Plus de 4000 pages pour votre jeu de golf. Matériel, technique, parcours, voyages...

Un contenu unique, utile, et passionnant! Pour l'abonnement 12 mois! 1 boîte de 12 balles Srixon AD 333 Tour offertes et envoyées chez vous!

Vinaora Nivo Slider

Interview exceptionnelle de Steve Pelisek, président de Titleist Clubs

Interview exceptionnelle de Steve Pelisek, président de Titleist Clubs

Dans le cadre de mon voyage aux Etats-Unis pour aller à la rencontre de ceux et celles qui conçoivent vos clubs de golf, j’ai eu le privilège de rencontrer le Président de Titleist Clubs, Monsieur Steve Pelisek, un des leaders de l’industrie du matériel de golf depuis bientôt 30 ans. Passionné par la France, Paris, le bon vin et notre culture, il m’a formidablement bien accueilli pour répondre à toutes mes questions sur les innovations passées et à venir. Un véritable Saint-Graal journalistique…

Découvrez nos formules d'abonnements

Jeudi 16 Février – Carlsbad - La journée consacrée à la découverte de la société Titleist (Acushnet Company) avait été particulièrement bien planifiée et organisée avec sérieux par les équipes depuis la France.

Après un premier meeting en visioconférence à 7h45 du matin avec Boston et Fredrik Waddell au sujet des balles Pro V1 et l’histoire de la marque, j’ai eu l’opportunité de rencontrer et interviewer Steve Pelisek, président de Titleist Clubs depuis mars 2016, dans la société depuis 1993, en charge de toutes les innovations sur le matériel depuis une bonne vingtaine d’années.

En matière de clubs, il est LA star du business, et le porteur d’une certaine philosophie concernant le matériel. Il m’a semblé que si une personne incarnait l’image et les valeurs de Titleist, c’était bien Steve Pelisek.

A lui seul, il incarne parfaitement l’adage de la marque « Serious club for serious golfers » dans le sens positif du terme.

Humble, chaleureux, accueillant et affable, il n’en a pas moins avec tact et intelligence défendu une haute idée de la qualité et de l’innovation appliquée aux clubs de golf.

Pendant une heure, en compagnie de Josh Talge, directeur marketing Titleist Clubs, il m’a présenté les grandes lignes de sa philosophie, ses missions, la stratégie de marque, la pyramide d’influence, un concept cher à Titleist, et en quoi, le fitting est devenu aussi important dans le processus d’achat d’un golfeur.

Quelle est votre vision du métier, de votre marché, et votre philosophie pour vous différencier concernant la fabrication d’équipements et clubs pour le golf ?

La mission de Titleist Clubs a été façonnée, il y a déjà plus d’une vingtaine d’années, et n’a pas variée depuis.

Notre mission était, est, et restera de produire les meilleurs, les plus performants des clubs de golf pour des « dedicated golfeurs », des joueurs passionnés par la cause du golf.

La question est « Qu’est-ce qu’un dedicated golfer ?»

Trop souvent, trop de personnes croient que c’est un golfeur à un chiffre ou un excellent joueur, même parfois seulement un professionnel, soit un golfeur extrêmement doué.

Nous ne voyons pas les choses de cette manière.

Au contraire, nous pensons qu’un « dedicated golfer » a plus à voir avec une question d’attitude, en tout cas, bien plus qu’une simple question de niveau d’habileté.

Pour nous, si vous jouez beaucoup, et que vous voulez progresser, vous améliorer, êtes prêt à investir dans de l’enseignement, êtes prêt à investir dans le bon équipement, parce que cela va probablement vous aider à mieux jouer, dans ce cas, vous êtes un « dedicated golfer ».

Quand de notre côté, nous développons notre ligne de produits, nous ne pensons pas seulement aux golfeurs d’index à un chiffre ou les meilleurs joueurs. Nous voulons développer des clubs pour tous les « dedicated golfers ».

Des années en arrière, au début des années 90, quand tous nos fers étaient des lames forgées, oui, à cette époque, notre offre était plutôt catégorisée pour les bons joueurs.

Mais ce n’est plus du tout le cas aujourd’hui. Notre offre répond aux besoins de tous les golfeurs passionnés.

brand-titleist.JPG

Nous pensons que nous produisons les meilleurs clubs performances du marché.

Nous admettons en revanche que nous aimons que nos clubs de golf présentent, résonnent, et offrent des sensations qui correspondent à notre philosophie.

Nous respectons ce que les « dedicated golfers » aiment voir, entendre et sentir quand ils regardent et jouent un club. Nous essayons de conserver cette alchimie intacte.

C’est plutôt facile de savoir ce que le « dedicated golfer » veut, et nous ne voulons surtout pas sacrifier ces paramètres au moment d’intégrer de nouvelles technologies sur nos clubs.

Vous pouvez le constater si vous regardez notre ligne de produits comme par exemple l’AP2.

L’AP2 est le fer le plus joué sur l’ensemble des circuits professionnels mondiaux.

C’est vraiment un club très tolérant.

Et je peux vous dire que nous travaillons très dur pour amener de la technologie dans ce club sans toutefois sacrifier ce qui est attendu par les « dedicated golfers », comme par exemple une top-line mince, la largeur de la semelle, la longueur des lames, le niveau d’offset… L’ensemble des choses qui sont importantes pour un golfeur quand il pose ses yeux sur un club de golf.

Et justement, ce que vous pourriez ne pas voir, ce sont par exemple les 45 grammes de Tungstène que nous avons placé au niveau de la pointe et du talon, pour augmenter de manière considérable le moment d’inertie d’un club de cette taille.

Nous aimons que notre technologie ne perturbe pas l’esthétique, le feeling et les sensations du joueur.

La chose la plus importante quand il s’agit de matériel consiste à inspirer confiance, et seulement après, apporter de la technologie.

Prenons un autre exemple avec l’AP1 qui est extrêmement tolérant.

Si vous placez des éléments supplémentaires sur la cavité ou même sur la face, c’est tout simplement une distraction qui peut jouer sur votre confiance.

Pour baisser le centre de gravité d’un club de cette taille, ce que tout le monde associe à plus de tolérance, et un angle de lancement plus élevé de la balle, si vous ne réalisez pas ce club en acier, ce qui apporte de la densité, vous serez obligé de créer de très larges semelles, et quasiment de grosses ailettes qui sortent du club… Les joueurs n’aiment tout simplement pas cela.

fers-titleist.JPG

Pour augmenter la tolérance de nos clubs, nous utilisons du tungstène, un matériau très dense, très lourd dans un espace pourtant réduit, et caché de la vue du joueur.

C’est très tolérant, mais vous n’êtes pas distrait par la technologie.

Alors quand les gens disent que nous ne produisons que des clubs pour très bons joueurs, nous répondons tout simplement non. Nous produisons des clubs pour des golfeurs qui aiment le golf, quel que soit leur niveau.

C’est exactement la même idée pour notre nouvelle série de drivers 917.

Ils sont extrêmement tolérants.

Quand nous dessinons de nouveaux drivers et bois de parcours, ce que nous essayons de faire consiste à apporter un maximum de flexibilité à travers la customisation de nos clubs.

Il n’est pas concevable qu’un seul dessin de driver puisse absolument et toujours convenir à tous les joueurs sans justement l’ajuster à la spécificité de chacun.

Notre philosophie s’agissant du design est la recherche de la performance absolue.

Nous voulons être certain qu’à la fin du processus, nous obtenons un maximum de vitesse, et de tolérance, en même temps qu’un très beau club à regarder, et un son qui soit exactement celui que vous voulez entendre pour vous insuffler de la confiance.

Le tout en vous apportant la possibilité de configurer les trajectoires de vos balles selon vos attentes, et optimiser vos conditions de lancements.

C’est pourquoi nous avons les systèmes Surefit TOUR, Surefit CG, Surefit Hosel… Nous croyons énormément dans la customisation, car nous sommes convaincus que de cette façon, vous pourrez transformer un bon club de golf en un club de golf génial.

En somme, nous considérons que nous produisons de très bons clubs s’appuyant sur des technologies éprouvées, des designs qui plaisent et un maximum d’options de personnalisations.

Vous avez vraiment besoin de suivre ce processus pour être certain d’utiliser les 14 meilleurs clubs possibles dans votre sac.

De mon point de vue, c’est la plus grosse opportunité que les golfeurs n’exploitent pourtant pas encore assez complètement. Il faut « customiser » le set de clubs à vos besoins.

Josh Talge VP marketing pour TItleist Clubs ajoute…

Josh Talge en compagnie de Steve Pelisek

Nous avons tous un swing… Tous les swings sont uniques. Vous ne devez pas simplement considérer que vous êtes un golfeur dans la masse, vous rendre dans un magasin, et acheter un club au hasard dans un rack.

Steve Pelisek reprend la parole

Vous pouvez acheter un driver 917 parce qu’il est beau, mais si vous nous donnez, ne serait-ce que 30 minutes, une trentaine de swings, nous pouvons vous proposer un driver qui sera le plus performant possible pour vous.

Pour un driver, si vous avez un swing très particulier, comment pouvez-vous adapter le club, et par exemple le lie ? Sur un fer, vous pouvez modifier assez simplement l’angle du lie de + ou – 2 degrés, mais qu’en est-il pour un driver ?

Le système Surefit Hosel est certainement l’un des seuls systèmes qui peut indépendamment vous permettre de changer l’un et l’autre, le loft et le lie du club.

Vous pourrez toujours changer le loft de votre driver de + ou – 2 degrés, ce qui pour un tel club est énorme, et changer le lie.

Si vous connaissez un représentant, il pourra toujours prendre votre club et essayer de le tordre pour atteindre le degré de lie voulu. Cependant, ce qui est appréciable avec notre invention, c’est que vous pourrez changer vraiment précisément le lie, ou le loft ou même les deux. C’est vraiment un outil puissant pour vous permettre d’adapter le club à votre geste.

Beaucoup de personnes lient le fait de modifier l’angle de lie avec des trajectoires de balles à droite ou à gauche, et bien entendu, cela a un lien de cause à effet, mais c’est aussi la même chose pour le placement du centre de gravité dans la tête du club.

C’est pourquoi, nous avons ajouté le système Surefit CG. Si je déplace le CG plutôt vers la pointe ou plutôt vers le talon, c’est une autre manière d’affecter les trajectoires de balles à droite ou à gauche.

Ainsi, avec ces deux outils, vous avez une solution vraiment puissante pour adapter le club à votre swing, et être plus performant.

Tout le monde a besoin de ces ajustements, mais tout le monde ne prend pas assez le temps de travailler avec un bon fitter.

Si vous ne le faites pas, vous ne prenez pas assez le bénéfice de la technologie offerte par ce club.

Il y a beaucoup de choses dans ce club. Pour pleinement l’utiliser, il faut vraiment prendre le temps de le customiser parfaitement à son geste.

titleist-driver_20170316-153634_1.JPG

Diriez-vous que c’est le club le plus customisable du marché ?

Oui, c’est très clairement le cas !

Indépendamment du loft et du lie, vous pouvez déplacer le centre de gravité et changer le poids de la tête. Les cartouches qui sont insérées dans la tête présentent des poids différents.

Nous pouvons regarder votre swing au cours d’un fitting, et trouver la meilleure combinaison entre tous ces paramètres.

Comment peut-on réduire le spin ? Avec quels réglages peut-on diminuer le spin en particulier pour des golfeurs qui ont une bonne vitesse de swing, et un angle de lancement relativement haut ?

Nos deux drivers 917 D2 et D3 sont déjà des clubs qui donnent assez peu de spin. Après plusieurs années de développements, nous pensons être désormais assez prêt de l’optimum.

Il y a de moins en moins de cas où nous n’arrivons pas à réduire le spin comme nous le souhaiterions.

Surtout, il ne faut pas trop descendre le spin, sinon pour des raisons aérodynamiques, cela finirait par être contreproductif.

J’en reviens au fait qu’il faut être fitté. Il n’y a pas un club qui pourrait correspondre à tous les swings.

Nous ne travaillons pas dans l’idée de proposer un produit pour un type de joueur particulier à un prix donné, et puis un autre club pour un autre type de joueur… Notre équipe R&D travaille à partir d’une première conviction : Nous croyons dans le fitting !

Nous croyons qu’un « dedicated golfer » quel qu’il soit et quel que soit son index, homme ou femme, droitier ou gaucher, grand ou petit… doit recevoir de notre part et de nos clubs, la solution la plus optimisée pour être le plus performant possible à travers les 14 clubs du sac.

C’est tout ce dont il s’agit !

C’est pourquoi nous avons plusieurs différents types de fers, deux types de têtes de drivers, deux types de bois de parcours, deux types d’hybrides différents…

Dans les mains d’un bon fitter, nous devrions être capable de vous apporter la bonne solution pour que vous puissiez jouer la meilleure partie de golf possible avec vos 14 « amis » et la bonne balle.

Ainsi, tout devrait bien se passer !

tpi6.JPG

L’an passé, au PGA Merchandise Show, toutes les marques parlaient de revenir à un rythme de sortie produits de 2 ans. Pourtant, cette année, certaines grandes marques ont remis sur le marché des clubs sur cycle de vie plus court, et de moins de 12 mois. Ce n’est pas le cas de Titleist. Cela n’a jamais été le cas, pourtant, n’est-ce pas un désavantage d’un point de vue commercial pour votre compagnie ?

Non, ce n’est pas un désavantage. Laurent, nous n’avons jamais dit publiquement ou même en privé que nous allions essayer de devenir la plus grosse compagnie au monde. Nous ne le sommes pas !

Nous avons la chance de pouvoir travailler sur le fait de placer la marque Titleist à un certain niveau d’attente. Il y a une promesse qui va avec cette marque !

Cette promesse est « Ces clubs de golf sont incroyablement performants, d’une très grande qualité, supportés par l’un des meilleurs services de l’industrie ».

Et j’ajouterai, le plus important dans notre travail de tous les jours, c’est que vous ne pouvez pas de manière crédible, le faire plus vite et correctement sur un rythme plus rapide que tous les deux ans. »

Parce que nous travaillons ainsi, nous avons la chance d’avoir tout autour du monde, un noyau de clients extrêmement fidèle.

Très franchement, nous considérons avoir une grande responsabilité envers eux. Nous ne voulons pas les laisser-tomber. A chaque fois que nous devons introduire une nouveauté, nous voulons être certain que ce sera meilleur, et apporter la meilleure expérience possible à nos clients.

A contrario, si vous changez l’ordre de vos priorités, votre business peut réellement devenir désastreux.

Notre priorité, c’est de prendre soin de nos clients.

Sur quoi allez-vous travailler pendant les 5 prochaines années ? Dans quelle direction pourrait partir l’industrie ?

Nous allons continuer sur le même chemin ! Ce qui revient à dire que nous allons continuer à aider les « dedicated golfers » à mieux jouer au golf.

C’est ce que nous essayons déjà de faire tous les jours. Il y a tant de pistes à explorer qu’il est impossible de toutes les lister. Nous avons tant d’idées sur comment faire un meilleur driver, un meilleur bois de parcours, un meilleur hybride, de meilleurs fers…

Les technologies peuvent changer, de même que les processus de fabrication peuvent aussi changer.

Nous apprenons tous les jours.

Il arrive que l’équipe R&D dessine un club qui ne soit pas encore réalisable avec les technologies, les matériaux ou les processus d’aujourd’hui. Mais dans deux ans, peut-être que le système pour fabriquer ce club existera !

En particulier si nous travaillons en parfaite symbiose avec les forges qui pourront « tailler » ce club.

Prenons l’exemple des deux premières générations d’AP2, nous ne savions pas encore comment forger le tungstène et l’acier ensemble. Nous avons dû inventer le procédé.

Il y a encore beaucoup d’idées à explorer pour répondre à la question « Comment pourrions-nous produire un meilleur club ? »

Bien entendu, il y a des limites liées aux restrictions imposées sur les clubs, comme par exemple, la taille de la face.

Oui, nous ne pouvons pas augmenter la performance du sweet spot ! Mais nous pouvons faire en sorte que le sweet spot occupe toute la largeur de la face !

Il y a encore beaucoup de choses qui peuvent être faites ! Cela va encore prendre des années pour pousser les limites, et encore améliorer les clubs de golf.

Josh Talge ajoute

Cela s’applique aussi au fitting. Les meilleurs clubfitters vont continuer à apprendre de nouvelles techniques, partager de l’information, et fitter plus de joueurs.

Plus nous aurons de joueurs fittés, plus nous pourrons construire des clubs sur-mesure, et plus nous pourrons apporter de nouveaux bénéfices aux golfeurs.

Steve Pelisek

Nous pouvons construire un meilleur club de golf, mais vous avez surtout besoin d’acheter un meilleur club de golf : Celui qui est bon pour vous !

Notre équipe R&D a des montagnes de travail et d’idées devant elle pour continuer à faire de meilleurs équipements.

Nos équipes marketing et commerciales ont des montagnes d’idées pour voir comment nous pourrions communiquer aux golfeurs l’importance de sélectionner le bon club.

Même le fait de prendre le bon wedge est important ! Même le fait de parfaitement connaître les bons écarts entre chaque… Choisir les bonnes semelles !

Toujours à l’heure actuelle, nous ne voyons pas assez de golfeurs prendre le temps de bien choisir leurs équipements.

Pour les 5 ans à venir, nous avons vraiment beaucoup d’idées sur comment encore améliorer les clubs, sur comment faire en sorte que les golfeurs choisissent le bon équipement. Nous travaillons sur le fait de produire de plus en plus de clubs customs.

Nous aimerions que tous nos clubs vendus soient des clubs customs. Pourtant, d’un point de vue industriel, se transformer en une maison du « Custom » n’est pas nécessairement quelque chose de facile à faire.

Comment expliquez-vous que le niveau moyen des golfeurs se maintiennent toujours autour de 28 d’index en France ou aux Etats-Unis, malgré les progrès de l’équipement en général ? Comment pourriez-vous aider les joueurs à baisser ce score ?

Nous sommes une entreprise qui fabriquons des clubs de golf ! C’est que nous faisons !

Notre mission consiste à nous assurer que nous produisons des clubs pour aider tous les différents types de « dedicated golfers ».

Nous devons continuer à inciter les golfeurs à faire du fitting pour choisir le bon matériel qui correspondra à chacun d’entre eux.

Nous passons aussi beaucoup de temps à convaincre la distribution du bien-fondé du fitting, et à investir de l’argent pour construire des réseaux de fitting et des outils de custom fitting.

Le tout pour offrir la meilleure expérience possible ! C’est ce que nous pouvons faire à notre niveau.

Posté par le dans Interviews
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 197
  • Imprimer
Modifié le

Restez informé

Recevez notre newsletter

Auteur

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité 29/04/2017

A chacun sa balle Srixon !

Découvrez nos formules d'abonnements

Accédez aux offres US Golf !