Plus de 5000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...
Posté par le dans Voyages golf

Jouer au golf en Suède: Ce qu’il faut savoir

Jouer au golf en Suède: Ce qu’il faut savoir

Profitons de l’étape suédoise de l’European Tour, le Nordea Masters, pour faire point sur l’activité golf du pays scandinave le plus dévoué à notre sport , et même troisième puissance européenne en nombre de licenciés ! Parkbana ou Skogsbana, découvrez un autre horizon golfique…

Sommaire de ce dossier consacré au golf en Suède

  1. Les pros contribuent à la notoriété du golf suédois
  2. Le nombre de licenciés golf en Suède en léger rebond
  3. Un pays de golfeur pour des raisons très similaires au Canada 
  4. En Suède, on parle littéralement de saison pour le golf ! 
  5. Les amateurs soutiennent leurs pros au Nordea Master
  6. Les parcours suédois typiques 

Les pros contribuent à la notoriété du golf suédois

Gros week-end pour la Suède avec deux vainqueurs sur deux tournois disputés sur les plus gros circuits, l’European Tour, et le PGA Tour !

D’abord, Alex Noren qui remporte à la maison, le Nordea Master, puis David Lingmerth, qui vient à bout de Justin Rose en play-off au Mémorial, le tournoi de Nicklaus !

De quoi rappeler que les suédois ne sont pas que des grands golfeurs par la taille…

Pour les plus anciens, vous vous souvenez sans doute du fantasque Jesper Parnevik, qui a peut-être plus fait pour la notoriété de son sport au travers de sa personnalité excentrique, que par ses résultats en tournois.

D’autres se souviendront peut-être que c’est aussi Parnevik qui a présenté Elin Nordegren à Tiger Woods…Avant de devenir l’ex-Madame Woods, elle avait été sa jeune-fille au père.

En dehors du cas Parnevik, des golfeurs comme Carl Petterson ou Robert Karlsson ont régulièrement réalisé de belles performances sur le PGA et l’European Tour, mais sans être de véritables icônes qui tirent tout un pays.

En 2013, le suédois Henrik Stenson a créé la sensation, en remportant conjointement la Race to Dubai, et la Fedex Cup, permettant un grand coup de projecteur sur le golf dans son pays.

« Iceman » a littéralement dominé le golf mondial pendant plus de six mois, et s’est imposé comme la grande star masculine du golf dans son pays.

Présent cette semaine à Malmö, le numéro quatre mondial n’a toujours pas remporté son open national depuis qu’il est passé pro.

Malade depuis le début de la saison, le golfeur de 39 ans semblait surtout s’attacher à retrouver son niveau, et à chaperonner la jeune génération.

Stenson, le facétieux iceman

Leader d’une nation de golfeurs passionnés, Stenson se montre très attaché à la réussite des jeunes suédois qui confirment le dynamisme retrouvé du pays.

Le nombre de licenciés golf en Suède en léger rebond

Entre 2013 et 2014, deux pays seulement ont connu une progression de leurs licenciés en Europe : l’Allemagne et la Suède (+0,2%).

Une relative bonne performance comparée au repli constaté en France, en Espagne ou en Italie.

L’Espagne allant jusqu’à perdre 15% de licenciés sur la même période !

Toutefois, cette relative bonne performance est surtout la marque d’un rebond après une chute vertigineuse.

La Suède est un des trois pays européens (avec la  Grande-Bretagne  plus l’Irlande et la Norvège) qui a perdu le plus de licenciés sur 10 ans (près de 13 %). 

licences-suede.jpg

Après avoir atteint son pic de licenciés en 2003 avec plus de 590 000 golfeurs, elle a connu une baisse entre 2003 et 2013 qui s’est traduite par la perte de près de 120 000 licenciés (-20,2%) pour compter en 2014 près de 475 000 licenciés. 

Un nombre toujours plus important qu’en France, et qui place le pays en troisième position au niveau européen, derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne. 

Un pays de golfeur pour des raisons très similaires au Canada 

Tout comme l’Espagne qui a connu un fort développement du golf après les succès de Ballesteros et Olazabal, le pays s’est pris de passion pour la reine Annika Sorenstam, probablement la meilleure golfeuse de tous les temps, un temps considérée comme l’égal de Woods ! 

La légende Annika Sorenstam

Bien avant, Stenson qui a participé à plusieurs campagnes victorieuses en Ryder Cup, c’est bien Annika Sorenstam qui a rappelé que les suédois, ce pays de seulement 9 millions d’habitants, sont de grands golfeurs. 

Quand en France, seulement 0,7% de la population joue, en Suède, ce taux est dix fois plus élevé pour atteindre pratiquement 6%. 

La raison est à peu près la même qu’au Canada, un pays qui compte 4 millions de golfeurs ! 

Tout comme les canadiens, les suédois sont des joueurs de Hockey sur glace l’hiver, et le golf est l’activité estivale la plus proche du sport national en Suède ! 

Et pourtant, cela n’était pas gagné d’avance compte tenu du long hiver scandinave qui prive les joueurs d’accès aux parcours pendant de longs mois. 

Sur ce point, nous allons voir plus loin comment les suédois se sont adaptés, d’autant que par nature, ce sont de grands voyageurs qui n’hésitent pas l’hiver partir jouer sous des cieux plus cléments. 

Si la Suède compte près de 100 000 licenciés de plus que la France, en revanche, on dénombre deux fois moins de parcours sur tout le pays (300), ce qui est logique compte tenue de la superficie (450 000 km2 contre 640 000 km2 pour la France). 

Néanmoins, si on rapporte le nombre de golfs au kilomètre carrés, avantage à la Suède ! 

Les parcours suédois sont souvent des terrains tracés à même le littoral ou au cœur des forêts et traversés par des rivières. 

Le plus connu est notamment le Halmstad Golf Course qui a accueilli la Solheim Cup en 2007. 

En Suède, on parle littéralement de saison pour le golf ! 

Les golfeurs de Scanie, dans le sud du pays, retrouvent traditionnellement leurs parcours préférés vers la première semaine d’avril.

À mesure que la douceur printanière remonte vers le nord, les golfeurs des autres régions se mettent à jouer, à la fin mai, la plupart sont fins prêts.

Juillet est un mois chargé pour les golfeurs, car il coïncide avec les congés d’été en Suède.

skane.jpg

Les golfeurs du monde entier peuvent profiter de la chaleur estivale dans tout le pays, même dans les régions les plus septentrionales.

Au-delà du Cercle polaire, ils sont éclairés par le soleil de minuit.

Le plus aventureux peuvent donc mettre leur balle sur le tee après minuit et finir leur parcours en plein soleil.

Quand l’automne succède à l’été, la Suède offre aux golfeurs un cadre de jeu caractérisé par un air frais et vif ainsi que de magnifiques couleurs alors que les feuilles revêtent des tons rouges et dorés.

Dans les îles d’Öland et de Gotland, il est possible de jouer jusqu’à la fin de l’année, car les courants marins adoucissent le climat.

S’il n’est pas rare de pouvoir jouer jusqu’en novembre Stockholm ou à Göteborg avec une tenue vestimentaire adaptée à la température, la saison du golf en Suède se termine où elle avait commencé : en Scanie.

Les golfeurs suédois viennent y jouer, et les visiteurs astucieux d’Europe du Nord peuvent y profiter d’une saison plus longue qu’on ne pourrait l’imaginer.

Les amateurs soutiennent leurs pros au Nordea Master

Pour le Nordea Masters, principal tournoi de golf en Suède pour les professionnels se tenant en juin, les amateurs sont donc au rendez-vous de leur événement annuel comme en atteste Henrik Stenson «  L’année dernière, l’accueil avait été fabuleux, et tous les joueurs suédois avaient reçu un soutien fantastique. »

Ajoutant  « J’ai vécu de nombreuses fois ce tournoi en spectateur durant mon enfance et mon adolescence, puis j’y ai participé pour la première fois en 1996 alors que j’étais encore amateur. Depuis, j’ai joué la plupart des éditions. »

 « Il y a quelques jeunes joueurs suédois très prometteurs. Ces espoirs possèdent un grand potentiel. Je ne suis pas souvent en contact avec eux, car je passe une grande partie de mon temps aux États-Unis, mais je surveille régulièrement leurs résultats sur les différents circuits, et j’ai une bonne idée de la situation. »

Alex Noren qui a remporté l’épreuve 2015 ne l’aura donc pas démenti !

Au classement final du tournoi cette année, on ne retrouve pas moins de quatre suédois dans le top 10 dont Jonas Blixt à la septième place, mais toujours pas d’Henrik Stenson. (voir notre sujet consacré au Nordea Master)

Les parcours suédois typiques

Pour ce qui est de sa géographie, la Suède offre aux golfeurs une grande variété de terrains.

Une large partie de son territoire se compose de forêts et de terres boisées.

Le sud de la Suède lui, est en majeure partie agricole.

Plus vous vous dirigez vers le nord plus la couverture boisée se fait dense.

À l’ouest ce sont les montagnes et les collines qui dominent.

15 % du territoire suédois  se situe au nord du cercle polaire. 

golfeurs-suede.jpg

Les golfeurs peuvent choisir entre trois types de parcours en Suède : le « parkbana », le « skogsbana » ou une combinaison des deux.

Le « Parkbana », parcours situé dans un parc, désigne un terrain ondulant formé d’anciennes terres agricoles.

Inspiré par les parcours anglais, un « parkbana » typique aura les caractéristiques d’un parcours d’une grande maturité et bien entretenu.

Il s’adresse à des joueurs de tout niveau et se situe dans les parties les plus dégagées des campagnes.

Le « Skogsbana » est un terrain présentant du relief et une partie boisée.

En général, entouré d’arbres, celui-ci exigera des tee-shots très précis.

En contrepartie, le golfeur pourra faire des pauses pour admirer le paysage entre ses différents coups.

Le « Park et skogsbana » sont précisément la majorité des terrains en Suède, à savoir une combinaison de plaines et de forêts déclinée de manière très variée.

Enfin, dans le sud de la Suède, en raison de son littoral sableux, vous pourrez jouer sur des links.

Même si la terminologie utilisée varie d’un parcours à un autre, cette appellation a pour origine non pas sa situation géographique mais plutôt le style même des bunkers et le fait que  le paysage soit ouvert.

Les parcours les plus typiques et les plus prisés sont Fjällbacka GK à l’ouest du pays, Dalsjö Golf Club près de Dalarna, Halmstad GK dans le sud du pays, Billingens Golf Club, entre Skara et Skövde, Isaberg, Karlstad GK, Visby Golf Club, et Österlens GK.

  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 2363
  • 0 commentaires
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

Golfeuse, je joue au golf en tant que loisir. J'apporte ma contribution en faveur des lectrices du site jeudegolf.org sur des sujets autour de la mode, des relations sociales, et de tout ce qui peut concerner les filles au golf !!!

Vous ne pouvez pas poster de commentaires si vous n'êtes pas membre du site.