Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Accessoires Golf

L’analyseur Z swing proposé par Srixon et Swingbyte

L’analyseur Z swing proposé par Srixon et Swingbyte

Quelques mois après la sortie de l’application d’analyse de wedges développée en partenariat entre Swingbyte et Cleveland, les deux entreprises poursuivent leur aventure commune au travers d’une nouvelle application pour vous aider à déterminer le bon choix de club, mais cette fois, il s’agit du driver et des fers.

Découvrez nos formules d'abonnements

L’outil destiné aux wedges avait pour objet d’aider les vendeurs à vous fitter, en vous permettant de choisir les bons wedges.

Très souvent, voir systématiquement, les amateurs…nous ne savons pas réellement avec certitude ce que nous devons acheter comme sandwedges, soit en terme de rebond, soit en terme de loft…

Le fait d’associer un radar de mesure qui se fixe directement sur le club à la base de données et d’analyses des clubs proposés par Cleveland permettait justement de proposer un choix pertinent à chaque golfeur, tenant compte de la réalité de leurs swings dans les situations d’approches.

Pour l’avoir testé, c’est très utile et très efficace.

Cette fois, toujours en collaboration avec le groupe japonais SRI, c’est Srixon qui apporte sa collaboration à Swingbyte afin d’équiper les magasins qui présentent l’ensemble des séries Z, avec un nouvel outil pour déterminer les principales caractéristiques de swing des amateurs.

Cet outil n’a pas vocation à remplacer une session de fitting.

En revanche, il peut permettre de gagner du temps, et fournir des indications en préambule à un fitting plus poussé.

Car, précision importante, cet outil n’est pas en distribution libre pour les amateurs.

Il s’agit d’un service additionnel proposé par Srixon à ses revendeurs dans le but de les aider à déterminer le type de produits Srixon qui sera adapté au joueur.

swingbyte_20160114-161958_1.JPG 

Toutefois, tout le monde peut librement télécharger les applications sur itunes….à condition d’avoir une tablette iPad. Un iphone ne suffit pas !

Nous avons essayé, et impossible de trouver l’application à un autre endroit.

Une fois trouvé, et téléchargé (3 bonnes minutes), vous êtes invité à ouvrir un compte auprès de Swingbyte, le fournisseur du capteur qui se fixe sur le manche d’un club, et qui pour l’analyseur Z swing va se fixer sur un club fourni par Srixon, un driver pour l’occasion peint intégralement en rouge !

Passé l’inscription, le jeu peut commencer…pardon le fitting peut commencer pour calculer son swing action score.

Il est indispensable de taper une balle. Le test ne fonctionne pas à vide…au contraire, il faut réaliser un swing complet et à vitesse normale (maximum si possible) pour déterminer si vous êtes plutôt driver Z355 et à la recherche d’une consistance la plus élevé possible, ou Z545 pour trouver un mix entre distance et tolérance ou enfin Z745 pour favoriser distance et travail de balle.

En réalisant plusieurs coups, vous pouvez obtenir une moyenne, et c’est cette moyenne qui établit sur une échelle de valeurs entre les trois drivers, permettra au fitter de visualiser le type de driver qui vous sera adapté.

driver-srixon.JPG

Pour un golfeur qui voudrait néanmoins ne pas passer par un magasin, il est toujours possible d’acquérir un Swingbyte au prix de 169 euros sur Amazon.

Comment Srixon et Swingbyte déterminent ce fameux Swing Action Score déterminant pour votre choix de club ?

Voulant se démarquer d’un launch monitor, radar qui va analyser les données de vol de la balle, le swingbyte qui lui est fixé sur le manche du club va se concentrer sur le swing plus que la balle en elle-même.

Les données qui seront traitées sont les suivantes : chemin de club, tempo, plan de swing, création de retard, position de la main, angle d’attaque, efficacité, angle du shaft, position d’impact, et vitesse du club.

Plus vous serez régulier et performant sur tous ces critères, et plus la note de swing sera élevée.

Par exemple, pour une note de 7.4, l’application vous recommandera un driver Z745 en shaft Stiff de loft 10,5 degrés.

De même que cette note engendrera la recommandation d’une série de fers Srixon Z745 toujours en shaft stiff considérant que votre analyse de swing vaut aussi bien pour le driver que pour les fers, à l’exception des wedges.

L’application va encore plus loin en proposant en plus une recommandation pour la composition du sac.

Dans notre exemple, la recommandation fait état d’un driver, d’un bois de parcours, et une série allant du fer 3 au pitch pour laisser la place à deux wedges et un putter.

Enfin, l’application propose les grands basiques du système swingbyte, à savoir la reproduction en 3D et sous différents angles de votre swing pour vérifier le chemin de club après ¼ de swing, ½ de swing, et au sommet de la montée pour ce qui concerne le backswing, et bien entendu l’intégralité du downswing jusqu’à l’impact.

Il est possible de comparer son chemin de club à celui d’un pro moyen.

Comment Srixon et Swingbyte déterminent ce fameux Swing Action Score déterminant pour votre choix de club ? 

L’avis de la rédaction :

Utile, pour avoir un avis éclair.

Evidemment, nombre d’entre vous auraient préféré que l’application ne se limite pas à la recommandation de clubs Srixon.

Ceci dit, il n’est pas très compliqué de trouver l’équivalent à partir du moment où l’application vous indique un driver plutôt exigeant ou plutôt tolérant, ou bien une série de fers de type lames ou cavity back.

Par rapport à un outil type ZEPP, de notre point de vue, il n’y a pas photo, nous préférons largement ZEPP au swingbyte dans une utilisation d'aide à l'entraînement.

Zepp donne plus d’informations notamment sur ce qui se passe après l’impact, et n’est pas négligeable.

En revanche, Zepp ne vous donne pas une indication du type de clubs à jouer…

Seule remarque, pour l'avoir testé et fait tester par une femme...Si pour un homme, le système donne un résultat juste, en revanche, l'outil n'est pas prévu pour les swings féminins. Ainsi, dans sa recommandation pour une golfeuse, le système propose un shaft regular alors qu'il devrait proposer au maximum un shaft lady.

Zepp et Swingbyte sont presque complémentaires. Comme l'un est fixé sur le gant, et l'autre sur le shaft. Le premier est plus précis pour tout ce qui touche au plan des mains, et l'autre, plus précis pour ce qui touche au shaft.

Concernant le fitting, cet outil n’a pas la prétention de remplacer le clubfitter, seulement de lui faire gagner du temps.

D’un point de vue fonctionnel, on peut très bien imaginer le clubfitter vous demander de taper quelques coups avec cet outil, se faire une première idée du type de clubs à proposer, du type de shaft, puis vous faire essayer les clubs les plus approchants à l’aide d’un launch monitor comme c’est déjà le cas dans un magasin US Golf* ou chez un clubfitter/clubmaker comme Loïc Monchalin*.

*Cités car équipes avec l’analyseur de swing Z Srixon et munis de launch monitor.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1969
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Fondateur du site www.jeudegolf.org en juillet 2010, découvre le golf à l'âge de 10 ans au travers d'une première expérience de caddy en Angleterre (Golf d'Uckfield/Essex) en 1985. Golfeur amateur depuis les années 90, d'abord en région parisienne, puis depuis 2005 en région lyonnaise.


Journaliste professionnel sur le golf, co-auteur du livre Tiger Woods, l'homme aux deux visages aux éditions SOLAR en septembre 2018.


Dans ce cadre est intervenu sur la Matinale de RTL dans la rubrique 3 minutes pour comprendre animée par Yves Calvi, et sur un reportage réalisé par la direction des sports de M6 pour le magazine du 12.45 du samedi 29 septembre.


Se déplace chaque année aux Etats-Unis pour interviewer les principaux acteurs de la filière Golf, aux sièges des marques en Californie ou au PGA Merchandise Show à Orlando.

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.