Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

L’industrie du golf face au problème des contrefaçons de clubs !

La face cachée de l'industrie du golf : la contrefaçon !

On estime qu’aux États-Unis, 24% des golfeurs américains pourraient avoir acheté ou utilisé au moins une fois un club de golf contrefait ! Dans le jargon, on appelle ça un « fake » ou un faux-club de golf, sorte de copie d’un produit de marque.

En France, il semblerait que le phénomène soit moins important, mais des révélations récentes sur une affaire en cours dans le monde du clubmaking, nous laisse penser que le phénomène pourrait bien arriver très prochainement dans l’hexagone.

Récemment, EPON Golf, une marque japonaise très connue par les professionnels du clubmaking et du clubfitting a été obligé de rétablir la vérité sur des stocks de produits vendus sans son accord.

L’affaire prend de l’ampleur, à tel point qu’Hirotaka Niimi, le patron de la société SOSAN Co Ltd, qui distribue la marque EPON dans le monde, a dû publier un communiqué concernant plusieurs produits incriminés par de la contrefaçon.

Dans son message, Mr Niimi affirme qu’un produit appelé « Epon Ginux Forged » serait tout simplement un faux, car jamais produit par la marque EPON.

Il semblerait que des produits, pourtant affublé du logo EPON, aient été en fait fabriqués en Chine sans autorisations.

Sans aller plus loin dans le développement de cette affaire, on comprend bien que la France va bientôt être touchée par le phénomène des clubs de golf contrefaits !

Aux Etats-Unis, le problème des clubs de golf contrefaits est pris très au sérieux !

Outre-Atlantique, on estime que le préjudice subi par les marques de matériel de golf se chiffre plusieurs millions de dollars chaque année.

Ce problème a pris une telle ampleur que les fabricants ont pris l’initiative de créer un groupe de lutte contre la contrefaçon en 2004, regroupant la plupart des grandes marques comme Callaway, Odissey, TaylorMade, adidas Golf, Ashworth, PING, Cleveland Golf, Srixon, Never Compromise et Acushnet dont les marques sont Titleist, FootJoy et Scotty Cameron.

Association des fabricants pour lutter contre la contrefaçon

Le but de cette association est de protéger les consommateurs contre les dangers de cette industrie parallèle.

Quand on interroge un clubmaker professionnel sur les dangers d’un club de golf contrefait, celui-ci nous explique qu’un faux club de golf peut avoir une apparence très proche d’un véritable club de marque.

Cependant, les performances et les sensations du joueur au moment de frapper la balle peuvent être dramatiquement mauvaises ! Par exemple, au moment de l'impact, le golfeur peut ressentir des vibrations inhabituelles.

C’est bien pour cela que les fabricants ont tout intérêt protéger les golfeurs.

Comment lutter contre la contrefaçon dans le domaine du matériel de golf ?

Les fabricants ont d’abord imaginé deux grands axes de travail : l’éducation et la répression.

Répression…comment ? contre qui ?

Savoir trouver le vrai du faux !En 2010, on estime que sur les 2 millions de clubs contrefaits chaque année aux USA, la justice n’a pu en saisir que 25,000 unités.

(La valeur estimé des clubs saisis se montait tout de même à plus d’un million de dollars)

Le problème, c’est qu’il reste en circulation encore trop de clubs de golf contrefaits pour parler d'une mesure efficace.

Sans oublier que le marché de la contrefaçon dans le golf ne touche pas que les clubs de golf mais aussi les gants, les balles, les accessoires, etc.

Enfin, même question concernant l’efficacité d’une politique d’éducation ou de formation des golfeurs dans leurs achats de matériel de golf, qui là-aussi semble laisser circonspects..

Quel message faire passer aux golfeurs ? Acheter des clubs contrefaits, c’est mal ! Un peu léger pour être vraiment efficace…

Et c’est ainsi que depuis 2004, le problème n’a cessé de prendre de l’ampleur sur l’un des plus gros marché de vente de matériel de golf dans le monde.

La France a été sans doute épargné par le phénomène, du fait de la qualité des réseaux de distribution, qui n’ont pas laissé passer de telles pratiques, mais aussi, parce que la taille de notre marché national n’intéressait pas encore les auteurs de contrefaçon.

Comment être sûr de ne pas acheter du matériel de golf contrefait ?

Pour lutter efficacement contre la contrefaçon de matériel de golf, il faut sans doute publier une liste de sites Internet et revendeurs, qui ont été condamnés par la justice pour contrefaçon, tout en mettant à jour cette liste le plus régulièrement possible.

En effet, sur Internet, ce type de revendeurs a vite fait de fermer un site, puis d’en rouvrir un autre pour continuer illégalement son activité.

Le marché de l’occasion ou de la fausse occasion !

Le principal problème concernant la lutte contre les contrefaçons est l’utilisation des sites d’annonces en ligne comme mode de distribution.

Car en réalité, s’il est impossible d’acheter de faux clubs de golf en magasins ou dans un Pro-shop, le problème se pose surtout sur le marché de l’occasion, et donc ces sites de petites annonces, qui permettent à des marchands d’ouvrir des boutiques en ligne ou plus sournoisement d’utiliser des faux profils de particuliers.

Attention aux sites de petites annonces, quand on achète des clubs de golf

En fait, pour un golfeur qui souhaite acheter du matériel en toute tranquillité, mieux vaut faire confiance aux acteurs les plus importants du marché type US Golf, GolfPlus, etc.

Pour régler définitivement le problème, on imagine que les fabricants vont généraliser des systèmes de code-barres sur leurs clubs, afin d’identifier avec certitude la provenance du club.

Préconisations pour être sûr de ne pas acheter un club de golf contrefait :

  1. Sur un site de petites annonces, n'achetez un club de golf qu'à une personne ayant reçu des évaluations positives d'autres acheteurs.

  2. Demandez le numéro de série des clubs de golf que vous allez acheter sur Internet.

  3. Demandes des photos supplémentaires pour vérifier l'état des clubs de golf.

  4. Pour justifier un prix plus bas, le vendeur va souvent utiliser des arguments du type "gagner à une loterie", "acheter en lot" ou "reçu comme cadeau"...

  5. Attention aux revendeurs qui vous propose tout un set de clubs, du driver au putter, c'est souvent un signe de contrefaçon.

  6. Le test du "Magnet" : quand vous recevez un club dont le manche est censé être en titane. Testez un magnet dessus ! Si le magnet accroche au club, c'est que c'est vraiment un club en titane, sinon...

  7. Souvent sur un club contrefait, on retrouve trop de colle autour de la bague qui fixe la tête au manche du club.

  8. Si vous avez un doute, contactez le fabricant !

En conclusion, golfeurs, gardez-vous d’acheter du matériel de golf sur des sites de petites annonces sans avoir pris d’importantes précautions…

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 4788
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.