuis 2000.

C’est le leitmotiv XXIO sur un marché haut de gamme qui ne souffre pas de l’à peu près…

Pour fabriquer un produit haut de gamme dans un monde où toutes les marques affirment proposer des clubs élaborés, XXIO s’appuie sur au moins 3 piliers :

  • Une usine de pointe avec des méthodes de productions parmi les plus poussées (comprenez pas de délocalisation de l’usine de montage en Chine ou au Vietnam)
  • Un département recherche et développement qui n’est pas soumis à la pression de sortir une nouvelle ligne de produits tous les six mois.
  • Et enfin, et c’est peut-être le plus important, l’usage de matériaux innovants, et de qualité supérieure. C’est sans doute, ce troisième paramètre qui contribue le plus au différentiel de prix entre une gamme du marché « classique », et une gamme du marché « haut de gamme ».

Pour XXIO, l’objectif est de fournir un club qui apporte de la distance, de la tolérance, et un son très particulier…

Pour notre consultant matériel, Clément Morelle, cette marque apporte indéniablement un plus, et tous ses clients qui ont découvert la marque au cours d’un fitting ces 24 derniers mois en ont été ravis. Il ne tarit pas d’éloges au sujet de ces produits.

De notre point de vue, XXIO est clairement typé senior surtout parce que le credo de la marque est de proposer plus de facilité pour produire de la distance, problématique qui ne se pose pas encore trop pour un junior.

Une nouvelle innovation ou un pari technologique osé

Dans cette logique, la nouvelle série XXIO9 présente une nouvelle argumentation technologique qui nous semble innovante, et pour tout vous dire, nous a semblé en première lecture, assez risqué de la part d’une marque.

Technologiquement parlant, il s’agit de maintenir vos poignets plus armés et plus longtemps sans que vous ayez à changer votre swing pour justement modifier la trajectoire de la tête dans le plan bas du swing !

Une telle modification pourrait vous faire gagner de la vitesse de tête de club afin de gagner près de 5 mètres avec le driver XXIO9 par rapport au XXIO8, et sachant que ce principe se retrouve sur toute la gamme, du driver, aux bois, hybrides, et fers !

Concrètement, pour gagner 5 mètres au drive, il faut un peu moins d’un mph de gain en vitesse de swing ! Au moment où nous aurons accès aux produits de tests, ce sera assez facile à vérifier.

En attendant, nous avons voulu en apprendre davantage.

XXIO prétend avoir eu recours à de super-ordinateurs, et à l’analyse de milliers de swings pour capturer l’essence de ce qui fait un bon coup, le mouvement du shaft, et finalement le chemin de la tête de club.

Si vous prenez un swing de golf au moment clé où il fait subir un maximum de torsion au club (à savoir au début de la descente), vous savez que plus vous arrivez à lui faire supporter rapidement une torsion, et plus la vitesse de swing va être élevée.

En prenant l’exemple d’un patineur de vitesse, vous remarquez que plus il déplace ses bras loin de son corps, et plus il ralentit alors qu’à contrario, quand il rapproche ses bras près de son corps, il accélère.

iceskater.jpg

Pour les ingénieurs nippons, c’est exactement le principe qu’ils ont voulu reproduire avec la gamme XXIO9.

En réduisant le SWING MOI (moment d’inertie), ils prétendent avoir été en mesure de créer un club plus facile à manier.

Pour ce faire, ils ont développé un shaft ultra-léger avec un point d’équilibre ultra-élevé.

En déplaçant le point d’équilibre du shaft vers le haut, le golfeur pourra reproduire le mouvement du patineur de vitesse quand il rapproche ses bras du corps, et donc augmenter la vitesse de swing.

Ceci dit, cela nous ouvre une question sur la dispersion…

Un point d’équilibre du shaft plus haut peut engendrer une plus grande distorsion d’une plus grande partie basse du shaft, et de la tête à l’impact.

Comment XXIO va accompagner le gain de vitesse par un contrôle accru ?

La réponse semble être la force centrifuge exercée sur le club.

Ci-dessous, un graphique qui permet de mieux comprendre ce qui est avancé par XXIO.

Décomposons le downswing en deux parties :

Décomposons le downswing en deux parties

Première partie du downswing avec un club XXIO9 par rapport à un club XXIO8

  1. Au moment de la transition, la traînée de la tête est un peu plus longue.
  2. Le chemin de la tête passe plus près du corps réduisant le rayon de rotation.
  3. La vitesse de déplacement des bras augmente.

Deuxième partie du downswing

  1. La force centrifuge qui agit sur le club est plus forte.
  2. L’action des poignets est plus rapide.
  3. La vitesse de tête de club s’accroit instantanément

Explication concernant la Dual Speed Technology

La gamme XXIO9 reprendra à son compte, la Dual Speed Technology déjà employée par le passé.

Le fait que le point d’équilibre du shaft soit plus élevé permet aux ingénieurs de mettre plus de poids dans la tête du club, le tout sans augmenter le poids global du club.

Résultat : Plus de transfert d’énergie du club à la balle sans avoir besoin d’alourdir le club, et le rendre moins maniable.

Toutefois, sur cet argument, comme l’explique Alexandre d’Incau dans ses articles sur le fitting, tout le monde ne réagit pas de la même manière par rapport aux poids d’un club.

Pour certains, un club plus léger va favoriser l’accélération, et par contre, pour d’autres, cela va enlever de l’accélération.

En théorie, les seniors préfèrent manier des clubs plus légers. Nous en revenons à la cible de XXIO…

Vous l’aurez sans doute détecté…le nouveau shaft MP-900 en carbone développé par XXIO est en fait l’élément clé de la nouvelle offre de la marque.

shaft-carbone.jpg

Comme vous pouvez le constater, XXIO parle assez peu de la tête en elle-même, bien qu’elle argumente sur le chemin emprunté par la tête pendant le swing.

Le MP-900 est en fait encore plus léger par rapport aux shafts précédents, et avec un point d’équilibre (balance point) très près du grip.

Pour y parvenir, les ingénieurs ont employé de nouveaux matériaux comme le Toray T1100G (une fibre de carbone initialement développée pour l’aéronautique et l’aérospatiale), le Toray T700G et des fibres en polymères NanoAlloy.

C’est l’emploi combiné de ces nouveaux matériaux qui a permis un gain de deux grammes sur le shaft, et le fait de remonter le point d’équilibre de 20 millimètres vers le grip.

Le shaft allégé, il fallait tout de même assurer sa résistance.

Pour cela, XXIO a mis au point une structure dite en sandwich qui avec deux couches de fibres carbones enroulées de manière perpendiculaires à l’axe du shaft sur les extérieurs encerclent les autres couches internes du shaft. C’est ce qui permet de combiner légèreté et résistance.

Puisque la couche la plus externe et la couche interne du manche sont celles qui reçoivent le plus de force pendant le swing, les ingénieurs ont appliqué des couches cerclées à ces pièces pour leur offrir davantage de résistance. La structure est un système intercalé par cerclages concentriques uniques qui est en cours d'homologation.

XXIO ne se contente pas d’assembler

En réalisant aussi bien la tête que le shaft, XXIO maîtrise 100% de sa production, et c’est aussi ce qui fait la distinction par rapport à d’autres marques qui ont, soit délocalisées en Chine, soit sous-traitées à d’autres marques la production des shafts.

Un des avantages de faire partie d’un groupe comme SRI qui possède plusieurs usines dont Miyazaki, une usine de pointe en matière de shaft.

Un mot sur la série de fers à laquelle nous consacrerons une pleine page comme pour les autres produits de la gamme, ces têtes ont été construites à partir de l’assemblage de cinq pièces dont une face en titane.

La gamme complète va arriver en magasin en France à compter de mi-décembre 2015.

XXIO entend continuer sa stratégie vouée à la qualité en ne distribuant pas ses clubs via Internet, mais seulement via des magasins qui sont engagés dans un processus de fitting qualitatif pour offrir aux consommateurs la meilleure expérience possible.

Force est de constater que cette stratégie semble porter ses fruits…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2184
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.